le blog


Pointe de l'Observatoire 20 et 21-04-17

publié le 24 avr. 2017 à 11:33 par Manu Barbier

Direction Aussois puis Plan d'Amont avec Kerian pour aller passer la nuit au refuge du Fond d'Aussois.

Nous pouvons chausser les skis juste au dessus du barrage et il n'y a qu'un portage de quelques minutes au bout de celui ci.

Ensuite, à partir du pont de la Séteria, l'enneigement est continue mais cela ne va pas durée encore longtemps.

On longe un moment le bucolique petit ruisseau pour déboucher sur la magnifique vallée du fond d'Aussois.








Nous faisons glisser tranquillement les skis jusqu'au refuge.

Nous somme accueilli par Lakpa et nous serons une quinzaine au refuge pour la soirée.

Lakpa fait normalement que la saison d'été au refuge mais il est venue quelques temps en remplacement du gardien habituel.










Surprise sur la terrasse du refuge juste avant le repas, un renard est assis tranquillement devant la baie vitrée. Le sympathique gardien dit à Kerian de venir et lui donne un petit bout de viande...Goupil vient manger dans la main de mon p'tit gars.


Et puis Lakpa, c'est un Sherpa;;;et un sherpa qui est monté 7 fois au sommet de l'Everest. Là, Kerian à trouvé une nouvelle idole.

Petit dèj à 7 heure du mat, puis, on ne ce presse pas trop, le regel est top et autant profiter un peu du soleil dans la montée.








Le début est cool, un premier verou bien négocié et on continue jusqu'à ce que la pente ce redresse vraiment.


Les conversion ne sont pas évidente pour un p'tit bonhomme de 10 ans et en plus sur de la neige bien béton sans réel traces.

Je l'encorde pour éviter une belle glissade, puis on repart crampons aux pieds  et on restera ainsi jusqu'au sommet.

Là haut, un groupe du CAF de Lyon qui était présent on refuge nous attend et nous accueil sous les bravos et autres applaudissements, Kerian est super fier, c'est la star du jour et les "copains" ,comme il les appels, le prennent même en photo.



Pas de vent, vue magnifique, on reste là pour manger un bout et attendre que le soleil réchauffe bien la neige.

Les premiers virages ne seront pas facile, cela fait plus d'un mois qu'il n'a pas skier et ses skis sont très différent de ceux de pistes.


Ensuite, la neige devient meilleur, le "stress" disparait et juste un passage un peu glacé viendra perturber un peu notre descente jusqu'au refuge.

On s'arrête pour saluer le gardien mais, il est parti faire le ravitaillement, Kerian est un peu déçus mais nous repasserons certainement dans l'été le saluer.

Nous remontons, skis sur le dos, sur la rive droite du vallon et ainsi, nous pouvons nous laisser glisser sans avoir à pousser jusqu'au barrage.

Une très belle ballade idéale pour un premier un haut sommet en ski de rando avec soirée en refuge.

Vidéo YouTube










vallon de l' avérole 21/04/17

publié le 22 avr. 2017 à 09:53 par Jérôme Vioud

s'est avec fx que nous prévoyons de faire une sortie vendredi ,après l'épisode hivernal de la semaine . une fois au lieu dit  les vincendières
nous traversons un de grosses accumulation d'avalanche "impressionnant".
pour info on peux monté en voiture juste en dessous du refuge de l' avérole ça s'est plutôt cool.
bon allez on chausse le matos il fait -5 ça pique après les 28 °C que l'on avait la semaine précédente.
nous prenons la direction de l'ouille d'arberon ou nous doublerons pas mal de groupes parti du refuge toutes la montée le sommet nous fait de l'oeil une fois en haut s'est magique la vu que l'on peux avoir cervin mont rose ext...
pas un brin de vent donc top.
pour moi l’accès est quand même plus accessible en hiver que en été .
nous descendrons la pente SO  pour rejoindre le glacier du baounet .
seconde montée a la croix rousse
qui se trouve juste en face de l'ouille d'arberon avec son cirque glacière suspendu . trop beau un jour cette traversé y passera .
et là au moment de chausser un gros bruit de ferraille au ptain la fourchette en 2 morceaux .
avec François on fera un beau pansement a la fixation et hop s'est reparti pour la descente .
les deux descentes étaient SO  bon grippe pour la 1 ere et assez bien revenu pour la sec.
une bien belle journée en altitude s'est ça con n'aime  "faut pas joué"

Balade dans les Cerces 15-04-17

publié le 17 avr. 2017 à 09:32 par Manu Barbier

Direction les Cerces avec Stéph et le Jé.

Superbe virée avec une traversée Nord-Sud de la Pointe des Cerces suivie d'une traversée bien pourri (merci Stèph) pour gagner le col des Béraudes.

Un aller-retour dans la Face Nord de la Tête de la Cassille avec une belle poudre sur presque toute la descente.

