AVK au quotidien

La population sous AVK en France correspond à 1% de la population générale.
Mais ce traitement expose cette population à une incidence d'hémorragie graves de 3 à 5%/ an et de décès de 0.6%/ an.
Les hospitalisations liées à une hémorragie grave sous AVK sont estimées à 17300/ an en France.
Face à ce péril furent créées des cliniques d'anticoagulation dont l'efficacité est démontrée, avec une réduction des hémorragies graves de 60% et une réduction des récidives thrombo-emboliques de 70% par rapport à un suivi conventionnel.