Blog‎ > ‎

Grande trace d'été 2019

publié le 9 sept. 2019 à 10:19 par Membre Bgsa
1ère édition de cette Grande trace d'été. Les organisateurs nous ont promis de la technique, de la corde, des cailloux et des arêtes. Avec un programme aussi alléchant, nous faisons une équipe avec Guylaine, et c'est partis.
Jour 1: Aujourd'hui, ça sera montée-descente. Départ du col de Lachaud pour rejoindre celui de Festre. Et pour cela, nous allons enchainer le canyon, les arêtes, les éboulis et les paysages magnifiques.
Le parcours est assez roulant avant et après le canyon, dans le vallon de Charnier jusqu'au col du même nom. Dans le canyon, nous aurons droit à une petite remontée avec corde.
Puis, s'en suit une montée mi-cailloux, mi-herbe pour rejoindre les arêtes qui nous mènent à Rocher Rond. Là, c'est magique: la vue sur le Grand Ferrand que l'on dirait sorti d'un tableau d'un côté et de l'autre la brume stoppée par les arêtes.....
Un petit passage avec corde et un petit pas d'escalade, et nous sommes en haut.
Il n'y a plus qu'à redescendre..... ou presque (1 ou 2 petites remontées histoire que ne pas trop oublier que l'on peut encore le faire....) . Celle-ci commence droit dans le pentu, sans trace (ça, c'est bon!!), pour arriver à un petit ravito. Puis, nous rejoignons un sentier qui nous mènera à Sam et Célestin avant de terminer par une piste et finir au col en 3h33.
Jour 2: Boucle partant et arrivant à Super Dévoluy. Départ lancé à 9h20. C'est partis pour 22km et 2200m de déniv avec 2 belles pointes.Programme du jour: chorum olympique + pic de Bure!!
Après cafouillage de départ (c'est par là, non, c'est par là et puis c'est par ici....), nous voilà sur le bon sentier, direction le chorum. Extra !!! Magique !!!
Puis, sorti du chorum, nous enquillons le vallon qui monte au Plateau de Bure.
Là haut, nous sommes accueillis par un bon vent. Bravo aux bénévoles qui tenaient le ravito (Brrrr....).
Les 700m de descente se font quasiment dans des petits cailloux: "allez, Guylaine, comme dans la neige !!!" Trop bon !!!
Bon, ben maintenant, c'est 700m de remontée. Guylaine donne le rythme, et c'est partis !!!
Au Pic de Bure, nous mangeons rapidement un petit quelque chose car la t° doit être négative.
Puis, c'est une longue descente qui nous tend les bras.
5h45 plus tard, nous avons bouclé la boucle !!! YES!!
Conclusion: promesses des organisateurs tenues. A faire absolument !!!

Comments