Blog‎ > ‎

Ascensions de l'ascension : 1 Juin J3

publié le 3 juin 2019 à 15:24 par Manu Barbier
C'est avec Steph que je partirai en montagne aujourd'hui. Rendez-vous 6h du mat à Modane pour filer au fin fond de la Haute Maurienne à l'Ecot.
De la nous prenons à pieds la longue piste qui mène au fond de la vallée. Nous sommes en forme, le pas est rapide.
L'objectif est simple...Enchainer les 3 Levanna : Orientale, Centrale et Occidentale.
J’avertis Steph que mon idées est certainement u peu présomptueuse...Il me rétorque que si je part défaitiste on va pas aller bien loin.








Nous prenons le sentier qui s'élève en direction des sources de l'Arc puis chaussons
les skis une fois la neige bien présente. Step n'est pas en forme Olympique et une fois
sur le replat des Sources Supérieurs, il faut prendre une décision...L'horloge tourne et on ne pourra pas tout réaliser. On laisse tombé l'Orientale, pas skiante en l'état et nous filons gravir la Centrale.
Steph reprend des forces sur le haut de la face alors que c'est moi qui explose littéralement...















Petite pose sous le bastion finale pour poser les skis et contempler l'Orientale puis, gravir les derniers mettres nous séparant du sommet.













Les premiers virages sont prudents, la pente ne dépasse pas le 45° mais c'est expo avec les barres en dessous et la chute interdite...Heureusement les conditions sont top et la neige ferme fait vite place à un bon début de transfo. La belle pente du bas sera avalé en grandes courbes. ENORMISSIME !!!












La montée au col des Pariotes, malgré le soleil qui cogne dure sera effectuée à bonne allure...La suite en sera autrement.

Nous explosons tous les deux et ce sera un long calvaire pour parvenir au sommet de la Levanna Occidentale.














La vue sur la Levanna Centrale ou nous étions deux heures plus tôt est magnifique. Au Sud c'est la Grande et petite Ciamarella, l'ALbaron, le Charbonnel. AU Nord le Grand Paradis, à l'Ouest la Grande Casse, le Mont Pourri....













Une fois un peu récupéré, une descente de fou nous attend jusqu'au col des Pariotes en neige juste transfo, puis un peu plus lourde pour rejoindre les sources. On jette un œil au deux sommets foulés et skier ce jour avant de finir dans une neige infâme et sans fond jusqu'au bas des pentes. Le retour sera interminable et nous regrettons bien de ne pas avoir choisi l'option VTT...
3 journées de skis magnifique se terminent....peut-être encore une petite dernière le week-endprochain ? ;-)
Comments