le blog‎ > ‎

Le Grand Paradis 15-06-2017

publié le 19 juin 2017 à 09:42 par Manu Barbier   [ mis à jour : 19 juin 2017 à 09:45 ]
Un Grand Paradis express au départ du Verneil.

1h15, le réveil sonne, ça pique un peu

2h15, je fini le plein d'essence et par en direction de la Tarentaise, franchi le Petit St Bernard pour basculé en Italie et enfin remonter le Valsavarenche jusqu'à Pont....sous la pluie.

6h05 Départ du Parking, la pluie à cessée mais tous les sommet sont dans le brouillard. Bon, quand faut y aller, faut y aller.

    Ce n'est pas la forme, la montée au refuge est bien dure ce matin et en plus le bide est en vrac.

    J'arrive quand même au refuge puis, continue en direction du sommet. Je trouve la neige vers 2850m d'altitude, il se remet à pleuvoir, le brouillard m'enveloppe...

    Je suis la trace, pour la vue je reviendrais, puis la pluie cesse et je continue à marcher en regardant mes pied.

    Juste avant le glacier, la pose est obligatoire, j'aurais du m'arrêter avant car je repars enfin plus léger et en bien meilleur forme. ;-)

    Je croise des cordées qui redescendent, Elles me confirment que tout est dans le brouillard, tant pis, maintenant je continue jusqu'en haut quand même.

    Quelques "trous" commence à apparaitre sur la trace de montée, je reste vigilant, la Rimaye aussi commence à apparaitre mais rien de bien méchant pour l'instant.

    Une fois franchi celle ci, le brouillard le soleil commence à percée le brouillard et j'arrive au soleil pour la dernière partie rocheuse.


9h45, me voilà à attendre que les cordées redescendent le bastion terminal...3 cordées en 1/4 d'heure...c'est long. Du coup, il reste une quinzaine de personne qui s'apprêtent à partir du
sommet, je  les appels pour dire que je suis seul à monter, en moins d'une minute me voilà à leur côtés.

     Je saveur un peu ma solitude une fois qu'il sont tous partie puis, c'est à mon tour de repartir. Le petit ressaut sommitale ne passe pas si mal à la descente puis je déroule jusqu'au refuge pour boire une bonne bière et manger une bonne omelette.

13h05, me revoilà au parking, je vais prendre Grand café au resto d'à côté, un Red Bull juste avant de démarrer puis c'est le long retour jusqu'à la maison.

Bien content d'avoir pu toucher la Vierge du sommet 17 ans après être venu ici avec Christophe et être resté a quelques encablure vue l'affluence sur ce sommet ce jour là.  

 
                              Avec Christophe en Juin 2000

                                                        



















                                    La vidéo du sommet
Comments