Actu Clubs IDF‎ > ‎

Club UNESCO FDFA: Flash info avril 2016

publié le 5 avr. 2016 à 02:50 par Fédération Française Pour l'UNESCO
                                                                                  

 

 

 

L’édito de la Présidente

Comment chaque mois vous faire partager la lumière qui s'enfuit dans les ténèbres des actes violents, des morts subites ? Comment chaque mois vous faire partager la solidarité, l'amitié, avec chacune et chacun ? C'est peut-être en recommençant chaque jour inlassablement notre lutte pour l'Egalité, la Justice, la Vérité.

« Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage » (Boileau). Chaque jour nous tissons dans la ténacité une rame supplémentaire aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Nous poursuivons sans relâche nos engagements contre l'intégrisme, les violences, les rumeurs, l'injustice. Nous devons être de plus en plus uni(e)s pour défendre nos valeurs, ne pas nous laisser abattre, crier toujours plus fort nos convictions.

Dans ce flash vous trouverez une actualité riche, et surtout la promulgation annoncée pour le 6 avril de l'abolition du système prostitutionnel. Que d'années de combat, de mobilisation, de tristesse et de joie. Mais nous avons gagné !

Vous trouverez également des informations concernant la vie de FDFA. Lisez ce flash attentivement, il est réalisé pour vous, vos amies et amis.

Notez déjà dans vos agendas la date de l'assemblée générale, le samedi 11 juin. Votre présence est primordiale.

Amitiés

Maudy Piot,
Présidente

 

Permanence Écoute Violences Femmes Handicapées

Les permanences se tiennent tous les lundis de 10h à 13h, et de14h30 à 17h30, et tous les jeudis de 10h à 13h. Notre numéro d’appel à ne pas oublier :

 

01 40 47 06 06

Parlez-en autour de vous !

Distribuez les flyers qui sont à votre disposition au local associatif autour de vous.

 

Bibliothèque :

Pour des raisons de santé et par manque de bénévoles, l’ouverture de la bibliothèque est reportée en septembre.

Publications :

L’Harmattan vient de publier les textes de nos deux dernières manifestations :

 « Du corps imaginaire à la singularité du corps (le féminin en question) ».

 « Violences de genre, Violences du handicap ».

Vous les trouvez au local de FDFA et bien entendu « dans toutes les bonnes librairies », vous pouvez aussi les commander à L’Harmattan.

 

Les rendez-vous d’avril : les permanences

¯ La permanence d’accueil juridique : Catherine, adhérente et avocate assure les 2ème et 4ème jeudis du mois, de 14h à 17h la permanence juridique. Prendre RV par téléphone au 01 45 66 63 97. Prochaines dates les 14 et 28 avril.

 

¯ La permanence sociale : assurée par Catherine B. adhérente et assistante sociale se tient le  1er et 3ème mercredi de mars de 16h à 18h, soit les 14 et 28 avril. Par téléphone ou sur place avec RV.

 

¯ Une oreille attentive

Vous avez envie de parler de vous, de votre vie quotidienne, de votre vie familiale, professionnelle, de vos projets ; vous voulez vous informer sur un sujet qui vous intéresse.

Brigitte vous écoutera, vous accompagnera et réfléchira avec vous pour trouver des solutions à vos difficultés éventuelles. Cette écoute se fait uniquement par téléphone. Prochaines dates les 11 et 25 avril, contacter Brigitte au 06 78 06 17 21.

 

 

Les rendez-vous d’avril : les ateliers

֍ Sophrologie

L’atelier est reporté au mois de septembre

 

֍ Atelier Échanges & Créations

Toutes ensemble, nous allons réaliser d’originales créations manuelles qui seront revendues au profit de notre association, recevoir ponctuellement un (e) invité (e) surprise pour discuter et échanger, présenter une revue de presse sur le thème du handicap et du monde associatif, et à la pause goûter évoquer les sujets qui vous intéressent tout particulièrement. Vos idées et suggestions seront toujours les bienvenues.

Le prochain atelier aura lieu le 21 avril de 14h à 17h30.

