eLittératie et citoyenneté... charte d'utilisation

Les principes directeurs   Proposition de questions   Charte d'utilisation  


Proposition de politiques d’utilisations du programme de «eLittératie et citoyenneté»

Les services de Google Apps Éducation sont des lieux privilégiés pour les élèves qui désirent écrire et être lus. Le respect de la norme écrite et l’usage d’une langue de qualité sont souhaitables, mais ils ne doivent pas devenir un frein à la publication et aux contributions des élèves qui sont en apprentissage. Si les publications contiennent des fautes, il est suggéré d’utiliser ces erreurs comme des occasions d’apprentissage au lieu d’interdire la diffusion. Ainsi, l’enseignant n’interviendra pas si certaines publications contiennent des fautes, à moins que le texte ne soit complètement incompréhensible.

Au besoin, référez-vous à la procédure de rédaction.

1. du réseau sans fil et d’appareils mobiles, v.1.0 

[1]

Dans le cadre de son projet éducatif, le nom de l'école ______ (ci-après appelée École) met à la disposition de ses élèves et de son personnel un réseau Internet sans fil. L’École souhaite favoriser l’utilisation d’appareils mobiles[2] appartenant aux élèves tout en encadrant cette utilisation par une politique visant à éduquer et à responsabiliser l’élève, les parents et les enseignants.

La présente politique s’adresse à tous les utilisateurs du réseau sans fil de l’École ou à tout utilisateur d’appareil possédant son propre accès Internet utilisé sur le site de L’École. Tout utilisateur faisant usage d’un tel appareil est réputé avoir accepté la présente politique d’utilisation du réseau sans fil et de l’utilisation d’appareils mobiles[3]. 

Le présente politique s’appuie notamment sur les dispositions applicables de la Charte des droits et libertés de la personne, du Code criminel, du Code civil du Québec, de la Loi sur le cadre juridique des technologies de l’information, de la Loi sur l’instruction publique, des politiques de nos Écoles et des lois concernant la protection de la vie privée.

Politique d’utilisation du réseau sans fil et d’appareils mobiles

L’élève devra respecter cette politique car l’utilisation de son appareil mobile est un privilège et non un droit acquis. Le réseau Internet de l’école est mis à la disposition de ses élèves pour favoriser leurs apprentissages, de ses employés dans l’exercice de leur fonction et des visiteurs dans le cadre d’activités encadrées. Son utilisation est un privilège et non un droit, et implique l'adoption de comportements responsables de la part de chacun. 


L’école s’engage à :

L’école se réserve le droit d’examiner, de surveiller et de restreindre les informations stockées ou transmises par l’intermédiaire des
appareils mobiles et d’enquêter sur l’utilisation inappropriée de ces appareils. L’école n’est pas responsable du vol ou de tous dommages pouvant être causés à un appareil.


L’élève s’engage à :

  • utiliser les appareils mobiles de manière responsable et éthique ;
  • charger son appareil mobile à tous les jours ;
  • respecter les règles générales de comportement et de communication qui s’appliquent au matériel utilisé ;
  • ne pas laisser son appareil mobile sans surveillance ;
  • informer rapidement un adulte responsable de tout problème rencontré, de mauvais fonctionnement ou de bris ;
  • envoyer un courrier électronique au destinataire mentionné et de tout message sur des services Internet contenant un langage inapproprié ou abusif ou dont le sujet est discutable et le montrer à son enseignant ou à un adulte responsable ;
  • utiliser, prendre soin et transporter son appareil mobile de façon sécuritaire ;
  • rapporter à la direction de l'école les filtres web que vous avez réussit à contourner et que l’école a choisi d’imposer [6] ;
  • tenir boisson et nourriture loin de l’appareil mobile.

