L'érable à feuilles d'obier

publié le 12 janv. 2018 à 06:30 par Yves Guettet
Nom scientifique : Acer opalus
Selon Flora Gallica, 2 sous-espèces : -A. opalus subsp. opalus, pilosité éparse du verso des feuilles ne cachant pas l’épiderme, parmi les plus grandes feuilles aucune largeur supérieure à 12 cm. Rencontré en région Est, Alpes, Provence, Causses, Pyrénées de 200 à 1700 mètres d'altitude.
                                                             -A. opalus subsp. obtusatum, feuilles dépassant les 12 cm de large, la pilosité surtout chez les jeunes feuilles cache l'épiderme. Rencontré en Corse (rare), ailleurs planté ou échappé de 1000 à 1700 mètres d'altitude.
       
Famille : Sapindacées

L'érable d'Italie, c'est son autre nom, n'est pas le plus fréquent des érables. Dans les bois et forêts des collines qui forment son habitat naturel, d'autres érables le supplantent par leur abondance ou leur taille : sycomore ou plane. La petitesse  de ses feuilles, le rapproche de l'érable champêtre (cf photo). Isolé il adopte une forme étroite avec un dôme arrondi.

Port
Érigé pour ce petit arbre qui n'atteint pas 20 mètres en développement vertical ou qui peut ne pas dépasser le stade arbustif  (moins de 5 mètres). Originaire d'Europe Centrale et du Sud (Italie, Espagne), il doit sa culture dans les jardins d'ornement pour ses fleurs de couleur jaune vif au printemps et ses jeunes fleurs de (presque) la même couleur, du plus bel effet. Comme chez tous les érables, les fleurs s'ouvrent avant les feuilles. Elles forment des grappes pendantes.
Les feuilles comportent 5 segments (la littérature spécialisée voit 3 à 5 lobes sur ses feuilles, selon les auteurs) peu apparents, lui confèrent la forme des feuilles de l'érable sycomore. A ceci près qu'elles n'atteignent pas la taille de ces dernières et portent des dents moins découpées sur leur pourtour. En revanche, la nervation est très apparente. Les fruits, les samares, qui sont un critère déterminant pour discriminer les espèces d'érables, présentent un angle aigu. De couleur vert rosâtre à l'état jeune, les samares prennent une couleur rougeâtre à maturité. L'arbre présente une écorce grise qui, avec l'âge, se pare d' écailles colorées de jaune, rose voire orange.
Feuille d'érable obier entouré d'érable champêtre

Usage alimentaire
Comme pour l'érable plane et les autres espèces d'érable trouvées en France, les jeunes feuilles sont comestibles crues ou cuites.

Origine du nom
Voir cette rubrique pour l'érable plane, décrit le mois précédent.

Floraison : mars-avril

Lieux :
Forêts et collines montagnardes, surtout chênaies pubescentes de 200 à 1700 mètres (selon Flora Gallica).
Ain :  présent dans pratiquement tout le département.

Bibliographie
L'auteur a utilisé les mêmes ouvrages que pour l'érable plane.


Comments