Cet atelier est ouvert à toutes et tous. On vous attend sans formalités !

Le 21 avril Chantal, notre socio-esthéticienne, fera son atelier « Beauté-Bien-Etre ». Un goûter d’anniversaire surprise clôturera l’après-midi. Vous êtes attendu(e)s !

֍ Groupe de parole

Prochaine séance le 15 avril, de 18h à 19h30

Inscription au 01 45 66 63 97 auprès de Maudy Piot

 

֍ Créations Loisirs

Prochain atelier le 16 avril, de 14h à 17h.

Les inscriptions se font auprès de Florence au 06 09 75 09 64 et de Rose-Marie au 01 49 45 02 97 ou 06 27 66 68 59.

 

֍ Jardin Littéraire – atelier lecture

Venez échanger autour d’un-e auteur-e, d’une œuvre, d’un univers littéraire, d’une époque !

Venez discuter, confronter vos idées, passer un moment stimulant !

Alain Piot assure l’animation, Anne de Réals la coordination.

Inscription auprès d’Anne de Réals : anne.de-reals@orange.fr

Prochain atelier le 2 mai de 18h à 19h30 (pas de réunion en avril) autour du livre d’Erri de Luca : « Les poissons ne ferment pas les yeux ».

N'hésitez pas à nous rejoindre.

 

A savoir : PORT’ÂGE - (Bibliothèques de prêt de la ville de Paris). Des difficultés à vous déplacer ? Les volontaires du service civique vous apportent des livres ou des textes lus, et viennent passer un petit moment en votre compagnie. Appelez votre bibliothèque pour savoir si elle assure ce service et demandez à en bénéficier.

 

֍ Do you speak English ? – atelier de conversation en anglais

Gillian Barratt propose aux adhérentes et adhérents un atelier de conversation en anglais un samedi après-midi une fois par mois, dans le local de l’association.

Il ne s'agit pas de cours d'anglais, mais toutes et tous qui arrivent à s’exprimer un peu dans la langue de Shakespeare et des Beatles peuvent venir pour pratiquer et bénéficier des conseils d'une anglophone.

Prochain atelier le 9 avril de 15h à 17h. 

֍ Atelier Piscine

Les sorties en piscines aménagées se déroulent avec l’association LAPLA’JH de Nathalie à la piscine Émile Anthoine.

Inscription par mail : laplajh@gmail.com ou 06 10 93 40 92

Pour 10 séances par an à répartir dans l’année : 150 € /Abonnement annuel : 300 €

Attention : ces tarifs ne sont applicables qu’aux adhérentes et adhérents de FDFA !

Règlement à la première séance en fonction de votre choix.

 

Les rendez-vous clefs du mois

• P.P.L. Hourrah !

Assemblée nationale 6 avril 2016 : Après 5 à 7 années de mobilisation continue, des dizaines de contributions écrites, orales, de tribunes, de rassemblements et manifestations, de réunions unitaires, de campagnes en ligne et par mail, l'adoption définitive de la PPL (abolition du système prostitueur), objectif central de tous nos efforts au sein du collectif Abolition 2012, est un aboutissement exceptionnel. Une réception à l’Hôtel de Lassay est prévue après le vote, FDFA y participera. Une manifestation devant l’Assemblée nationale aura lieu à 14h à laquelle Florence, Olivier et celles et ceux qui le veulent nous représenteront.

• Djemila Benhabib communique :

Je suis en train de monter un comité de solidarité pour me soutenir dans le procès qui m'oppose à une école islamique à Montréal (subventionnée par le gouvernement) que j'ai vivement dénoncée en 2012 sur la place publique pour les programmes enseignés et le port obligatoire du voile islamique pour les élèves de 9 ans et plus. Le procès aura lieu à Montréal du 26 au 30 septembre prochain. Les islamistes sont très actifs sur le terrain du "djihad juridique" au Canada. La réunion de mon comité se tiendra le 14 avril à 15h00 à Paris à la Maison des associations, Local des femmes solidaires, 5 rue d’Aligre, 75012 Paris. Nous y sommes toutes et tous invité(e)s. Maudy Piot fera partie du comité de soutien.

