Blog‎ > ‎

Pointe de l'Arcalod et face N Armenaz

publié le 20 févr. 2019 à 00:17 par Membre Bgsa   [ mis à jour : 20 févr. 2019 à 00:50 ]


Steph me dit qu'il n'est pas dispo cette semaine, "sauf pour un Arcalod" du coup après une remise en route au NO des grand Moulin avec Manu , je me laisse tenter par cette face, que je regarde avec un mélange: d'appréhension et d'envie depuis des années. On prévoit de profiter du voyage, pour cocher la face N de l'Arméne.

Départ 6h45 de Bellevaux pour un long faux plat montant de presque 10 km  jusqu'à Orgeval . En sortant dans le vallon, je suis bien pessimiste pour l'Arcalod la face parait sèche. Mais,  plus on avance plus on trouve un cheminement logique, un petit tour du rognon au pied de la face et on confirme que ça passe.

On est dans le bon timing, ça commence juste à chauffer, donc on monte tranquille pour laisser chauffé un peu plus la face, la neige est plus ou moins revenue et certaines parties resterons dur, mais avec du grippe. Le sommet est plus moue et on touche facilement les dalles, on rejoint l'arête très effilé avec la neige, puis le sommet.



Vue l'exposition et les dalles affleurantes.... On décide de partir un peu plus bas , une vingtaine de mètre sous l'arête. 

Pas facile de déclencher le premier virage, sachant que l'erreur est moyennement autorisé, mais bon la descente s'enchaine tranquillement avec des parties plus dur et une moquette de compète sur le bas avec encore quelques passages et étroitures bien raid. la descente dans le vallon d'Orgeval est moquette 5* on ski avec la banane, jusqu'à retrouver la forêt qui ressemble à un champ de bataille avec les trace de raquettes.

Arrivé à Nant Fourchu on attaque la petite monté de 1150m de la face, crampons au pied pour les 1000 dernier mètres dans ce vrai frigo.

Le "Hobbit" a fait le gros de la trace et j'arrive un bon 5' après lui au sommet. Vue a 360 très clair jusqu'au Chablais


La neige est d'abord molle voir un peu crouté sur le haut, puis globalement dur avec quelques  petit passages croûtes, donc on y va tranquille, mais ça ski bien.
 

Retour à la voiture à 14h 30 , pas mécontent de la journée passé dans ces montagnes Baugus





Comments