Editeur de texte‎ > ‎

Message sans titre

publié le 26 déc. 2019 à 08:19 par Philippe Fugen

Allo docteur, Mon restaurant est malade ! On ne le dira jamais assez :

  • dès les premiers signes de baisse d’activité et premiers symptômes il faut consulter.

  • dès avant de se lancer dans la création de son concept, il est prudent de se faire accompagner.

  • dès avant de racheter un restaurant, il est conseillé de se faire épauler.

Les restaurateurs ne sont pas assez ouverts aux consultants, bien des problèmes seraient évités ou résolus mais en France on n’ose pas parler (sauf devant le juge au tribunal de commerce et là c’est souvent trop tard) de ses problèmes de ses échecs car c’est mal vu et mal vécu. Le nombre de faillites est très élevé en restauration plus de 7000/an pour 33000 créations d’entreprises dont 1/3 ne dépassera pas 3 ans. (Source INSEE 2019)

S’il paraît normal de solliciter un expert-comptable pour sa comptabilité, un avocat pour des problèmes juridiques etc..... de trop nombreux restaurateurs en activité ou porteurs d’un projet ne pensent pas à solliciter un consultant pour des problèmes de gestion et rentabilité, marketing, carte, qualité, management, pilotage ...etc...

Pourtant, il s’agit exactement de la même démarche !

Mais, on connait les lieux communs en la matière : « un consultant c’est cher, il vend du vent, je connais mon métier et il ne va pas me l’apprendre, j’ai besoin de personne... » Et puis la vérité est là souvent, à force de ne pas regarder Les problèmes en face ni se remettre en question le restaurateur n’a plus la trésorerie nécessaire pour investir dans du conseil externe !!

C’est donc mal connaitre le rôle du consultant et de ce qu’il peut apporter dans le développement ou la sauvegarde de votre entreprise. Un consultant est quelqu’un qui s’implique avec pour objectif la réussite de son client. Le gain apporté par un consultant est quasi toujours supérieur au coût ! Chaque restaurateur indépendant devrait plusieurs fois par an s’attacher les services d’un consultant même si l’entreprise est en bonne santé.

Le rôle d’un consultant est d’aborder les choses avec recul, en apportant à tous ceux qui le souhaitent un regard neuf, neutre, bienveillant sans complaisance d’expert et d’expériences vécues pour franchir un cap, retrouver le succès, trouver de nouvelles opportunités, apporter des solutions efficaces, concrètes rapides, sur mesure et surtout durables.

Ne pensez-pas combien ça va me couter mais combien je ne vais plus perdre et ensuite combien je peux espérer (re) gagner !!

Alain Cazac https://cazac-co.com

Comments