Précocité / Surdouance

Quelques chiffres :
2,3% de la population a un quotient intellectuel supérieur à 130. Ce chiffre représente environ 1 enfant par classe. Parmi eux, 1/3 redouble, 2/3 est en échec, 1/5 n'aura jamais le bac et seulement 2/5 dépassent le bac +2.

Objectifs :
Membre actif de l'Association Française des Enfants Précoces, je propose un accompagnement spécifique.
  • Détecter la précocité par la passation d'un test. Pour cela, je reçois en 3 phases pour 200€ :
                    - une première phase de prise de connaissance et d'analyse de la demande.
- une seconde durant lequel je fais passer le test.
- une troisième pour la restitution (orale et écrite) du test et l'orientation.

Ces 3 phases peuvent être réalisées en 2 ou 3 séances, pour le même nombre d'heures.

Selon l'âge du testé je fais passé les tests suivants :
- WPPSI IV, pour les 2 ans 6 mois à 7 ans.  Pour ma part, je préfère laisser tranquille les plus petits et je fais le choix de ne détecter  qu'à partir de 4 ans sauf cas exceptionnels. (1h de passation)
- WISC V, de 6 ans à 17 ans. (1h de passation)
- WAIS IV, dès 17 ans (1h de passation).
  • Sensibiliser les Enfants Intellectuellement Précoces (EIP) détéctés, leur famille et l'encadrement scolaire quand c'est nécessaire. Pour bien grandir, les enfants ont besoin de se comprendre afin de s'accepter et de s'aimer.Pour cela, il est essentiel que les parents les comprennent. Le personnel scolaire est, quant à lui, mis a contribution pour beaucoup de problématiques et n'est pas toujours sensibiliser aux EIP. Même si un arrêté ministériel donne plus de place à ses enfants dans les établissements publics, la réalité du terrain est toute autre. Je me mets à la disposition des enseignants (à titre gracieux) pour un meilleur encadrement de ces enfants. Il n'est pas demandé à l'école de tous les détecter mais de bien s'en occuper lorsqu'ils le sont.
  • Proposer un accompagnement que la famille peut interrompre lorsqu'elle le souhaite.
  -Concentration/relaxation : A l'issue de la restitution signifiant un EIP, il est proposé une séance de 30mn (30) dédiée à des exercices que les familles pourront reprendre. Cette séance se fait avec l'enfant et l'un de ses parents pour que celui-ci apprenne les exercices pour les exécuter en autonomie. Ces exercices permettent aux EIP de se concentrer  Il est fréquent qu'un EIP ait du mal à travailler sur du long terme. Les informations depuis petits viennent facilement , sont facilement traitées et ne nécessitent pas un gros effort. Ils n'ont pas pris l'habitude de "prendre leur temps", la concentration se voit abimée.  Par contre le soir, lorsque le coucher arrive, ils ne parviennent pas à arrêter cette machine infernale qu'est leur cerveau et ont du mal à trouver le sommeil. J'observe avec horreur la banalisation pharmaceutique qui est faite à ce sujet. C'est pourquoi, plutôt que d'être conduit au sommeil grâce à des substituts, je propose des exercices permettant d'aller le trouver. Un enfant précoce deviendra grand et restera avec les mêmes difficultés si elles n'ont pas été traitées. Il est donc important de prendre de bonnes habitudes.

- Méthodologie : Un enfant précoce est avant tout un enfant qui ne raisonne pas comme les autres. Même si dans un premier temps son enseignant ou son professeur principal peut être avisé, on ne pourra pas prévenir tous les ans la personne qui le suivra. Il est donc important qu'il comprenne son fonctionnement. Dans ses premières années, ils est souvent en dessous de son potentiel de raisonnement. Plus l'enfant est détecté tard plus il a de risque d'être en situation de dés-apprentissage. Il ne sait plus réfléchir et n'a aucune méthode. La méthodologie standard, scolaire, lui proposera des solutions qui ne feront que l'enfoncer car elles ne lui correspondent absolument pas. Pourtant doté d'une excellente mémoire, le par cœur n'est pas à privilégier. Il est donc proposé 3 séances de méthodologie en individuel (30€ par séance).  Un accompagnement personnalisé est proposé répondant aux besoins particulier de l'enfant.

- Groupe de parole : Pour les parents (une séance de 20€ par famille père+mère) une réunion pour dialoguer avec d'autres parents. Ces réunions permettent de rencontrer des parents qui ont déjà vécu les difficultés relationnelles de leur enfant, les sauts de classes, la recherche d'établissement spécialisé, les difficultés relationnelles parents-enfants, le goût de l'effort,... Une réunion par mois, téléphonez pour connaitre la date.

Vous pouvez me contacter pour plus de renseignements.