Les News Excentric…

    Label Excentric…

    La machine du monde aura pour ainsi dire son centre partout et sa circonférence nulle part
    • Nicolas de Cues •



    PORTAIL EN RESTRUCTURATION

    [VOIR L'AVIS DANS LA BARRE LATÉRALE]

    VEUILLEZ NOUS EXCUSER DE LA GÊNE OCCASIONNÉE.






    EXCENTRIQUE, adj. et subst.




    [On désigne] par N et U le moyen mouvement et l'anomalie excentrique de la planète, par E l'excentricité de son orbite (POINCARÉ, Hyp. cosmogon., 1911, p. 79).


    L'anomalie excentrique est l'angle entre la direction du périapse et la position courante d'un objet sur son orbite, projetée sur le cercle exinscrit perpendiculairement au grand axe de l'ellipse, mesuré au centre de celle-ci. Dans le diagramme ci-dessus, c'est E, l'angle zcx. Le point x est obtenu en projetant p sur le cercle exinscrit, perpendiculairement au grand-axe de l'ellipse. Source : Wikipédia.


    Il m'entraîna un jour dans un quartier excentrique où avait lieu une manifestation populaire (LACRETELLE, Silbermann, 1922, p. 81).

    Cependant l'Espagne était incapable de défendre ses provinces excentriques (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 239).

    La mise en place d'un prisme devant l'œil amblyope à fixation excentrique vise à obtenir un redressement de cet œil (Journal fr. d'Orthoptique, no 2, juin 1970, p. 24).

    Il [le plasmo-sarcome] est formé de plasmocytes (...) avec noyaux excentriques unipolaires (Roussy ds Nouv. Traité Méd., fasc. 5, 2, 1929, p. 264).

    Un tel plan nous exposait (...) à une rupture soit de notre centre, soit de notre droite (...) permettant à nos adversaires (...) de rejeter nos armées dans une direction excentrique et de couper nos lignes d'opérations (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 19).

    Pour sortir jusqu'à un point excentrique des lois que nous traçons, chacun connaît un éminent diplomate français dont l'origine n'était rappelée que par son nom, un des plus illustres de l'Orient (PROUST, Sodome, 1922, p. 646).

    ... si la pensée en général nous est apparue précédemment comme excentrique par rapport à la pensée individuelle, c'est en tant qu'elle était pensée comme liée à une autre pensée individuelle... (MARCEL, Journal, 1914, p. 118).

    Du mécanisme central (...) part un axe qui, au moyen d'excentriques et manivelles, donne lieu aux changements de foule (THIÉBAUT, Fabric. tissus, 1961, p. 183).

    ... la Lison montrait ses bielles tordues, ses cylindres cassés, ses tiroirs et leurs excentriques écrasés... (ZOLA, Bête hum., 1890, p. 225.) 


     La trajectoire excentrique de la locomotive du Chemin de fer de l'Ouest lors de son entrée en gare de Montparnasse, le 26 octobre 1895.


    Excentrique : Mandrin dont se servent les tourneurs pour faire varier le centre de la pièce qu'ils travaillent sans avoir à l'enlever du tour (Dict. XIXe et XXe s.).

    Ces fragments sont mêlés aux aventures d'une vie enfiévrée et légèrement excentrique, qui se déroulent un peu partout, en Afrique principalement (LOTI, Mariage, 1882, p. 288).

    Bizarre, excentrique même, il a la manie d'ahurir ses lecteurs en donnant un air de paradoxe aux vérités les plus simples (BREMOND, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 495).

    Elle a tellement changé que tout d'abord je ne l'ai pas reconnue : c'était une femme assez forte, très fardée, excentrique, très Montparnasse et maintenant elle est pâle, décharnée, habillée de noir en plein été... (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 345.)

    Son amazone (...) était d'un vert-bouteille assez excentrique pour témoigner de l'indépendance de son goût (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 59).

    De même, un individu qui ne se doute point de sa mise excentrique est-il tout à fait à son aise, quel que soit le milieu qu'il traverse (LEROUX, Myst. ch. jaune, 1907, p. 97).

    Une excentrique distinguée que cette comtesse Greffulhe : elle m'apparaît un peu comme la femelle du toqué qui se nomme Montesquiou-Fezensac (GONCOURT, Journal, 1890, p. 1126).


     
    L'excentrique comtesse Greffulhe portraiturée par Nadar.

      

     Il s'acquit la réputation d'un excentrique qu'il paracheva en se vêtant de costumes de velours blanc, de gilets d'orfroi, en plantant, en guise de cravate, un bouquet de Parme dans l'échancrure décolletée d'une chemise (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 16).

    Quand Paul Morand eut le talent de nous présenter le haut personnel féminin d'après-guerre, il n'aperçut point de Parisiennes sur la carte du Tendre du XXe siècle, et ne nous fit connaître que des excitées, des bohémiennes, des excentriques ou des révolutionnaires. (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 183.)

    Excentrique musical : Musicien fantaisiste et comique se servant non seulement d'instruments de musique ordinaires mais aussi d'instruments spéciaux et même d'objets sonores : bouteilles, enclumes, marteaux, etc. (GITEAU, 1970). 

     

    D'après le Trésor de la Langue Française informatisé - TLFi




     … avec l'excentrique complicité de Google Search & Visual Exquisite Corpse ®