Blog‎ > ‎

Tsanteleina 26.05.18

publié le 27 mai 2018 à 06:20 par Loïc Gaudry   [ mis à jour : 27 mai 2018 à 11:40 ]
Alors que bons nombres de bgsasistes ont remis les baskets et enchainent déjà les courses, des irréductibles skieurs-alpi font de la résistance !!!

Matth B, Manu B et moi (Loïc) sommes encore en mode ski alors nous partons de bon matin pour le Saut. Le portage est de courte durée et le long plat entre le Saut et le lac de la Sassière se fait en observant les marmottes et leurs nombreuses observatrices venues en nombre... (CNRS)

La montée dans la variante O nous permet d'éviter le détour par le glacier de Rhênes-Golette. Il m'aura tout de même fallu l'aide de Manu pour passer une roture/rimaye récalcitrante, faut dire que les copains ne laisse porter la corde alors que je suis déjà le plus lourd, va comprendre !!!

Au pied de la face N, on opte pour les skis sur le sac et les crabes, c'est facile surtout que la trace a été faite très tôt par 2 skieurs et que 3 autres nous précédent. La jonction se fait juste sous le sommet.

Après quelques photos, nous enchainons sans attendre du sommet. Matth ouvre la voie et il est facile de voir que la neige est au top. La face N est avalée très vite puis la variante O est en transfo tip-top. Sous 2800 c'est un peu combat-mou avec mes baguettes mais je tiens le rythme des copains, ensuite c'est névé vers 2500.

A partir du lac de la Sassière commence le jeu du "je chausse / je déchausse"... c'est un poil longuet mais il y a toujours un bon mot pour passer le temps. On déchausse définitivement vers 2100 pour un stationnement à 1950, que demander de plus.

Et bien que nous sommes encore en mode ski-alpi nous avons bien pensé aux traileurs et nous attendons leurs différents comptes rendus avec impatience (Sam c'est fait alors reste le P'tit Savoyard, celui des Vignes, Odysséa, Kv de Pussy...). Allez à vos claviers  ;-)
 
Comments