Météo




La topographie du lac du Bourget, tout en longueur et bordé sur ses flancs ouest et est par deux massifs, canalise naturellement le vent dans l’axe nord-sud de la vallée. En fonction des types de situations météorologiques, plusieurs régimes de vent se distinguent :

Le régime de brises
De direction nord, le cas le plus fréquent. La brise qui s’établit en journée souffle de la partie sud du lac vers les terres. Elle se trouve amplifiée et généralisée à tout le lac par la brise de vallée qui s’établit dans le même sens sur l’ensemble de la cluse de Chambéry.

Le régime de bise
Vent synoptique de nord-nord-est qui par effet venturi peut être soutenu sur le lac du Bourget. A noter que l’effet de brise peut jouer et accélérer la bise en cours d’après-midi.

Le régime de sud
Le vent de sud « météo » ne pénètre que très rarement. Par contre, par régime d’ouest d’altitude, le vent s’oriente au sud sur le lac et peut être particulièrement soutenu.

Les régimes de traverse
« La Traverse classique », en fi n de journée, lorsque le versant Est du massif de l’Epine passe à l’ombre et que le versant Ouest est bien ensoleillé, une combinaison de brises souffle en travers de la rive ouest du lac vers Aix les Bains. Lors d’évolution orageuse marquée, le lac du Bourget peut être le théâtre de violentes accélérations du vent, appelées encore abusivement « Traverse ».

Dans ce cas particulier, il n’y a pas de direction dominante de ces rafales.

Observation en temps réel

Relevé Pioupiou du Kite Club (Relevé au grand port depuis la digue)



  • Relevé windfinder

Statistiques  

       3 à 4 beaufort        5 à 6 beaufort        7 beaufort et plus

 

TOTAL

  20                 5,2 %              1,7 %              0,1 %              7,0 %

  40                 0,8 %              0,2 %              0,1 %              1,2 %

  60                 0,6 %              0,1 %              0,1 %              0,8 %

  80                 0,4 %              0,0 %              0,0 %              0,4 %

100                 0,0 %              0,0 %              0,0 %              0,0 %

120                 0,4 %              0,2 %              0,5 %              1,1 %

140                 0,5 %              1,7 %              0,4 %              2,5 %

160                 1,3 %              2,3 %              1,0 %              4,5 %

180                 2,4 %              3,2 %              0,6 %              6,2 %

200                 1,7 %              2,3 %              0,7 %              4,6 %

220                 0,8 %              1,8 %              0,5 %              3,1 %

240                 0,5 %              1,4 %              0,2 %              2,1 %

260                 0,6 %              1,0 %              1,4 %              3,0 %

280                 0,5 %              0,5 %              0,7 %              1,7 %

300                 0,2 %              0,8 %              0,8 %              1,9 %

320                 3,0 %              3,1 %              1,0 %              7,0 %

340               11,3 %              9,2 %              2,5 %            23,0 %

360               18,0 %            10,1 %              1,8 %            29,9 %

 

TOTAL       48,1 %            39,5 %           12,4 %            100 %

 



Quelques impressions de voile

 

Après quelques années de navigation, on s’aperçoit que ce lac est peu venté, et si le vent daigne souffler, il est le plus souvent capricieux, bien loin de ce que l’on peut rencontrer en mer.

Les vents les plus fréquents sont les brises thermiques. La plus agréable à naviguer est celle qui se lève en tout début d’après-midi et finit vers 17h30 au plus tard. Lorsqu’elle est bien établie, elle se lève sur tout le lac de direction Nord et souffle de manière régulière pour

au moins 2 à 3 beaufort. Elle commence à faiblir vers 16h pour tomber vers 17h30 au plus tard. Avec cette brise, il faut éviter de raser la côte abrupte ouest du lac car la brise y devient plus irrégulière.

En fin d’après-midi, on peut profiter de petites brises qui descendent de ce versant abrupt déjà à l’ombre, brises qui restent très proches de la côte. Puis en toute fin d’après-midi, un thermique se lève avec une direction d’Ouest à Sud-Ouest au niveau de la zone urbaine d’Aix les Bains, ce thermique est plus soutenu, pouvant atteindre les 5 beaufort. Il cesse avec le crépuscule (cf. Traverse classique).

Bien sûr, on s’est tous un jour ou l’autre trouvé confronté à un coup de «Traverse» (immortalisé par le poête Lamartine). Le lac est calme, il n’y a souvent pas de vent ou très peu, les brises n’arrivant pas à s’établir. Soudain, le souffle d’air prend de l’ampleur et on est tenté d’en profiter. Mais en quelques minutes, ce vent devient très violent.

Attention au chavirage !