Blog‎ > ‎

Confrérie des Toqués du Col de Portes (Cyclisme)

publié le 28 mai 2019 à 09:50 par Membre Bgsa   [ mis à jour : 28 mai 2019 à 09:54 ]
[Confrérie des Toqués du Col de Portes (01)]. Défi relevé! 😁
6 montées sur 8 possible pour 220 km / 5500m D+.
Petit retour sur cette journée mémorable.
Le but de la confrérie est simple: réaliser le plus grand nombre d'ascension du Col de Portes en une journée. 8 montées différentes sont proposées. 
Rendez vous avec Jonathan hier matin direction le sommet du col où nous laissons la voiture pour se ravitailler à chaque ascension.
Nous faisons le choix de descendre à chaque fois la route que nous remonterons dans la foulée. Le choix des montées, l'ordre et le tracé est libre. 
3h55: départ de nuit en descente vers notre premier village départ, Argis. 
Une longue montée de 23 km pour 823 m D+.
Un bon échauffement pour la suite. 

Le jour pointe rapidement vers 05h30 du matin, ce qui nous permet de monter rapidement sans lumière.
L'ascension se fait bien, le pied est un peu raide puis un long passage de plat au milieu et pour finir, nous retrouvons la route finale du Col que nous emprunterons plusieurs fois dans la journée 😁
Première arrivée au sommet, le temps de boire chaud et de descendre à nouveau vers le second village.
Montée N°2: départ de Serrières-de-Briord.
11,9 km pour 774 m D+
Une montée sans répit qui colle plus avec les profils que l'on connait dans les Alpes. Du coup, on était à l'aise pour grimper cette face qui longe des gorges sur la première moitié du parcours.
Montée N°3: départ de Montferrand. Ascension obligatoire pour être validé.
24,6 km pour 1031m D+ en passant le Col de Fay.
Étant donnée que l'on descend par la même route, l'aller retour et le double passage du col de Fay fait quasiment 1600m D+ car le parcours est très en bosses 😁
C'est la plus longue ascension de la journée. Elle nous permet de traverser de jolis villages et de belles routes en forêt. 
Arrivé à 11h30 au sommet, nous prenons un ravito plus important car cette montée nous a usé un peu 😊.

Montée N°4: départ de Sault-Brenaz.
12,6 km pour 814m D+.
Nous restons sur le même versant que précédemment où les 8 derniers km sont en commun.
Une montée assez coriace accentuée par la chaleur de midi, bien restituée par la roche sur la première partie du parcours.

Une fois arrivé à la route commune précédemment empruntée, nous nous retrouvons dans un long passage en forêt qui fait du bien ainsi qu'un replat de 1 km qui permet de souffler un peu.
Nous bouclons cette 4e montée à 13h45.
La moitié est faites. Déjà 10h que nous somme partie. 
Montée N°5: Direction Montagnieu.
22,9 km pour 880m D+.
La descente est déconseillé par les Toques et je confirme. Un passage de 6km sur un joli tapis de gravier, ce n'est pas là que tu vas gagner du temps 😁
Ensuite, la route est nickel.
Elle est donné comme une des plus belles ascensions et c'est vrai!!
On traverse de jolis villages pittoresques avec une vue à coupler le souffle.
Nous sommes en plein milieu d'après midi et Jonathan donne des signes de faiblesse.
La montée est très longue, la chaleur est présente et il faut bien le dire, la fatigue commence à se faire sentir.

Au niveau de Lompnas, Jonathan me propose de finir seul et de ne pas l'attendre surtout si je souhaite continuer l'aventure. J'arrive au sommet vers 16h20 pour valider ma 5e montée. Je prend le temps de me ravitailler et je décide d'en faire une 6e. Jonathan arrive à son tour et me confirme qu'il s'arrête là. De grosses échéances arrivent, le but n'est pas de se blesser ou de se fatiguer trop.
16h40, je décide de prendre la direction de St Rambert en Bugey. 
Montée N°6: St Rambert en Bugey.
16,4 km pour 746m D+

La montée la plus sauvage. Tout le long en forêt, aucunes voitures. Le pied.
La montée est très roulante sur sa première partie puis se raidit assez fortement par endroit sur la seconde partie.
Les jambes sont étonnement bonnes et je termine la 6e montée en 1h06.
Le fait d'avoir gérer les efforts les 10 premières heures m'ont permis de bien durer.
J'arrive à 18h20 au sommet du col.
Déjà 14h de sortie, 12h15 de vélo, je décide d'arrêter là. 
Beaucoup d'échéance sportives sont à venir, il faut savoir être raisonnable et ne pas installer trop de fatigue. 
Jonathan termine donc les 5 ascensions pour 170km et 4800mD+ et devient "Passe Partout" de la Confrérie.
Pour ma part, je termine 6 ascensions pour 220km et 5500m D+ et devient " Grand Passe Partout" de la Confrérie.
Une belle aventure entre amis et il n'est pas à exclure que nous retenterons l'expérience en choisissant mieux nos descentes et points de départ.
J'invite tout les amoureux(ses) de vélo et de défis fous à nous rejoindre désormais dans la " Confrérie des Toqués du Col de Portes"!

ą
profil.png
(1188k)
Membre Bgsa,
28 mai 2019 à 09:50
Comments