Accueil‎ > ‎Espace public‎ > ‎Comprendre le cancer‎ > ‎

Les chiffres




En France        |        En Picardie


La situation du cancer en France en 2011


Incidence : 365 500 nouveaux cas de cancers estimés en 2011, 207 000 hommes et 158 500 femmes. Les cancers de la prostate chez l’homme (71 000 cas incidents) et du sein chez la femme (53 000 cas) sont les plus fréquents. Viennent ensuite chez l’homme, les cancers du poumon (27 500) et du côlon-rectum (21 500) et chez la femme, les cancers du côlon-rectum (19 000) et du poumon (12 000).


Mortalité : 147 500 décès par cancer estimés en 2011, 84 500 chez l’homme et 63 000 chez la femme. Pour la période 2004-2008, le cancer est la première cause de mortalité chez l’homme (33 % de l’ensemble des décès) et la deuxième chez la femme (24 % de l’ensemble des décès). Chez l’homme, le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer (21 000 décès), suivi par les cancers du côlon-rectum (9 200 décès) et de la prostate (8 700 décès). Chez la femme, il s’agit du cancer du sein (11 500 décès) suivi par les cancers du côlon-rectum (8 300 décès) et du poumon (8 100 décès).

 

Évolution récente : si l’on considère tous les cancers de façon confondue, l’incidence augmente alors que la mortalité diminue. Le profil de l’incidence et de la mortalité est très variable selon les cancers : pour certains, l’incidence augmente alors que pour d’autres elle diminue. De même, des disparités hommes/femmes sont présentes en termes d’évolution d’incidence et de mortalité, en particulier pour le cancer du poumon dont l’incidence et la mortalité augmentent de manière importante chez la femme.

 

Survie : la survie relative (survie « nette » que l’on observerait si le cancer était la seule cause de décès possible) à 5 ans varie selon le type de cancer (de 6 à 95 %) et selon le stade au moment du diagnostic.

(Source: INCa)

DOCUMENTS A TÉLÉCHARGER

Situation des cancers en France en 2011



Évolution des taux de mortalité
des principaux cancers