Blog‎ > ‎

Mont St Michel oct 2018

publié le 9 nov. 2018 à 12:37 par Loïc Gaudry
Je n'avais pas vu dans mes mails ce compte-rendu et bien que ça date un peu, je ne peux le garder pour moi, donc je partage sa prose. Merci et désolé Valentin.

Mercredi sans Grési, mercredi de papi? Pas du tout! Les Bgsistes trouvent toujours une pt'ite côte à se mettre sous a dent ;).

Et ce mercredi, c'était du côté de Challes les Eaux que Mathieu, Thomas, Olivier, Steph et Valentin se sont fait une bonne cure de D+. Sans chichis, sans froufrous, la petite colline du Mont Saint Michel aura servi de théâtre pour un spectacle court mais intense.

18h15, on attends les retardataires. Etienne, le chef de file, en profite pou distiller quelques indictions évasives du genre "faux suivre les panneaux, puis après faux plus les suivre, puis quand t'es en haut du champs, tu prends à droite, et là tu mets un peu les mains. Mais t'inquiètes, t'es sur le bon chemin!".

Un instant après, le départ est donné et la troupe s'élance à l'assaut de la montée. On voit que les gars de devant (Jérem et Etienne) savent mettre un pied devant l'autre, et en cadence s'il vous plait! Le peloton s'étire, la nuit tombe peu à peu, la trace est de moins en moins évidente... Ca sent le jardinage!

La montée alterne plats, raidars, caillasses, broussailles. Un régal! On passe à côté de la grotte des fées. Personne à cette heure-ci. Eh oui, c'est l'heure de l'apéro! J'arrive en haut derrière les deux premiers de la classe, abonnés des premiers rangs pour lesquels la montée n'aura été qu'une formalité vite expédiée (25'18" pour Etienne, 26' tout rond pour Jérem).

Derrière, on compte les perdus! A ce petit jeu, la palme reviens à Mat qui nous surprends en arrivant à l'opposée du sentier final "c'était tout plat cette montée, j'ai fait 7 bornes!" "Ah ouais, j'ai 3km au compteur..." :D.

Tout le monde est en haut. Ça parle voyage, ça parle binômes, ça parle sommets, ça parle Gignoux et Scarpa... Et en un instant, le silence se fait, comme imposé par la beauté du jour qui s'en va... On n'est pas bien là?!

Merde. faux redescendre.

crédit photo : Thomas D

Comments