Responsabilités des parents :

  • Les parents s’engagent à discuter avec leur enfant des valeurs et des impacts concernant l’utilisation d’Internet comme ils le feraient pour l’utilisation de toutes autres sources d’information telles la télévision, les films et la radio ;
  • Installer les applications recommandées par l’école pour la réalisation des activités en classe et hors classe ;
  • Les parents acceptent d’inscrire leur enfant aux applications qui nécessitent une inscription recommandée par l’école ;
  • Régler les paramètres et restrictions d’utilisation pour un usage sécuritaire ;
  • Si possible, identifier l’appareil mobile de telle sorte que le propriétaire et l’utilisateur de l’appareil sont clairement identifiés ;
  • Faire les mises à jour nécessaires pour assurer un fonctionnement optimum ;
  • Les parents acceptent la pleine responsabilité de l’utilisation de l’appareil mobile lorsque son enfant n’est pas dans le milieu scolaire et comprennent que leur enfant est soumis aux mêmes règles que lorsqu’il est à l’école ;
  • Les parents acceptent de signaler à la direction de l’école toute utilisation inappropriée de l’appareil ;
  • Les parents s’engagent à payer la totalité du coût des réparations ou du coût de remplacement de l’appareil mobile endommagé par accident, par une mauvaise utilisation, par de la négligence, perdu ou volé ;
  • Le vol d’un appareil mobile doit être immédiatement signalé à la direction de l’école ;
  • Une connexion Wi-Fi à la maison est essentielle à la bonne marche du projet.


Si nécessaire, des mesures éducatives s'imposeront...        

Pour les manquements mineurs : 
En cas de manquements, les mesures éducatives suivantes pourront être appliquées :
  • privation de l’accès aux appareils mobiles et ce, en totalité ou en partie ; 
  • à l’école, interdiction d’apporter l’appareil mobile utilisé de façon inadéquate ou sans autorisation.
Pour les manquements majeurs (portant atteinte à la personne) : 
  • suspension à l’interne ou à la maison ; 
  • interdiction d’apporter l’appareil mobile à l’école (temps à déterminer) ; 
  • exclusion de l’école ; 
  • réclamation en dommages. 

Selon les évènements, d’autres mesures éducatives pourraient être appliquées. 

[1] Tiré et adapté de la «Politique d'utilisation du réseau sans fil et d'appareils mobiles, v.1.0» de l'École Vision Beauce.
[2] Comprend les ordinateurs portables, les tablettes numériques, les baladeurs numériques et les téléphones intelligents.
[3] Version 1.0 en date du 24 mai 2013.
[4] Comprend l’utilisation par les élèves d’éditeurs de texte en ligne (Google documents), blogues, microblogues, portfolios, sites web (Google sites), idéateurs, bandes dessinées, livres numériques, questionnaires (Google formulaires), etc.
[5] Le web 2.0 est principalement caractérisé par la participation des utilisateurs à la création et à l’échange de contenus. Ceci oblige l’école à se doter d’une politique d’utilisation des ressources utilisées à partir d’Internet.
[6] Un prix et distinction vous seront décernés et une nouvelle fonction TIC de l'école vous sera proposée.


2. Un répertoire[14] des projets technopédagogiques et des «impacts» à l'utilisation d'Internet abordés par niveau scolaire, v.1.0

En début d’année scolaire, compte tenu de ce répertoire et d’une utilisation AVAN (Apportez Votre Appareil Numérique), l’école doit fournir à chaque parent une liste de tous les projets annuels contenant toutes les applications recommandées par l’école pour la réalisation des activités en classe et hors classe. La liste des applications ci-dessous n'est pas exhaustive, elle est présente pour donner des exemples aux parents. Un parent peut ajouter d'autres applications dans l'appareil de son enfant. Pourvu que l'application ajoutée respecte l'intention pédagogique du projet.

Niveau scolaire / 
Nom de la classe
Nom du projet[15], description et nom de l'applicationImpacts à l'utilisation d'Internet abordés en classe
Préscolaire -
4 ans

Classes à Linda et Pascal-Dominique
Apps logico-mathématique
Cut the rope $0.99
Water Free
Burger Bustle
Aqueduct 101 
Les droits d'auteur (images et vidéos) et l'usurpation.
3e secondaire
Classe à Babine
Les stages d'observation avec Google document
Démarche exploratoire d'orientation avec Google Dessin et Google sites
  
Identité numérique et les droits d'auteur.

    [14] Ce répertoire de projets technopédagogiques n'est qu'à titre indicatif et contient des cases incomplètes.
    [15] Activité, projet, tâche, etc.


    3. d'internet et des services Google Apps Éducation, v.1.0 

    Une nétiquette [7]

    Respectez la nétiquette ! [8]  

    Le terme « nétiquette » signifie le code de conduite à suivre sur le Web. C’est un ensemble de règles de courtoisie et de savoir-vivre.

