6 Novembre 2011 | ALFORTVILLE vs CREPY EN VALOIS

Alfortville par la petite porte

Rarement une équipe d’Alfortville s’était présentée aussi diminuée au coup d’envoi d’un match suite à une cascade de blessés et d'absences diverses. Mais avec une composition « new-look », beaucoup de courage et pas mal de réussite, Alfortville a su se sortir du piège tendu par de valeureux crépynois. 

C’est par un temps automnal avec terrain gras, ciel gris et vent puissant que les équipes d’Alfortville et de Crépy ont disputé la 4ème journée du championnat PH. Les joueurs de l’Oise attaquent le match avec le vent dans le dos et profitent de la fébrilité de l’arrière garde locale pour s’installer dans le camp des lions. Crépy, dominateur en conquête notamment en mêlée fermée, en profite pour envoyer beaucoup de jeu. Mais la défense alfortvillaise fait bonne garde et repousse à de multiples reprises les vagues crépynoises. Après 20 minutes de domination stérile, Crépy ouvre le score sur une pénalité en très bonne position. Par la suite, les lions sont un peu mieux dans le match et compensent leurs difficultés en conquête par une grosse activité dans les rucks à l’image de Caillou. Ils poussent Crépy à la faute et Dim réduit le score d’une pénalité excentrée à la demi heure de jeu. Crépy domine les 10 dernières minutes de la première mi-temps mais ne parvient pas à créer beaucoup de danger dans les 22 mètres alfortvillais. La mi-temps est sifflée sur le score de 3-3. 

Au retour des oranges, Alfortville investit à son tour le camp adverse profitant du vent qui souffle en rafale. Une belle attaque de ¾ permet à Jean Yves de prendre l’intervalle et de déborder plusieurs adversaires avant d’être repris à 5mètres de la ligne. Les joueurs de l’Oise ne craquent pas mais ils se mettent à la faute : 6-3. Crépy, mené et sans doute frustré, repart de plus belle et inscrit un essai par ses ¾ pas maladroits sur le coup : 6-10. 

Une fois de plus cette saison, les lions se mettent en difficulté à l’heure de jeu. Mais, ils remettent la pression sur les joueurs adverses et obtiennent deux pénalités. Dim échoue une première fois sur le poteau mais inscrit une pénalité qui permet aux lions de revenir à un point 9-10. A dix minutes de la fin, Crépy est toujours devant au score et la rencontre devient très crispante. L’arbitre accorde une pénalité lointaine qui est convertie et permet enfin aux hommes du président Courcier de prendre la tête 12-10. Alfortville gère bien la fin du match et occupe le camp adverse. Dim ratera 2 nouvelles pénalités qui s’écraseront elles aussi sur les poteaux. La fin de match sera sifflée dans les 22 m de Crépy sur ce score de 12-10. 

L’après match sera houleux suite à un geste scandaleux et indigne d’un joueur de rugby de la part du talonneur crépynois. Mais il n’est pas opportun de donner du crédit à cet acte car la rencontre s’est déroulée dans un très bon climat entre les 30 acteurs. 
Alfortville sort une fois de plus vainqueur d’un match où l’équipe adverse a fait jeu égal si ce n’est mieux. Mais beaucoup de courage, de solidarité et de réalisme permettent ce matin aux lions de se positionner dans la partie haute du classement. Espérons que le retour de quelques joueurs nous permettra de rendre des copies de matchs plus abouties car la réussite pourrait bien nous fuir dans les prochains mois. 

A noter également la nouvelle belle performance de la réserve alfortvillaise qui continue son sans faute en s'imposant 27-15.

9 Octobre 2011 | ALFORTVILLE vs CLERMONT

Alfortville se fait peur 

Comme la semaine dernière, Alfortville semblait avoir le match en main durant les 20 premières minutes mais comme la semaine dernière les lions ont laissé leurs adversaires recoller au score. Il a encore fallu attendre les 5 dernières minutes du match pour que les lions prennent un avantage définitif. 

Tout a bien commencé pourtant en ce dimanche maussade au Val de Seine. Devant faire face au vent, les lions prennent rapidement les commandes du match. La défense est en place, la conquête est plutôt bonne et les premières attaques sont tranchantes. Suite à une touche à 15 mètres de la ligne, le pack local emporte son vis-à-vis et propulse son capitaine Garibou dans l’en-but : 7-0. Dans les minutes qui suivent, Jeff est bousculé à la réception d’une chandelle et les lions héritent d’une pénalité bien placée. Le score enfle : 10-0. 
Mais après vingt premières minutes prometteuses, le match tombe dans un faux rythme. Clermont en profite pour refaire surface et se nourrit des erreurs individuelles locales pour occuper le terrain. Suite à une pénalité rapidement jouée, les joueurs de l’Oise inscrivent un essai en force. Quelques instants plus tard, le buteur fructifie la domination des visiteurs pour égaliser : 10-10. Le score reste inchangé jusqu’aux citrons. 