• Comité d’orientation ORVF – Hubertine Auclert

La prochaine réunion annuelle du Comité d’orientation de l’Observatoire régional des violences faites aux femmes (ORVF) du Centre Hubertine Auclert se tiendra le lundi 11 avril 2016 de 14h à 17h au Conseil régional d’Île-de-France, salle 100, 33 rue Barbet-de-Jouy, 75007 Paris. FDFA y participe. S’inscrire auprès de : Iman.Karzabi@hubertine.fr

• CIDFF Centre d’information sur les droits des femmes et des familles :

10 ANS D’ENGAGEMENT ET DE NOUVEAUX DÉFIS POUR L’ÉGALITE : MARDI 12 AVRIL 2016 – 14h / 18h Mairie du Xème arrondissement - 72 rue du Faubourg Saint Martin Métro ligne 4 : Château d’Eau Bus : 38 – 39 – 47 (arrêt Mairie de Paris 10ème).

En présence d’Anne Hidalgo maire de Paris et de Rémi Féraud maire du 10ème .

Noter à 16h une table ronde sur le thème : « Prévenir la radicalisation des filles : un nouveau défi » avec Dounia Bouzar et Annie Sugier.

Inscription obligatoire à cidff-inscription@cidffdeparis.fr

 

Repéré pour vous

Paris- Lundi 4 avril , aura lieu à l’EHESS un colloque intitulé : « Au fur et à mesure ? Quantifier l’égalité : outils politiques et enjeux scientifiques ».
Il s’agit du colloque de clôture du projet NetWORK DISCRIM « Enjeux et usages de la mesure des discriminations femmes-hommes au travail » de heSam Université.
INFORMATIONS PRATIQUES :
Lieu : EHESS, Amphithéâtre F. Furet – 105, boulevard Raspail – 75006 Paris
Horaires : 9h-18h
networkdiscrim2016@gmail.com

 

Paris – 8-10 juin 2016, Conférence Handicap 2016 et appel à communications

La Conférence Handicap 2016, 9eme édition de la conférence francophone bisannuelle organisée par L’IFRATH se tiendra à Paris du 8 au 10 juin 2016. Cette conférence sera l’occasion pour les chercheurs et les différents acteurs de terrain de mettre en commun leurs compétences et connaissances afin de favoriser l’avancement des recherches sur les « technologies d’assistance ».
Dans le cadre de cette conférence, un appel à communications a été lancé, la date limite des candidatures est fixée au 3 Février.

Plus d'informations sur la conférence.

 

 

Quoi de neuf sur la toile ?

Cette rubrique vous informera chaque mois des nouveautés mises en ligne sur le site de l’association et les réseaux sociaux.

Sur http://fdfa.fr

 

A lire dans la rubrique « Billet d’humeur » : GPA, trois lettres innocentes. GPA ? C’est peut-être une maladie nouvelle ? Un moustique bien trop tropical pour qu’on soit piqué ? « Grossesse pour autrui » Ça fait altruiste, genre ONG. Ça ressemble à PSA ou ABS ou BNP. Un petit acronyme pour une grande entreprise. Est-elle déjà en bourse, cotée au Quatre Quarante ? On est pour, on est contre. C’est beau comme Uber. C’est nouveau, c’est moderne, c’est dans le vent […..]

Retrouvez l’intégralité du billet d’humeur d’Olivier Manceron sur notre site.

 

Retrouvez aussi votre association sur Facebook :  www.facebook.com/fdfa15 et aimez cette page ! En exclusivité, découvrez les photos des Aventurières de la vie et les commentaires.