    Vous vous engagez à :

    1. être polis avec les autres
    La première règle est de traiter les autres avec respect. N’utilisez jamais un langage agressif, grossier, haineux ou raciste. Écrivez en minuscule. UTILISER LES MAJUSCULES REVIENT À CRIER. Pour communiquer vos émotions, employez plutôt des binettes (smileys). Pensez qu’un large public va lire votre production, faites attention à ce que vous écrivez.

    2. tenir compte de votre destinataire (jeunes de votre âge et adultes)
    Écrire à vos amis et écrire à un enseignant sont deux choses différentes. Les premiers ne s’offenseront pas d’une abréviation, d’une faute d’orthographe ou d’un acronyme. Par contre, il est recommandé d’employer un style plus formel quand vous vous adressez à des enseignants ou des adultes.

    3. cité du texte d’une production et d’un commentaire
    Si vous citez du texte ou d’un commentaire, ne changez pas la formulation. Si vous divulguez dans un commentaire une partie d’un texte ou d’un commentaire, vous pouvez citer que les parties essentielles, mais attribuez toujours les citations à leurs auteurs. Vous ne copiez pas ce que les autres ont écrit pour le mettre dans site, à votre nom. Si vous citez du texte ou que vous utilisez de l’image, du son ou de la vidéo qui ne sont pas à vous, vous obtenez la permission des auteurs.

    4. être concis dans vos commentaires
    En répondant à une production, au besoin citez les parties essentielles pour rester compréhensible, mais sans plus. Répondre à une production en citant tout l’original est particulièrement déplaisant : enlevez tout ce qui est inutile.

    5. écrire au bon moment
    Soyez conservateur dans ce que vous écrivez et libéral dans ce que vous recevez. Vous ne devriez pas répondre «à chaud» si vous êtes provoqué. À l’opposé, si vous recevez des commentaires «chauds», ne répondez pas ou prenez le temps d’y penser avant d’envoyer votre commentaire. Aussi, regardez tous les commentaires avant de répondre et vérifiez qu’un commentaire auquel vous répondez vous a effectivement été adressé. Évitez d’envoyer des commentaires ou d’expédier des articles qui ne sont que des réponses à réponses gratuites.

    6. être prudent
    Ne participez pas à de vives polémiques. Ne postez pas et ne répondez pas à des propos incendiaires.

    7. répondre aux commentaires
    Répondez rapidement aux personnes qui vous posent des questions. Les personnes auront tendances à vous lire davantage.

    8. joindre des fichiers adéquats
    N’envoyez pas de lourds fichiers, si possible, indiquez plutôt des adresses URL. La taille maximale d’un fichier est de 20 Megs. Vous pouvez également essayer de diviser votre gros fichier en deux parties et les joindre séparément. Nommez-les partie 1 et partie 2.

    9. écrire des textes de qualité
    Pour produire des textes de qualité, tenez compte de la procédure de rédaction. Rédigez vos productions en étant soucieux de la qualité du français.

    10. corriger les erreurs dans votre production écrite
    Si vous découvrez une erreur dans votre production écrite ou commentaire, corrigez-la dès que possible.

    11. écrire pour être lu
    Ce que vous écrivez aux lecteurs doit être cohérent, dans le contenu ET dans la présentation.

    12. respecter autrui
    Respectez les droits d’auteurs et la propriété intellectuelle. 

    13. respecter les droits de la personne
    Respectez les lois qui protègent les droits de la personne (interdit de publier du contenu constituant des atteintes à la vie privée, à la réputation et à l’image d’une personne, de la pornographie, de la propagande haineuse, de l’incitation à la haine et des propos comportant de la discrimination à l’égard des personnes appartenant à un groupe identifiable). [9] Vous ne publierez jamais de renseignements confidentiels sur des personnes qui sont mineures (nom de famille, numéro de téléphone, adresse civique, adresse de courriel, photo, etc…).

    14. processus pour des changements
    Si vous vous rendez compte que vous avez cité de l’information incorrecte, vous devez “atténuer” vos propos, ou si vous écrirez quelque chose que vous regrettez, vous corrigerez “cette erreur” en la biffant, exemple : j’ai fait une erreur. Ou vous publierez un nouvel écrit avec le changement qui lie à la production originale, vous pourriez aussi ajouter une précision à la production qui contient l’information incorrecte.

