Le mouron des oiseaux ou stellaire intermédiaire

publié le 14 févr. 2020 à 07:39 par Yves Guettet
Nom scientifique : Stellaria media

Remarque: Pour certains auteurs de flores, Stellaria media est considérée comme un agrégat de plusieurs espèces : media, neglecta, pallida. Flora Gallica considère ces 3 espèces comme des espèces à part entière donc distinctes d'un agrégat.

Famille : Caryophyllacées

Cette plante assez discrète est comme la cardamine hérissée, déjà fleurie aux endroits les mieux exposés comme aux pieds des murs de nos immeubles urbains, des murets des jardins, au bord des chemins...Mauvaise herbe pour les uns, plante invasive pour les autres, cette plante est (pour le moins), cosmopolite, puisqu'on la trouve un peu partout dans le monde. Cette particularité est due d'une part à sa période de floraison qui s'étend tout au long de l'année, comme la pâquerette et la véronique de Perse. Et d'autre part, à son très grand pouvoir germinatif puisqu'une seule graine produit jusqu'à 5 générations en une seule année (d'après l'ouvrage : Le guide des plantes sauvages aux éditions du Reader's Digest).

Port
Couché puis dressé pour cette plante souvent rameuse. Les tiges de section ronde, ont la particularité de présenter une seule ligne de poils (très rarement deux) unilatérale. Celle-ci alterne d'un côté à l'autre à chaque entre-nœud. Les tiges ont une hauteur très variable, en moyenne de 5 à 40 cm. Les feuilles caulinaires, en position opposée, tout au long de la tige, sont de forme ovale. Elles sont aussi acuminées à leur extrémité. Les feuilles présentent un pétiole au bas de la tige. Il va en s'amenuisant au long de celle-ci pour disparaître au sommet. Elles deviennent donc acaules.  
Les fleurs ont 5 pétales blancs, profondément divisés presque jusqu'au bas de chaque pétale. Le calice est formé de 5 sépales, au moins, aussi longs que les pétales. On peut compter 3 styles et un nombre très variable d'étamines : 3 à 5 voire plus, jusqu'à 8 à 10. Les anthères ont une couleur rouge sombre. Le fruit est une capsule pendant au bout d'un long pédicelle 5 fois plus long que le calice. Le fruit contient de petites graines brunes.

Origine du nom
Stellaire vient du latin stellaria signifiant petite étoile, en rapport avec la forme de la fleur. Son nom de mouron vient du mot moure en vieux français signifiant la poule. La plante est aussi appelée morgeline qui est un "assemblage" de deux mots : mordre et géline se rapportant aux Gallinacées. Notamment les poules, qui adorent picorer la plante. 

Utilisations
    Alimentaire
F. Couplan dans son ouvrage "Guide des plantes sauvages et toxiques édité chez Delachaux et Niestlé écrit que, je cite : "La stellaire est l'une des meilleures plantes de base pour les salades". D'après lui, les feuilles et les tiges ont un bon goût de noisette. La plante peut aussi être consommée cuite.
ATTENTION : Avant floraison, le mouron des oiseaux peut être confondue par l'aspect des feuilles a une autre plante le mouron rouge (Anagallis arvensis) de la famille des Primulacées. Cette plante est toxique.
    Médicinale
Par son apport en vitamine C la plante a des vertus tonifiantes. Elle est aussi laxative et diurétique. D'autres utilisations sont possibles : en Dermatologie ou pour son pouvoir expectorant en cas d'affection pulmonaire.
    Folklore
Porter à même la peau un sachet de graines permettrait de trouver le grand amour.

Floraison
De janvier à décembre.

Lieux
Toute la France, de 0 à 1700 mètres d'altitude sur cultures, friches notamment.

Localisation
Tout le département de l'Ain, plante très commune.

Comments