L'alliaire officinale

publié le 4 mai 2016 à 12:05 par Yves Guettet   [ mis à jour : 23 mai 2016 à 00:55 ]
Nom scientifique : Alliaria petiolata

Famille : Brassicacées

Cette grande plante aux petites fleurs blanches comparativement à sa taille, a un nom très évocateur. Il suffit de froisser la feuille pour que se dégage une odeur d'ail prononcée. Les plus téméraires en goûteront un morceau. Là encore ils retrouveront ce goût d'ail un peu sucré puis une amertume très marquée assez désagréable en fin de bouche. 
Cette rudérale, bisannuelle, est une plante d'ombre et de fraîcheur que l'on rencontre près des maisons, aux pieds des vieux murs, aux bords des prés ou au creux des talus. On peut la voir d'avril à juin dans toute la France à une altitude comprise entre 0 et 800 mètres.

Port : 
Grande plante pouvant atteindre 1 mètre de hauteur au port dressé. Sa tige est le plus souvent simple. Elle porte des feuilles d'un vert tendre, alternes et surtout pétiolées (ce que relève son nom scientifique). Les feuilles, de forme triangulaire dans la partie haute de la tige sont plutôt en cœur dans le bas mais toujours fortement dentées.Les fleurs localisées à la partie supérieure, comme toutes les brassicacées porte 4 pétales de couleur blanche, en croix. Ils sont environ 2 fois plus longs que les sépales. On peut voir 6 étamines. Le fruit est comme toutes les plantes de cette famille une silique (gousse), un peu courbe renfermant un seul rang de graines.

Confusion :
Si les feuilles ressemblent à celles de l'ortie, elles ne sont pas piquantes. En revanche, les fleurs semblables à d'autres brassicacées appartenant au genre cardamine peuvent être source d'erreur. Néanmoins toutes les brassicacées sont comestibles mais seule l'alliaire à ce goût et cette odeur d'ail caractéristiques.

Utilisation : 
            Culinaire :
La cuisson amoindrissant la saveur aillée mais gardant l'amertume, il est préférable d'utiliser la plante crue. Les feuilles hachées sont un très bon condiment dans des plats froids comme des salades ou chauds comme des soupes. Les fleurs peuvent décorer les salades notamment. Les graines ont un goût de moutarde et s'emploient dans un but condimentaire.
            Médicinale :
L'alliaire a des actions diurétique et dépurative. Elle a été utilisée à partir du XVIème siècle pour des propriétés antiseptique et vulnéraire.
Comments