    15. suppression
    Vous ne supprimerez aucune entrée intentionnellement dans votre site. Si cela devenait nécessaire, (par exemple pour des raisons légales, pédagogiques ou parce que, à posteriori, vous avez décidé que le contenu (ou le lien vers un site) était trop blessant, incorrect ou inconvenant pour que soit permis qu’il reste publié tel quel), la partie supprimée sera remplacée avec une note indiquant la nature générale de ce qui a été supprimée et la raison de la suppression. La date de telle suppression sera enregistrée avec le titre original du billet de façon à ce que l’on sache qu’un autre contenu a existé mais qu’il a été supprimé.
    Aucun commentaire comportant de la diffamation ne sera accepté. Les arguments contenus dans un commentaire doivent porter sur les idées et les opinions des personnes et non sur les personnes elles-mêmes. Vous ne supprimerez pas ou vous ne modifierez pas un commentaire simplement parce que vous n’aimez pas ce qu’il contient ou êtes en désaccord avec les points qu’il apporte.

    16. spam
    Les spam, courrier-rebut, pourriel ou polluriel et troll sont interdits.
    On entend par «spam» tous les messages envoyés fréquemment ou qui n’ont aucun rapport avec le sujet de la discussion. Plus précisément, sont notamment considérés comme étant des actes de spamming le fait de diffuser sur un blogue des commentaires sans rapport avec le sujet de l’auteur du blogue ou de poster plusieurs fois le même commentaire.

    17. troll
    Un «troll» est un sujet ou commentaire qui fâche (par exemple : « MAC ou PC »), ou soit un utilisateur qui persiste à lancer des discussions sur des sujets qui fâchent. Donc, un utilisateur malfaisant dont le but est de perturber le fonctionnement des blogues en multipliant les messages sans intérêt (ou, plus subtilement, en provoquant leur multiplication). Une personne qui émet des commentaires qui tient des propos diffamatoires, hors propos, ou simplement désagréables, qui a pour but de faire fuir les lecteurs sérieux.

    18. fausse identité
    La falsification (usurpation d’identité) et la mystification (pseudos multiples…) n’est pas tolérable.

    [7] Tiré et adapté de la Proposition d'une politique d'utilisation des blogues v.1.1
    [8] Tiré et adapté du texte Introduction à la nétiquette.
    [9] http://www.droitsurinternet.ca/section_138.html#214


    Une procédure de rédaction

    Voici la procédure que vous vous engagez à respecter :

    1ère étape – La rédaction de votre texte 
    1. Vous écrivez votre production en utilisant un traitement de texte.
    2. Vous citez les informations trouvées sur Internet ou recopié [10].
    3. Vous faites une première lecture en vous concentrant sur le contenu de votre production écrite. Vous vous demandez si vos idées sont présentées clairement.
    4. Vous faites une deuxième lecture de votre texte en corrigeant les fautes les plus évidentes.
    5. Ensuite, vous utilisez des outils à votre disposition pour corriger les erreurs grammaticales, l’orthographe et pour vous trouver des synonymes, etc… et ce, dans le but de raffiner votre texte.
    Note 1 : Dans certains traitements de textes, les lignes rouges et vertes sous votre texte indiquent de bien vérifier ces éléments du texte.
    Note 2 : Vous devez douter des corrections proposées par l’ordinateur et penser que le correcteur du traitement de texte peut avoir omis des corrections possibles.
    6. Lorsque vous avez un doute, consultez le dictionnaire ou votre livre de conjugaisons ou une application en ligne d’aide à la correction [11].
    7. Posez-vous une dernière fois les questions suivantes :
    • Est-ce que les verbes sont bien accordés avec leur sujet?
    • Est-ce que les groupes du nom sont bien accordés (déterminant, adjectif et nom)?

    2e étape : L’édition de votre production 
    1. Éditez votre production en utilisant les outils disponibles dans le module d’édition pour mettre des mots en évidence, créer des hyperliens, insérer des illustrations (pertinentes et libres de droit), des photos, etc…
    2. Vérifiez une dernière fois votre texte lorsqu’il a été publié en utilisant la fonction «Correction d’orthographe et de grammaire» de votre éditeur de texte.