 

Actualités politiques et sociales en Bref

 

PCH à domicile : nouveaux tarifs pour l'aide humaine

Suite aux modifications, d'ordre réglementaire, apportées par un arrêté du 25 février 2016, certains montants applicables pour le calcul de l'élément "aide humaine" de la prestation de compensation du handicap (PCH) à domicile sont modifiés. La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) a actualisé son tableau récapitulatif diffusé en janvier dernier. Les nouveautés, applicables à compter du 1er avril 2016, sont les suivantes :

  • en cas d'emploi direct, le tarif applicable est désormais de 13,61 € par heure (au lieu de 12,57 €) ;
  • toujours en cas d'emploi direct, si l'intervenant à domicile réalise des gestes liés à des soins ou des aspirations endo-trachéales, le tarif applicable atteint 14,11 € par heure (au lieu des 13,61 € précités, ce tarif étant nouveau) ;
  • en cas de recours à un service mandataire, le tarif horaire passe à 14,97 € (contre 13,83 €) ; il atteint 15,52 € pour la réalisation de gestes liés à des soins ou des aspirations endo-trachéales ;
  • le forfait cécité atteint 648,50 € par mois (au lieu de 628,50 €/mois) ;
  • le forfait surdité correspond à 389,10 € par mois (au lieu de 377,10 €/mois).

Ces modifications sont liées à la nouvelle grille des métiers et des salaires minima de la convention collective nationale (CCN) des salariés du particulier employeur.

Remarque : pour les forfaits "cécité" et "surdité", la DGCS procède en deux temps, avec un arrondi intermédiaire. Ainsi, elle calcule d'abord le tarif horaire correspondant à 130 % de la rémunération minimale de l'assistant de vie A (soit 9.98 € x 130 % = 12,97 € [arrondi donc puisque l'équation conduit au résultat exact de 12,974]), puis le multiplie par 30 ou 50 selon le forfait. Ce qui aboutit à des montants respectifs de 648,50 € et 389,10 €.

 

• Lise, Valérie, Hélène... Femmes, handicapées, pleines de talents.

Elles sont les lauréates des trophées "Femmes en entreprise adaptée". Les EA se féminisent ; dans ce secteur, comme ailleurs, on peut compter sur "elles"!

A lire sur handicap.fr, 10.03

 

Euro 2016, matches en audiodescription pour fans malvoyants
Lors de l'Euro de foot 2016, les fans malvoyants bénéficieront de l'audiodescription pour l'ensemble des rencontres. Les commentaires décrivant le jeu et l'environnement du stade seront transmis dans un casque, uniquement en langue française.... Lire la suite

 

• La loi d'adaptation de la société au vieillissement révise les instances de la gouvernance locale.

Elle crée notamment le conseil départemental de la citoyenneté et de l'autonomie, commun à la représentation des personnes âgées et des personnes handicapées. Le CDCA devra être consulté sur un grand nombre de documents, mais sans aucun pouvoir décisionnel.

Des conseils départementaux de la citoyenneté et de l'autonomie (CDCA) remplaceront, dès lors qu'ils seront mis en place, les comités départementaux des retraités et personnes âgées (Coderpa) et les conseils départementaux consultatifs des personnes handicapées (CDCPH). Cette nouvelle instance fait ainsi partie, avec les maisons départementales de l'autonomie, des institutions communes aux personnes âgées et aux personnes handicapées participant « à l'élaboration et à la mise en œuvre des politiques de l'autonomie dans le département ». Un rapprochement qui peut surprendre tant les prestations et modes de prise en charge sont distinctes entre ces deux publics... Par la création de cette instance de participation et de représentation, la loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement (ASV) du 28 décembre 2015 consacre donc implicitement le fait que personnes âgées et personnes handicapées partagent des problématiques communes. Toutefois, le rapprochement n'est que très partiel et de portée très limitée dans ce cadre purement institutionnel.

De manière très classique, le législateur renvoie à un décret d'application le soin de fixer la composition, les modalités de désignation des membres, la répartition en formations spécialisées et les règles de fonctionnement de ce conseil départemental.

Guide fiscal 2016 des personnes en situation de handicap

Comme chaque année, le magazine Faire Face édite un guide fiscal des personnes en situation de handicap.TVA, taxe d’habitation, redevance télé, litiges avec l'administration fiscale... Retrouvez-y toutes les informations pour déclarer sereinement vos impôts.

Découvrez le guide sur faire-face.fr

• Vous êtes en emploi, en recherche d’emploi, vous avez renoncé le l’emploi, la Fondation Malakoff Médéric Handicap vous donne la parole.

