Blog‎ > ‎

KV de Fully (19-10-2019)

publié le 23 oct. 2019 à 02:52 par Membre Bgsa
Samedi, 9h30, pause pipi à Chamonix. Voilà 2h qu'on roule avec les deux Antho sous une pluie battante en direction de Fully et les SMS échangés avec SebM, déjà sur place, ne sont pas très encourageants en ce qui concerne la pluviométrie... Il va falloir s'y résoudre, c'est sous la pluie que nous allons devoir affronter les 1000 m de d+!

On arrive juste pour assister au départ de SebM (10h04), le temps est encore couvert mais la pluie s'est transformé en petit crachin...


Vu l'effort annoncé, l’échauffement est studieux et permet de déambuler dans les vignes qui couvrent ce versant au dessus de Fully. Le petit miracle a lieu: la pluie cesse, le soleil perce, les montagnes se découvrent.


Les départs s'échelonnent en contre la montre toutes les 20". A ce rythme, pas loin de 4h30 (premier start à 7h55, dernier à 12h03) sont nécessaires pour absorber les 650 participants.

Je m'élance (le mot est un tout petit peu exagéré vu la pente...) à 11h32, suivi par Antho à 11h36.

(oui, je sais, on fout les jetons...)

Le profil est simplissime: à peine 200 m pour trottiner et ensuite c'est dré dans le pentu, dans les rails d'un ancien funiculaire. La pente est forte (les 1000 m sont gravi en 1,9 km de distance), plutôt régulière, mais la progression est rendue pénible par les nombreuses marches, les anciennes poulies, les traversées d'eau...et le bonne couche de gadoue déposée par les piétinements de nos prédécesseurs!

Tous les 100m une pancarte permet de se situer sur le parcours, vu la pente ça défile quand même pas mal vite. Malgré des écarts au départ faible (20"), les dépassements ne sont pas si fréquents...

Au 700 m, j’entends le pic-pic caractéristique des pointes de Serge Garnier... parti 1' après moi! Un coup d’œil dans le retro, il est bien là, comme toujours sans bâtons et comme toujours à trottiner dans du 50%... Ca me remotive et je parviens à le garder à 25m jusqu'au bout.

Le passage des cent derniers mètres se fait dans un ambiance de dingue, avec un public déchainé et nombreux qui permet de bien se mettre dans le rouge... surtout quand on croit que c'est l'arrivée alors qu'il reste encore 50 m!

Passage de la ligne et écroulage la bave aux levres dans la boue histoire de retrouver un semblant de lucidité.

Je récupère Antho et son collègue et retour à la case départ par un joli sentier bien agréable avant d'aller conclure cette matinée par le repas à Fully.
L'orga nous offre une brisolée (chataignes-fromage-charcuterie) mais pas plus: même l'eau est payante!

Niveau comptable, SebM termine en 46'22, Antho en 42'24 et moi en 38'46, loin de mes ambitions mais on va dire que le terrain n'était pas très propice au chrono!

Niveau parcours je préfère le Grand Serre, c'est sûr, mais c'est un mythe à faire au moins une fois!
ą
Membre Bgsa,
23 oct. 2019 à 02:52
Comments