Adossés à Eole, les lions entament bien le second acte et s’installent durablement dans la moitié de terrain de Clermont. Une pénalité vers la 50ème permet aux locaux de reprendre la tête : 13-10. Alfortville accentue la pression, Fares contre un coup de pied de dégagement. S’en suit une touche à 5 mètres de la ligne d’en but mal négociée par les visiteurs. 2 rucks plus tard, Garibou s’extrait du regroupement pour inscrire son 2ème essai personnel : 20-10. Alors que le match semble plié, les lions accumulent alors les mauvais choix, les fautes stupides et se retrouvent ainsi en infériorité numérique. Clermont met à profit cet avantage pour inscrire deux essais non transformés coup sur coup et revenir ainsi à 20 partout à 5 minutes du terme. Alors que la dynamique semble favorable aux visiteurs, les lions remettent la main sur le ballon et récupèrent une pénalité lointaine que Dim s’empresse de convertir : 23-20. Les dernières minutes sont tendues et il faut un arrêt de volée de Juju pour mettre fin au danger. Un ultime dégagement en touche assure la victoire alfortvillaise. 

Comme la semaine dernière, la bouteille semble à moitié vide ou à moitié pleine pour les plus optimistes. La forme est là puisque ce succès permet de bonifier la victoire à Savigny mais sur le fond, la copie n’est pas parfaite et pourtant l’introduction était encore satisfaisante. Mais après quelques tournées au Club House, on se dit que cette entame de championnat est plutôt bonne à prendre… 

Félicitations à la réserve qui s’impose encore d’un souffle : 12-10 grâce à la botte de Jérem (c’est Christian qui l’a dit…).

2 Octobre 2011 | SAVIGNY vs AFORTVILLE

Alfortville dans la douleur

 C’est sous un soleil de plomb et dans une ambiance estivale que les équipes de Savigny et d’Alfortville s’étaient données rendez vous pour lancer cette saison rugbystique. Les lions, à défaut d’avoir maîtrisé un match qui leur semblait promis au vu des 20 premières minutes, ont su puiser dans leurs réserves pour arracher ce succès en terrain adverse.

Tout a bien commencé pour les joueurs du Val de Marne. Sur une de leur première attaque, Jeff fixe le centre du terrain. Le ballon sort dans le bond tempo et Tillous décale Benji qui prend de vitesse la défense adverse pour aplatir en coin : 5-0. Dans la foulée, les lions se procurent plusieurs pénalités en moyenne position mais Dim, dans un jour sans, ne trouve pas la cible. Ce début de match est intéressant et Alfortville tente de porter l’estocade. Sur une relance des ¾ très en vus en ce début de match, les lions arrivent dans les 22 mètres adverses. Sur le regroupement qui suit, Dim allonge une longue diagonale pour Romain mais il manque quelques centimètres à ce dernier pour conclure le mouvement. Malheureusement, Nico Tillous se blesse gravement sur cette action. Cette sortie prématurée coïncide avec le coup de moins bien des alfortvillais.

Savigny en profite pour se refaire la cerise et porter quelques attaques tranchantes mais la défense des lions fait bonne garde. Les joueurs de l’Essonne se montrent généreux et finissent par être récompensés de leurs efforts avec un essai juste avant la mi-temps : 5-5.

Au retour des citrons, les locaux prennent le match à leur compte. Ils font jeu égal dans la conquête et font preuve de plus d’agressivité dans les zones de combat. La défense des lions plie mais ne rompt pas. L’arbitre sanctionne l’indiscipline visiteuse mais le buteur local n’est pas dans un grand jour et rate à quatre reprises la cible. Savigny vient sans doute de laisser passer sa chance car le coaching alfortvillais permet aux lions de finir le match plus fort. A 10 minutes de la fin du match, les lions investissent le camp de Savigny. Une offensive, enfin digne de ce nom, prend naissance à 5 minutes du terme. Les lions avancent dans l’axe et mettent les locaux sur le reculoir. Une charge d’Hakim échoue à 5 mètres de la terre promise mais Juju éjecte vite le ballon. Un relais de Garibou puis une dernière passe de Jean Yves propulse Benji dans l’en-but. Ce doublé personnel permet aux lions de virer en tête : 10-5.

Les dernières minutes se passent au centre du terrain. Une dernière prise de balle en touche de Doc écarte tout danger et les lions peuvent enfin lever les bras au ciel.

Les conclusions à chaud du premier match de l’année sont souvent les mêmes : il y a eu quelques mauvais choix, beaucoup de mauvaises réalisations et le travail à réaliser paraît important. Mais après une nuit de sommeil récupératrice, on se dit que de commencer la saison par une victoire face à une accrocheuse équipe de Savigny est une bonne affaire même si bien entendu, on a une forte pensée pour Tillous en ce jour.

En réserve, on salue également la prestation d’Alfortville qui s’adjuge une première victoire face là encore à une vaillante équipe de Savigny. Victoire 10-7.