Questionnaire entièrement anonyme sur le lien suivant :

https://lc.cx/4NFc

Les résultats serviront à orienter les travaux de la fondation à découvrir sur

www.fondationhandicap-malakoffmederic.com

 

Actualité du droit des Femmes

>Violences conjugales : les préconisations de la délégation aux droits des femmes du Sénat
"En dépit d'une mobilisation incontestable des services publics (...) et d'un renforcement des dispositifs légaux visant à prévenir ces violences, on n'observe pas de diminution significative du nombre de femmes déclarant être victimes de violences de la part de leur conjoint", constate la délégation aux droits des femmes, dans un rapport publié dans la perspective de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, en ouvrant des voies d'amélioration.

A lire sur ASH 8 mars 2016

 

>Femmes de Djibouti :

C’est encore notre amie Djemila Benhabib qui nous signale « cette initiative prise par des copines djiboutiennes qui font la grève de la faim à Paris. Si jamais tu as des contacts journalistiques qui pourraient mettre un peu de lumière sur ce drame, ces femmes ne t’oublieront jamais. La pièce maîtresse de cette initiative est une jeune femme sourde et muette qui a subi les pires sévices de sa vie et qui est réfugiée en France il y a 2 ans. Je la connais. C'est une femme remarquable. Digne et courageuse. » 

Femmes solidaires : « Depuis vendredi dernier, dix femmes djiboutiennes sont en grève de la faim dans un local de l’association Femmes solidaires à Arcueil. Leur objectif : dénoncer, à quelques jours de l’élection présidentielle de Djibouti prévue le 8 avril, les viols et les violences dont certaines ont elles-mêmes été victimes et dont sont victimes les femmes dans leur pays, à plus de 5 500 km de la France ».

>Le voile islamique, dans le marché de la haute couture !

Plusieurs associations féministes ont soutenu dans une lettre ouverte Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des droits des Femmes. En voici un extrait : « Les associations signataires se réjouissent que vous ayez réagi avec force et indignation face à la banalisation du port du voile islamique, qui veut se faire beau et élégant à travers des défilés de mode visant un immense et juteux marché mondial. L’image qui vous est venue à l’esprit est celle de l’esclavage, car c’est bien ce que symbolise le voile, par l’invisibilité, paradoxalement voyante !, du corps des femmes dans l’espace public. Une sorte de rappel humiliant de la claustration des femmes, une façon d’afficher la ségrégation entre les sexes. Ni l’élégance, ni la couleur, ni la taille, ni la richesse des tissus, ni leur texture, ne sauraient changer le sens de ce symbole ». Par ailleurs, Elisabeth Badinter appelle au boycott des marques impliquées dans ce triste « défilé »…

>L’Assemblée nationale a organisé le mardi 29 mars un débat en séance publique sur le Rapport d'information sur les violences faites aux femmes, adopté par la Délégation aux droits des femmes le 17 février 2016.

Présenté par la députée Pascale Crozon, ce rapport comportait 13 recommandations. Vous pouvez consulter le rapport sur le lien suivant : http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i3514.asp

 

>La 60° session de la Commission de la Condition de la femme de l’ONU a eu lieu à New York du 14

au 24 mars 2016 sur le thème : autonomisation des femmes et lien avec le développement durable. La Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW) est le principal organe intergouvernemental mondial dédié exclusivement à la promotion de l’égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. Au cours de la session annuelle de la Commission, d'une durée de deux semaines, des représentants des États membres des Nations Unies, d'organisations de la société civile et d'entités des Nations Unies se réunissent au siège de l'ONU à New York. Ils évaluent les progrès réalisés et les écarts à combler dans la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing ainsi que les nouveaux enjeux qui touchent l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Les États membres conviennent des mesures à adopter pour accélérer les progrès et promouvoir la pleine jouissance par les femmes de leurs droits politiques, économiques et sociaux.

 

>Une mobilisation forte a eu lieu le 15 mars devant le bureau du Conseil de l’Europe à Paris qui devait se prononcer sur le rapport de Sutter favorable à la GPA. Ce rapport a été rejeté par les membres de la commission qui indique qu’« il n'y aura pas d'autres débat sur le sujet ». La mobilisation féministe demande l’abolition universelle de la maternité de substitution (GPA).

