Blog‎ > ‎

TDS 2018

publié le 2 sept. 2018 à 06:30 par Samuel LE BAHER   [ mis à jour : 2 sept. 2018 à 06:40 ]
    Pour faire une course de l'UTMB, il y a l'avant course... 
    La première partie consiste à compter tes points ITRA. validé.
    Ensuite, il faut s'inscrire au tirage au sort (7/10 sont pris). Validé.
    Il faut se préparer sans se blesser. Validé.
    Et Il faut retirer son dossard (pas une étape facile à valider). Validé.


    On est enfin au départ à Courmayeur avec Jé pour cette course impressionnante de 125 km et 6900 m de D+. Et oui, les intempéries imposent un parcours de repli au dessus de Bourg St Maurice. Donc un peu plus de kilomètres et moins de dénivelé.
    Pour le départ (1800 coureurs), étonnamment, on réussit à se mettre tout devant le peloton des "pas élites" et franchement, c'est un plus pour gérer dès le début course comme tu en as envie. On part donc ensemble à 8h sous un soleil radieux. Le début du parcours est magnifique avec une superbe vue sur le massif du Mont blanc.


    On restera plus ou moins à vue avec Jé jusqu'au Col Chavanne. Nous nous séparerons ensuite jusqu'à nous retrouver au ravito de Bourg St Maurice après un premier grain pour descendre du Col du petit St Bernard. Déjà, deux BGSistes sont sur le parcours pour nous encourager. Matthieu au Col du Petit St Bernard et Pierrot dans la descente sur Seez. 


    A Bourg, nous retrouvons pour la première fois nos assistantes, ce qui fait le plus grand bien. Nous partons ensuite sur la partie de repli, ce n'est pas le plus fun, mais c'est comme ça. Pas mal de route et à ma grande surprise, Pierrot se trouve sur le bord de la route juste avant les Chapieux. Il m'accompagne un petit bout, ça me reboostera jusqu'au Cormet de Roselend où je retrouve Guylaine, mais aussi Chris et Evan qui est à bloc !!! 



    Au Cormet, pas d'assistance mais un sac d'allègement nous attend. Donc je peux me changer et par la même occasion, changer de bracelet de montre (et oui, c'est aussi ça la TDS...). Trois bols de soupe plus tard et une bonne dose de moraline (merci Guylaine), je repars pour un gros morceau où un bel orage de grêle nous attend dans la descente du Col de Sauce. Buff, capuche et musique à fond et je me serais cru sur le dance floor avec de belles lumières. Ça ruisselle sur les sentiers, ça glisse un peu, ça doit être ça le coté "technique" de la TDS.
    La nuit est déjà tombée depuis un bon moment, nous passons le Col de la Gitte avant d'arriver au Col du Joly, un ravito posé dans la montagne. C'est super classe, nous ne sommes pas beaucoup de coureurs et l'ambiance y est vraiment sympa.


    Il reste une bonne descente de 11 km avant de rejoindre les Contamines où m'attend Guylaine. Ça fait déjà 15h que je cours et les jambes ont du mal à repartir dans les descentes. Aux Contamines, après un petit couac horaire, je retrouve Guylaine, Chris et Evan qui me remontent pour affronter le dessert : Le col du Tricot.


    Je demande des nouvelles de Jé, comme à chaque ravito, et cool, il va bien et n'est pas loin derrière. Le Col du Tricot me permet d'accrocher le top 100 mais ça ne sera que temporaire. Mes jambes sont dures comme du bois alors même si je réussis encore à courir, la vitesse n'est plus au rendez-vous.
    Vers 3h, j'arrive aux Houches où Guylaine m'attend. Je me ravitaille rapidement et repars pour les 8 derniers kilomètres pratiquement plats où je pourrais relancer jusqu'à l'arrivée à Chamonix. Quel bonheur d'en finir !!
    Je terminerai donc cette TDS à la 109ème place en 20h19. Jé arrivera pas loin derrière en 21h03 et à la 138ème place.


    Pour moi, ça a été la course parfaite, pas trop de coup de moins bien, donc vraiment ravi !! Merci pour les encouragements, même à distance... C'était "ENORME" !!


Comments