Blog‎ > ‎

Mon échappée belle

publié le 30 août 2019 à 01:29 par Pierre Fromaget
L'échappée belle, une course qui me faisait rêvé quand je voyais les copains du BGSA qui passait alors que je ne les connaissaient pas encore. Cette année je m'était fixé cette course comme objectif. Une préparation qui a commencer déjà cet hiver puis un début de saison estivale bien rempli pour préparer l'été. Au programme GR73, TGV, ECHAPPEE BELLE. Pour le GR73 j’étais bien mais un souci familiale ne m'a pas permis de prendre le départ, ensuite pour le TGV j’étais bien , de bon augure pour la suite. Une bonne semaine de volume sur la partie sud de l'échappée belle me fait dire que ca vas être dur.....
Nous voici sur la ligne de départ avec Charles,SebY,SebM,et fifi. Le speeker nous rassure en nous prévenant que 1sur 2 irai au bout... 10,9,8...2,PARTEZ .C,est en petit footing que nous partons avec Seb et Charles, la monter sur l'Arselle et enquiller tranquillement en discutant, ensuite on se sépare au train, chacun pour soit. La suite continu tranquillement jusqu'a La Pra , tout vas bien, ravito rapide mais copieux, je bois bien entre chaque ravito tout vas bien. C'est trop bien, La montée a la croix est longue, je croise Seb en bas et l'encourage. Je me dit qu'il a déja beaucoup d'avance... En haut de la croix il y a du monde, la descente se passe bien une rapide remontée a freydane et la descente sur le lac blanc pour enfin arriver a Jean Colllet. 
Encore un bon ravito, toujours en forme au top. Je croise Charles on discute 2minute et repart en trombe (enfin presque). Une grosse montée au col de la mine de fer , je reprend pas mal de monde, pour la brèche pareil , je grimpe de rocher en rocher,il y en as qui sont déjà dans le mal...la descente au haber me motive, l'acceuil de Loic est terrible, un bon petit ravito, Lynn  était au petit soin avec moi. La suite encore un grand moment, l'aigleton passe crème a bloc et la vache aussi, la descente sur les sept Laux et magique,  au cul de la vielle je double des gars qui était avec Seb a la croix mais qui coinces... Déjà....Le retour au pleynet roule bien. 20h30 arrivé a la base vie. Mo est là,cool il me fait le plein des gourdes pendant que je fil chez les kinés me faire strapper le TFL qui commence a couinée. Jép arrive a ce moment.Changement pour la nuit, t shirt long, frontale, un petit repas aux airelles, un schweeps agrumes qui me revigore Merci Jép. 50 min plus tard je repart pour la nuit ( je recroise Charles). Le détour par la cascade du pissous n'est pas terrible, ensuite la remontée au passage de tignieux fait des dégas, mais pas pour moi, je double encore du monde( mais pas trop) je suis seule jusqu'a glaysin. Jép est là il m'attendais 40minute plus tard. Je lui dit je mange et on file. On regarde le live en partant sur le plat, Seb n'est pas très loin, une jolie montée au Moretan en moins de 2h30 la bascule sur Périoule ou je décide de me reposer 15min mais il fait trop humide même dans la couverture de survie et au coin du feu. Hein Sam!!!!!
on repart avec la 4ème fille, avec qui on avait fait une partie de l'Oule, jusqu'au super. Framboise et myrtilles font un super petit dej, le soleil pointe sont nez. Au super il y a l'acceuil de Thierry,la soupe dégeu et les podologue qui me soigne 2 petite ampoules sous les petits orteills (3ème pose repos 10 min pendant les soins). C'est reparti, Mo et Jép m'accompagne Mo s'arrete vers l'occipute et Jép au col de Claran. Maintenant je suis seule la partie jusqu'au Férrices s'enchaine bien puis les Ferrices valpelouse un peu moins, mal aux jambes, je reste dans le rythme de Lisette la 4eme fille, qui est un vrai metronome. La descente sur la perrière me fait mal, je croise Steph et sa copine.
Ravito de valpelouse ça sent bon l'écurie. Mo est encore là, il a envie de courir on dirait.... La pastèque et le melon me fait du bien il fait chaud. On repart tranquillement jusqu'a la grand montagne ou les 2 premiers du 57 me passe , puis la descente de l'arbet neuf ou Maxime me dépasse . Je prend le tps de bien me rafraichir aux source avant de remonter le col de la perche, la forme revient en haut de celui-ci. C'est là que je perd ma compagnie du jour qui prend un gros coup de chaud.Reste a gravir le grand chat et les deux plus belle descente de la course!!!!!!!!! Non les deuxplus longgggggggue La forme revien bien et les haribos dans la descente me remonte le morale. Arrivé aux pontet personnes du BGSA , je  regarde mon tel et vois juste un petit bout de message de ma chérie qui m'encourage, du coup c'est reboosté a bloc que je repart pour le kv de montgilbert puis la descente sur aiguebelle. Arrivé au parking j’aperçois Seb qui essai de sortir du champ et qui m'accompagne jusqu'a la ligne.
Voilà mon échapée belle est bouclé en 38h05 pour une première je suis pas mécontent.
on boit 2,3 bières massage et on attent Sam qui termine son 85 bien sec. Une super avanture qui m'a bien bien plus. Je vois soigner se genoux et voir pour d'autres avanture.
Pierrot.


Comments