Blog‎ > ‎

Ascensions de l'ascension : 31 Mai, J2

publié le 3 juin 2019 à 10:13 par Manu Barbier   [ mis à jour : 3 juin 2019 à 10:18 ]



Ce matin, je part sur le versant opposé; 20 minutes de portage et je chausse assez vite dans au dessus de fontaine froide. Je remonte dans
l'ombre le vallon issu du Col de la Roue. En face les sommets ou j'étais hier son déjà baignés de soleil. moi je suis dominé d'un côté par les falaise du Grand Argentier et de l'autre les pentes et couloirs Est de la Grande Bagne...Un peu trop bouloté pour envisager du bon ski...se sera pour une autre saison. ;-)
Je contourne le Grand Argentier et remonte la belle combe Sud en direction du sommet le plus à l'Ouest à 3042m d'altitude. le soleil fait son apparition et toujours un aussi beau panorama
















Jolie vue sur les sommets de la Vanoise. Je traverse les différents sommets jusqu'à la croix de Punta Néra qui domine Bardonecchia.
La suite de ma ballade ce dévoile...La pointe du Fréjus d'abord puis les crêtes du Grand Vallon jusqu'à la Cilme; Scolette trône au fond mais un peu loin quand même pour aujourd'hui.



















La descente Nord Est de Punta Néra sur le Col du Fréjus est excellente, un régal en grande courbe. Je ne remet pas les peauxet  attaque avec les skis sur le sac la montée à la Pointe du Fréjus à 2934m.
La montée passe vite droit dans la pente. Petit coup d’œil dans le retro pour voir la jolie face descendu.Il est tout juste 10 heure passé, je décide donc de continuer en crampon la belle traversée menant à la Cime du Grand Vallon.













Montée-descente-montée...s’écarter du bord pour s'éloigner des corniches...je surveille ma montre pour ne pas avoir une neige trop infecte au
retour et m'arrête à la Pointe 3082 m magnifiquement cornichée .
Petite descente Nord Ouest de la facette histoire de faire quelques virages et je retourne en traversée au replat sous la Pointe du Fréjus. La remontée à la pointe sera bien chaude...





















La Face Ouest est à point, encore une superbe descente en direction du vallon du Fréjus, puis elle deviens bien molle vers le pas du Roc et je déchausse à 10 minutes du chalet grâce à une langue de neige bien venue. Encore une magnifique matinée de ski avec 20 kilomètre et 2000m de dénivelé...toujours sans voire personne.




















Comments