La moutarde des champs (ou moutarde sauvage)

publié le 30 mai 2018 à 09:06 par Yves Guettet
Nom scientifique : Sinapis arvensis

Famille : Brassicacées

Le genre Sinapis contient plusieurs espèces dont Sinapis alba, la moutarde blanche, illustrée par le cliché joint au texte.

La moutarde des champs, une messicole, comme beaucoup d'autres plantes des moissons a quasiment disparu de nos parcelles cultivées. La sélection des graines et l'usage des pesticides en sont les principaux responsables. Mais la mauvaise réputation de la plante considérée comme une mauvaise herbe, voire une envahissante, a aussi contribué à sa quasi disparition.
Port
Dressé pour cette moutarde dont la taille peut atteindre 60 cm. Les fleurs composées de 4 pétales d'un jaune franc, sont en position terminale sur la tige. Les feuilles sont de forme variable, les inférieures ont des découpes profondes. Les siliques étroites et rétrécies entre les graines sont dressées et portent un bec court. La plante présente une faible pilosité.

Floraison
(avril) mai-juin 

Localisation
Dans presque tout le département de l'Ain mais dispersé.

Histoire
La moutarde des champs a été anciennement cultivée comme plante alimentaire. Les feuilles étaient consommées cuites.

Usages
    Alimentaire
Les jeunes feuilles récoltées avant floraison au printemps (ou à l'automne) sont consommables crues ou cuites. Elles ont une saveur piquante. Les fleurs et les graines sont consommables également, notamment comme condiment pour les graines.
    Pharmaceutique
Les graines moulues  ont, depuis des siècles, été utilisées comme cataplasme pour soigner des infections bronchiques.

Origine du nom
Moutarde provient de 2 mots latins mustum = jus de raisin et ardens = brûlant car la moutarde était, auparavant, fabriquée avec du jus de raisin et non du vinaigre comme aujourd'hui. Sinapis provient du grec qui désignait par ce mot cette plante (comme les romains d'ailleurs).

Bibliographie
  1. F. Couplan (2012) Les plantes et leur nom. Editions Quae
  2. M.C. Paume (2009) Sauvages et comestibles. Editions Edisud.
  3. Collectif (1987) Guide des plantes sauvages. Editions du Reader's Digest

Comments