Blog‎ > ‎

Swimrun de Laffrey

publié le 28 août 2019 à 12:38 par Rémi Bidoli
Toujours avide de nouveauté sport outdoor, je tombe bizarrement sur une pub du Swimrun de Laffrey en début d'année.
Le concept est plutôt sympa,il s'agit d'allier des portions de course à pied et de natation en eau libre.

Me voila donc chercher un binôme susceptible de partager un bon moment de partage sportif. Tout d'abord au club, mais la recherche se complique rapidement pour 2 raisons :
- Week-end d'Echappée Belle à domicile
- La partie natation qui peux faire peur (il s'agirait pas de rester au fond :))
Du coup le frangin accepte le challenge et nous voila inscrit sur le format classique 18km de course à pied et 4km de natation.
Après un conseil de famille pour savoir les techniques rudimentaire du sport et du matériel qui peux aider à gagner du temps, on met en place les actions.
Matériels autorisés ou obligatoire : pullboy, plaquette, combi, sifflet, gobelet rétractable, couverture de survie, lunette de nat.
Maintenant le but du jeu est de tout caler dans ou sur la combi pour enchaîner les 2 sports, merci les tutos.

Au départ 250 partants dont 75 équipes, on est chaud, pullboy sur la cuisse et combi intégrale de tri (on sera les seuls, on verra pourquoi).
On enchaînera 8 run de 100M à 6km600 et 7 swim de 400m à 1,3km.
Infos importante en natation pour se diriger il y a seulement une flamme pour sortir de l'eau (et oui on est pas en triathlon).
Du coup premier Run pour étirer le peloton, après la première nat le frangin sent que ça va plus compliquer dans l'eau, effectivement malgré nos 40 ans de natation cumulé le peu d’entraînement se fait sentir. La glisse ne fera pas tout (au grand désespoir du frangin).
Puis on attaque la longue course ou je commence à cuire façon cocotte minute dans la combi, mon frère est bien plus à l'aise à pied.
Du coup mon frère essaie de tenir la vague et je m'occupe de l’orientation dans l'eau.
Dernière portion de course à pied ou je décide d'enlever le haut de la combi car il ne reste qu'une natation.
Bref on double 2 équipes dont la première équipe mixte, David me dit qu'il faut prendre de l'avance pour garder ses places gagner pour les 200 m de nat qu'il devait rester.
Quand je vois mon frère qui tire la gueule à l'arrivée sur le bord du lac, il reste finalement 550M de nage.
Donc on perd une place sur la fin.
Qu'importe arrivée sur la ligne, heureux d'avoir partager un moment en famille. En effet parents,,, enfants et compagnes nous ont bien encouragé tout au long du parcours.
Moral de l'histoire c'est vraiment agréable d’enchaîner plusieurs fois, le prochain coup j'utiliserai une combi spécial swimrun pour la partie CAP.

PS : pour l'année prochaine je cherche un binôme pour le swimrun verticale, c'est pareil avec 6km de natation et ont se termine avec la verticale du grand Serre.
PS2: Encore un grand bravo à tout les coureurs et bénévoles du Week-end sur l'échappée Belle ;)
Rémi

Comments