L'euphorbe de Séguier

publié le 15 oct. 2019 à 01:52 par Yves Guettet
Nom scientifique : Euphorbia segueriana subsp. seguieriana

Remarque : la subsp. loiseleurii, présente uniquement au Ventoux, est une espèce à tiges rampantes et aux feuilles caulinaires plus ou moins réfléchies.

L'euphorbe de Séguier est l'une des 19 espèces présentes dans notre département, un peu plus rare néanmoins que certaines des autres espèces du genre.Comme les autres plantes du genre, un latex blanc s'échappe de la tige, lorsqu'on la coupe.

Port
Dressé pour cette plante atteignant 35 cm de hauteur. Tige portant des feuilles caulinaires elliptiques, plus longues que larges et dressées. L'ombelle porte un nombre variable de rayons : de 8 à 15. Les graines sont lisses.

Origine du nom
Le nom de genre Euphorbia provient du nom du médecin Euphorbos du roi de Mauritanie, qui au 1er siècle de notre ère, fut le premier à décrire les propriétés médicinales de ces plantes.

Floraison
D'avril à juillet.

Lieux
Pelouses sèches calcaires, zones steppiques. En France est présente en zone calcaire. Très rare : Massif Central, Lorraine, NO et SO. De 0 à 1200 mètres (données Flora Gallica).

Localisation
Ain : Plaine de l'Ain, Bas-Bugey, brotteaux d'Oussiat.

Utilisation
Si les euphorbes ont pu être utilisés dans un lointain passé (effet émétisant ou purgatif), leur usage est actuellement très limité. Persiste encore l'usage anti-verrues (mais il existe d'autres méthodes ou produits possibles) grâce au latex tout en prenant la précaution de ne pas toucher les parties saines de l'épiderme sous peine d'irritation ou de brûlures. La projection de latex dans les yeux produit au minimum une irritation, voire une kératite pouvant conduire dans les cas graves à une cécité. La plante comme les autres euphorbes est très toxique en cas d'ingestion.  Les symptômes d'intoxication sont sévères : vomissements, gastralgies violentes, diarrhées sanguinolentes, hémorragie, convulsions, troubles cardiaques pouvant conduire à un décès si la dose ingérée est suffisante.
Comments