Robert Mallet-Stevens (1886-1945)


 

Architecte, décorateur, enseignant, Robert Mallet-Stevens a été l’un des principaux acteurs de la rénovation de l’architecture et des arts décoratifs en France.

Il est l’auteur d’édifices majeurs, tels la villa Noailles à Hyères, la villa Cavrois à Croix, restaurée par le ministère de la culture et ouverte au public en 2015, ou tous les hôtels particuliers bordant la rue qui porte son nom à Paris, dans le 16e.

Entre le début des années 1920 et le tournant des années 1930, Robert Mallet-Stevens bénéficiait d’une grande notoriété, à l’instar de Le Corbusier. Pourtant son œuvre est peu à peu tombée dans l'oubli après sa disparition en 1945.

Définitivement réhabilité par l'exposition événement que lui a consacré le centre Pompidou en 2005, il occupe aujourd’hui une place à la fois emblématique et singulière dans l’histoire de l’architecture moderne.

Architecte, décorateur, concepteur de meubles et de boutiques, d’aménagements intérieurs et de décors de cinéma, Fondateur de l’UAM (Union des Artistes modernes), avec laquelle il ambitionnait de démocratiser les arts décoratifs modernes, Mallet-Stevens a été un infatigable animateur de la scène moderne et a incarné l’association de l’architecture et des arts appliqués en France.