>L’Université Sorbonne Paris Cité (USPC), met en place un dispositif externalisé d’écoute, de prise en charge et d’accompagnement des personnes en situation de harcèlement sexuel. L’USPC a édité un guide « Lutter contre le harcèlement sexuel à l'USPC » à partir de celui proposé par le CLASCHES - Collectif de lutte anti-sexiste contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur- et du Vade-mecum rédigé par CLASCHES, la CPED - Conférence permanente des chargées de mission Egalité Diversité et l’ANEF, Association Nationale des Etudes Féministes.

 

Un peu de lecture…

 

¶ Pigozzi Laura, Qui est la plus méchante du royaume ? Mère, fille et belle-mère dans la famille recomposée, préface de Jean-Pierre Winter, Albin Michel 2016, 288 p.
Nouveau défi pour la psychanalyse : les liens qui émergent au sein des familles recomposées amènent à repenser les relations familiales. La belle-mère n’est plus, comme autrefois, celle qui prend la place de la mère morte : elle coexiste désormais avec elle, et cette configuration inédite a des conséquences sur la transmission entre femmes, et la transmission du féminin en général.

 

¶ Meynard André, Des mains pour parler, des yeux pour entendre, Editions Erès, Collection Psychanalyse et clinique, 2016, 355p.

Les Sourds parlent avec leurs mains et entendent avec leurs yeux. Familiarisé avec la langue des signes française, l'auteur travaille comme psychanalyste, notamment avec des enfants, des adolescents et des adultes Sourds. À partir de cette clinique, il montre que la parole des Sourds qui signent s’articule à la dimension désirante. Il rend compte de leur créativité langagière et invite à découvrir comment l’inconscient s’y manifeste par exemple, à travers lapsus, traits d’esprit, récits de rêves... Contrairement aux discours officiels qui considèrent les enfants Sourds comme des handicapés de la parole et du langage, l'auteur engage à prendre la mesure de ce qu’ils nous enseignent par l’originalité de leur prise de parole. En effet, non seulement l’œil entend mais le geste nous inscrit en langage : en aucune manière ces modalités langagières ne font obstacle à l’acquisition d’une langue écrite ou vocale.

 

¶ Ben-Jelloun Tahar, Le mariage de plaisir, Gallimard 2016, 272 p.

Si vous voulez comprendre ce qu’est dans l’Islam un « mariage de plaisir » (le plaisir n’étant évidemment pas toujours pour la femme) dans les années 40…

Si vous voulez comprendre combien un enfant trisomique peut être source d’émerveillement en 2016…

Lisez ce dernier roman de notre ami Tahar.

 

Courrier des lecteurs :

Notre ami Raoul Morseau nous communique cette information gastronomique tragico-comique : la marque Monoprix vend un bloc de beurre demi-sel « Battu et moulé sans l’aide de votre sœur ». Toutes nos lectrices et nos lecteurs ne connaissent peut-être pas la lourde blague sexiste : quand quelqu’un vous agace, vous lui dites : « Et ta sœur !». Réponse : « Elle bat le beurre ! » La suite est indigne de notre publication…

Mais le sexisme est toujours censé faire vendre.

Je profite de l’occasion pour vous confier une nouvelle apprise ce matin : les femmes au moment de leurs règles ne ratent pas plus leur mayonnaise que les autres (hommes compris). Les dictons eux aussi sont sexistes.

 

 

Bonne lecture !

Rectangle à coins arrondis: Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir FDFA  Femmes handicapées, citoyennes avant tout ! Association Loi de 1901 Permanence et activités : 2, rue Aristide Maillol - 75015 PARIS % 01 45 66 63 97 contact@fdfa.fr  http://fdfa.fr  Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h   Siège social : 16, rue Émile Duclaux -75015 PARIS Ont contribué à la rédaction et la réalisation de ce numéro : Maudy Piot, Alain Piot, Sylvie Kaczmarek, Claire Desaint.

Comments