L'orchis pyramidal

publié le 10 juil. 2015 à 09:03 par Yves Guettet
Nom scientifique :
Anacamptis pyramidalis
Famille : des Orchidées
Cette orchidée assez spectaculaire par la forme et la couleur de son inflorescence enchante les prairies de nos campagnes, collines et hauts plateaux du département de l'Ain. Elle apprécie les substrats calcaires. Cette espèce est très abondante cette année sans qu'il soit aisé d'y trouver une raison : automne clément et humide, printemps favorable à l'éclosion des graines ?
Port : dressé. Inflorescence dense en forme de cône faite d'un agglomérat de petites fleurs de dimension variable : de quelques centimètres à quinze centimètres environ. La couleur va du rose clair au plus sombre rarement blanche. Les feuilles observées à la base de la tige florale sont dressées et plus ou moins retombantes. Celles portées sur la tige sont presque plaquées sur celle-ci et  atteignent la base de l'épi floral.

Particularités :
très présente dans la moitié est de la France (plus rare en Alsace et Lorraine), elle l'est beaucoup moins dans la partie ouest, ainsi que dans le nord où elle est rare. Elle a un statut de protection dans la région Centre.
Sa pollinisation est assurée par un papillon qui en venant butiner la fleur se colle les sacs de pollen (les pollinies) sur la trompe et féconde ainsi d'autres fleurs.
Floraison : de mai à juillet et dure quelques semaines.
Usage : aucun pour cette belle orchidée. 
Comments