Accueil

CRII : Centre de Recherche International sur l’Imaginaire

La rencontre à Cluj des 3-7 octobre 2012 a permis la création du CRII avec 30 centres répartis  sur 4 continents.

Comité scientifique : Ph. Walter – J.J. Wunenburger – Fanfan Chen (Asie) – C. Braga – Daniela Rochapita (Brésil)


Les « états généraux » des CRI

Les premiers pas dans le projet de refondation et réorganisation des CRI dans un réseau de Centres des Recherches Internationales sur l’Imaginaire (CRII) ont été amorcés. Cet automne, les 4­, 6 octobre 2012, Phantasma, le Centre des Recherches sur l’Imaginaire de l’Université Babeş­Bolyai, organise à Cluj, en Roumanie, une rencontre des représentants des CRI du monde entier. Ayant pour comité d’organisation Jean­Jacques Wunenburger, Philippe Walter et Corin Braga, ce congrès aura deux volets.
Le premier volet sera représenté par un colloque thématique, portant sur la topographie du mal, « Du lieu infernal à l’antiutopie »,....

Le deuxième volet sera constitué par une assemblée générale des représentants des CRI et des autres groupes de recherches sur l’imaginaire. Cette journée nous permettra de faire le bilan de l’état actuel des choses, de voir combien de centres établis fonctionnent encore et d’identifier les groupes qui émergent un peu partout dans le monde, en Europe de l’Ouest, de l’Est, en Asie, aux Amériques, en Afrique. Le but ambitieux de ces « états généraux » des recherches sur l’imaginaire sera de proposer une structure compréhensive, apte à accueillir les nouvelles directions et axes d’investigation, de fédérer un certain nombre d’activités et de thématiques, de proposer des projets communs, au financement international, d’organiser un congrès annuel itinérant, etc




ć
Ramon Alvarez,
14 nov. 2012 à 03:52