    Commentaire
    1. Lors de la rédaction d’un commentaire, vérifiez une dernière fois votre texte lorsqu’il a été publié en utilisant la fonction «Correction d’orthographe et de grammaire» sous la zone de votre éditeur de texte.

    [10] Pour citer une source numérique, vous pouvez consulter ce document de l’Université Laval.


    Information aux parents/titulaire de l’autorité parentale

    Cher parent[12] (ou titulaire de l’autorité parentale),

    l’(école ou l’enseignant) —————– met les services de Google Apps Éducation à la disposition de votre enfant. L’accès à ces services permettent à votre enfant de l’aider dans le développement de ses compétences disciplinaires des programme de formation. La capacité de collaborer, de communiquer, d’interagir, de se réseauter et de se comporter de façon responsable dans un environnement en réseaux de ce type est une habileté nécessaire pour vivre dans cette société de l’information qui est la nôtre.

    Cette ressource extraordinaire vient cependant avec certaines responsabilités. En tant qu’usagers des services de Google Apps Éducation, nous devons être conscients des avantages et des risques inhérents à un tel environnement. Il est de la responsabilité des éducateurs, animateurs et des autres personnes en autorité d’assurer une supervision adéquate afin que les (élèves ou usagers) ne soient pas incités à déposer des contenus inappropriés ou soient en mesure d’adopter les attitudes responsables face à de tels contenus.

    Nous vous transmettons ci-joint le programme de «Citoyenneté numérique» à l’utilisation d'Internet et des services de Google Apps Éducation. Nous vous invitons à en prendre connaissance et à le passer en revue avec votre enfant. Bien que les précautions soient prises afin de minimiser les risques inhérents à l’usage de ces services, il est nécessaire que tous ceux qui sont en mesure d’exercer une supervision puissent le faire de manière à assurer un usage sécuritaire.

    Le non-respect aux dispositions du programme de «Citoyenneté numérique» des services de Google Apps Éducation qui ne sont pas respectées, votre enfant pourrait perdre son droit d’accès à un ou plusieurs de ces services.

    Mais nous croyons que si vous participez aux efforts de supervision, il en résultera un renforcement des comportements responsables et nos enfants tireront un meilleur bénéfice de l’usage de ces services.

    Merci de votre appui. [13]

    [12] Un autre exemple de lettre plus spécifique envoyée aux parents.
    [13] Tiré et adapté du texte Informations au parent / titulaire de l’autorité parentale – En général – Exemple de lettre


    Liste de vérification ou grille d’auto-évaluation pour publication sur le web

    Pour s’assurer d’une vérification ou d’une autoévaluation de la publication des productions et des commentaires en lien avec les productions, voici cinq listes de vérification[14] mis à la disposition des enseignants.

    Ces listes de vérification utilisées sont des outils d’évaluation qui ciblent le développement d’un aspect particulier de la compétence ou des connaissances visées. Les éléments qui figurent dans chacune des listes de vérification devraient idéalement être établis avec les élèves. Pour définir des éléments, l’enseignant questionne les élèves afin de les amener à proposer des éléments concrets, observables et applicables aux nombreux aspects qu’ils devront aborder pendant la conception de leurs tâches, de leur production.

    Nous vous présentons les cinq listes de vérification pour publication sur le Web :
    dont 1 vierge ;
    1 pour l’enseignant ;
    3 pour les élèves.

    4. Un répertoire mensuel des «impacts» de l’utilisation d'Internet et des services de Google Apps Éducation

    Dans le but d’informer et sensibiliser les élèves, les parents et le personnel scolaire sur les conséquences de l’utilisation d’Internet et du web 2.0.

     Thématique / clientèle  Élève  Parent  Personnel scolaire
    Septembre 
    Les réseaux sociaux
    @miclik : un jeu sérieux pour l'éducation aux réseaux sociaux. Consulté le 5 novembre 2014.    
    Octobre 
    Les droits d'auteur
         
    Novembre
    L'identité numérique
         
    Février
    La cyberintimidation
         
    Mars
    La publicité
         
    Avril 
    La cyberdépendance
         

    Comments