Gestion des écoles

Les 21 responsabilités des dirigeants d’écoles qui souhaitent augmenter le niveau d’accomplissement et le succès des élèves :
  1. Connaissance du contexte : La connaissance et la vigilance des dirigeants d’écoles par rapport à la dynamique et au contexte de l’école et leur aptitude à utiliser cette information pour résoudre des situations présentes ou potentielles.

  2.  Flexibilité : La capacité des dirigeants à adapter leur style de gestion en fonction des besoins de la situation et à être ouverts aux opinions différentes.

  3. Discipline : L’école protège les enseignants des sources d’influences ou des problèmes qui pourraient réduire leur temps d’enseignement ou le niveau de concentration relatif à cette tâche

  4. Rayonnement : Les dirigeants sont les porte-parole et les défendeurs des écoles.

  5. Suivi/évaluation : Les dirigeants fournissent un système qui permet d’obtenir des retours sur les apprentissages et des évaluations.

  6. Culture : Les dirigeants encouragent le partage des croyances communes, les liens communautaires de même que la coopération parmi les employés.

  7. Ordre :  Les dirigeants d’écoles établissent des règles et des routines de fonctionnement.”

  8. Ressources : Les dirigeants d’écoles fournissent les ressources matérielles et le développement professionnel nécessaires aux enseignants dans l’exercice de leur fonction.

  9. Connaissance du curriculum, des techniques d’enseignement et de l’évaluation : Les dirigeants d’écoles sont au courant des pratiques démontrées efficaces dans ces domaines. Le centre d’intérêt est ici l’acquisition ainsi que la préservation de la culture.

  10. Appréciation : Les dirigeants d’écoles consultent les enseignants dans la planification et l’implantation d’importantes décisions ou règles.

  11. Agent de changement : Les dirigeants d’écoles personnifient l’ouverture au questionnement du statu quo.

  12. Orientation : Les dirigeants établissent des buts précis et travaillent à conserver ces objectifs au centre de l’attention de l’école.

  13. Reconnaissance du personnel : Les dirigeants d’écoles reconnaissent et récompensent les accomplissements des individus.

  14. Stimulation intellectuelle : Les dirigeants s’assurent que les professionnels soient au courant des plus récentes théories ou pratiques éducatives et favorisent la discussion en ce sens, comme partie prenante de la culture de l’école.

  15. Communication : Les dirigeants d’écoles établissent un bon niveau de communication avec et entre les enseignants et les élèves.

  16. Idées/valeurs. Les comportements du dirigeant d’école doivent démontrer des attitudes  reflétant « …des valeurs bien définies au sujet de l’enseignement et des apprentissages et partagées par le personnel des écoles. De même, les dirigeants opteront pour des comportements qui reflètent ces valeurs ».

  17. Engagement dans le curriculum, l’enseignement et l’évaluation. La direction d’école est « …directement engagée dans la planification et l’implantation du curriculum, dans son enseignement ainsi que dans les activités d’évaluation de la classe ».

  18. Visibilité. Le dirigeant d’école « …interagit avec les enseignants, les élèves et les parents ».

  19. Optimiser. Le dirigeant « …inspire les autres et représente la force directrice lors de l’instauration de changements qui peuvent s’avérer exigeants ».

  20. Affirmation. Le dirigeant d’école « …reconnaît et célèbre les accomplissements de l’école, en plus d’être capable d’avouer les échecs. À la base, cette responsabilité implique la mesure honnête des succès et des échecs de l’école ».

  21. Relations. Le dirigeant d’école « …démontre qu’il connaît et qu’il est conscient des divers contextes personnels des enseignants ou d’autres employés de l’école ».
Sources : Waters, J.T., Marzano, R.J., McNutty, B.A., Balanced Leadership: What 30 years of research tell us about the effect of leadership on student achievement, Aurora, CO: Mid-continent Research for Education and Learning, Enseignants et autres professionnels, 2003.
Comments