Blog‎ > ‎

La Tournée des Grands Ducs

publié le 3 juil. 2019 à 22:23 par Membre Bgsa   [ mis à jour : 3 juil. 2019 à 22:27 ]

Ça faisait quelques temps que je pensais à cette course quand un soir je reçois un mail de Sam qui cherche des équipiers pour le Relais à 5.

Le problème c’est qu’il annonce la couleur d’entrée : faire mieux que le podium de l’an dernier ! Moi je n’imagine pas faire la course pour la gagne, loin de là ! Alors ma réponse c’est « ok pour une équipe 2, sauf si vraiment t’as personne, je serai ton homme ! »

Quelques semaines plus tard me voilà embarqué jusqu’au cou dans l’aventure puisque je suis volontaire désigné d’office pour inscrire l’équipe BGSA au 30eme Grand Duc Trail avec Seb P, Erwan, Sam et Rémi. Seb blessé ne pourra finalement en être et Pierrot le remplace au pied levé.  

Rdv est pris pour samedi après-midi pour la remise des dossards à St Laurent du Pont. En vieil habitué Sam analyse la Start-List est avec le visage grave il annonce qu’un Top 10 sera déjà bien cette année !

Il nous fait un programme de suivi de la course aux petits oignons calé sur des prévisions de temps de course … ambitieux (on aurai gagné avec 1h30 d’avance si on avait tenu ce timing) !

On salue Jeff inscrit sur le Solo, retour à la maison pour une courte nuit. Réveil 4h15, la team se retrouve chaud bouillant à 5h à Pontch.

Il fait presque frais ce dimanche matin en Chartreuse et c’est très agréable en ces temps de canicule.

Dans une ambiance monacale à 6h30 le départ est donné et Erwan prend le premier relais de 12 bornes pour rejoindre St Pierre de Chartreuse. Il n’a clairement pas la meilleure partie avec pas mal de route, et c’est pas sa passion malgré quelques saisons au CAPR !

   


Il se sort les doigts et s’en sort brillemment avec un débours de seulement 2min sur le chrono annoncé par Sam. On est 12eme à la transition.

  


Pierrot attaque son relais, il fait encore frais à la Diat. On prend plaisir à mettre une après les journée de canicule en vallée. On file l’attendre au ravito du Charman Son d’ou Rémi file vers le Col de la Charmette inaccessible en voiture pour le relais suivant.


A l’avant, le relayeur du team Zipette tue la course en prenant 15min d’avance sur les 8 premières bornes du tronçon. On refait le plein des gourdes de Pierrot et il poursuit sans s’attarder. On redescend vers St Laurent du Pont pour préparer la suite, il faut récupérer Pierrot au Monastère de Currière et déposer Sam à St Laurent du Pont pour le relais 4.

Sauf que Sam stresse alors on change un peu la logistique (pour rien au final) mais il prépare tranquillement son départ.

C’est déjà la fin de matinée, la chaleur est là, Rémi comme tous les coureurs souffre sur la Grande Sure et les tous les chronos sont explosés.

 

Vers 12h Sam démarre en 9eme position, Rémi file dans le Guiers pour faire descendre la température.


On prend alors la direction de La Ruchère pour le dernier relais, on est dans les temps pour voir passer Sam à mi-chemin et lui faire un pit-stop ultra rapide. Il est bien.


Au relais de La Ruchère la Team Zipette qui avait 1h d’avance a tout perdu en se perdant au Petit Son. Toutes les équipes attendent à l’ombre leurs relayeurs. Les premiers solos sont passés (ils ont démarré 1h30 plus tôt le matin).

Vers 15h Sam déboule au check point et c’est à enfin à mon tour. On est 7eme. Il a mis « un peu » plus de temps que les 2h prévue pour ses 19bornes et 1700D+ ! ! Je pars en trombe et au bout de 400m sur la route, je suis scotché sur la piste forestière inondée de boue ! ! ! Ca commence très mal, Sam m’avait donné 1h pour faire 14bornes de « descente » (1100D- mais quand même 400D+). La première partie descend fort sur 3 bornes, j’avance bien, puis ça remonte, et à ma surprise je reprends un premier relayeur. Arrive alors une longue portion en balcon plutôt montant mais au soleil juste au-dessus de la forêt … un four. Je double un nouveau gars qui s’est perdu et qui a du mal. Je prends moi aussi un coup de bambou. Je rejoins péniblement le ravito du 8eme en m’étant fait rattrapé par une autre équipe.

Je refais le plein et heureusement que les bénévoles me proposent de m’arroser car je manque de lucidité pour le faire. Lucky me ! Je refroidis rapidement et je sens que ça repart ! Je reprends le gars, puis un autre dans le calvaire final sur 2000m de plat au soleil.


Les copains semblent surpris de me voir arrivé en 4eme position sur le stade, c’est vrai que c’est une belle surprise pour tout le monde. Moi aussi car en fait je me suis pas vraimnt rendu compte de notre classement jusqu’à la ligne.

Et on est juste à 1min du podium ! Aucun regret car c’était vraiment chaud et tous les équipiers ont très bien géré leur course sous la chaleur pour obtenir ce super résultat collectif !

 

Une bière, un goûter aux lasagnes et voila !

 

 

Merci pour la balade en Chartreuse ! 

On r’met ça l'an prochain les gars ? Finalement ce podium c'est p'tet bien possible !

Xav'


Comments