Un aller-retour au Pic de la Moulinière par son couloir Sud avec une transfo un peu lourde sur le haut puis moquette jusqu'au repautage dans le vallon.

De la, longue traversée pour gagner les crêtes de la Ponsonnière, petite balade sur les corniches ;-) avant de laisser les copains filer au Grand Galibier.

Du Lac Blanc je ski sur une belle moquette jusqu'au abord des Mollières puis remet les peaux pour gagner la Clapière.

Je me pose sur un rocher et attend les copains qui valide le sommet puis le beau couloir de la Clapière.

On fini la descente à bloc par la belle pente nord qui nous amène skis aux pied au virage du pont à 2 minutes de la voiture.

Belle sortie de printemps. :-)

Vidéo YouTube


X3 Courchevel (16-04-17)

publié le 16 avr. 2017 à 10:13 par Samuel LE BAHER   [ mis à jour : 17 avr. 2017 à 23:23 ]

    Cette année nous étions deux du club à participer à cette épreuve atypique, Julien S et Moi (Sam). Julien connait l'épreuve puisqu'il a déjà participer l'an passé. Quand à moi, c'est la première.


    Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un triathlon montagne que commence par 13,9 km de vélo pour 930 m de D+ puis on chausse les baskets pour 6,3 km de trail pour 180 m de D+ et on se finit par le ski de rando avec 950 m de D+. Autant dire que ça pique !! Au total, plus de 300 participants...


    Julien termine en 3h04 (123ème) et moi en 2h30 (34ème)
    Au final, le vélo passe bien, en gérant, le trail ne se passe pas trop mal en mode tranquille et le ski se fait en mode survie pour atteindre le sommet de la Saulire mais vue la tête des autres concurrents, c'est la même pour tous.


    Merci aux copains pour les encouragements (Mo, Guylaine, FX,...)

Rouler avec Rémi ou l'art de bien remplir une journée de congé(14-04-2017)

publié le 14 avr. 2017 à 10:39 par Maurice Murray

Au réveil je vois que Rémi a laissé un message sur la shout box, il est aussi en congé et il veut rouler, bien! Le rendez vous est fixé à la Rochette à 10h15 à la mairie. On se dit, on va faire un col dans les Bauges, on improvise un peu et on revient, une sortie cool... C'était presque ça.

Traversée de l'Isère à Pont-royal on est vite fait en route vers le col du Frêne, dans les terres de Matt, tombe bien on l'a jamais fait à vélo ni un ni l'autre. Temps parfait; pas un nuage, grand soleil, pas de vent et une vue splendide. Le bolide Bidoli était bien devant dans la montée, il y a pas mal de chevaux dans ces cuisses! Je le retrouve au col ainsi que deux autres cyclistes qui venaient de faire la montée.

Début de la partie improvisation. Je savais qu'on pouvait revenir par un passage pile poil face au Granier qui nous fait sortir dans les vignes de Chignin, avec en chemin le col des Prés, qui dans ma mémoire n'était pas si haut. Faut dire que je l'avais toujours fait de l'autre sens. On part dans cette direction.


Le col des Prés va tirer un peu surtout sur la fin avec un vent de face qui soufflait plutôt bien depuis un certains temps. A un embranchement fallait prendre direction Curienne mais j'avais en tête qu'il fallait suivre La Thuile. Bref on se retrouve à un intersection où on croise Charles qui avait aussi de beaux projets pour la journée : Il venait de monter le Marocaz, et voulait se faire les Prés, Frêne et comme dessert Champlaurent depuis Chamoux. Tu nous en donnera des nouvelles Charles!

On décide de se faire un trio et de terminer en beauté par le Marocaz ce qui nous mènera presque directement sur Montmélian pour le retour. Difficile de rester dans la roue de Rémi jusqu'à Pontcharra ou chacun prends son chemin. Une belle balade d'environs 115 km pour moi, 125 pour Rémi avec trois cols et environs 2400m de dénivelé. Heureusement que Rémi était en mode reprise!

Maurice


Grand Galibier 3228m (13-04-2017)

publié le 13 avr. 2017 à 12:59 par Membre Bgsa

C'est après avoir passé le mercredi après-midi avec 10 gamins à la maison et après avoir fait la vidange de ma voiture... tardivement, que l'on prend, avec Fred, la décision de sortie de ce matin.
Prise de rendez-vous ... 7h30 à St Jean de Maurienne pour aller sur Plan Lachat mais pour quel sommet ???
La nuit a été courte, mais bon, quand faui y aller faut y aller !!!
5h45, le réveil sonne, petit dèj, 6h45 départ, 7h30 à St Jean de Maurienne.
Alors on va où ?
Plan Lachat et on verra bien.....
Une fois arrivé, on hésite entre partir direction "Les Rochilles" ou "le Grand Galibier".
Du coup ce sera la 2ème option.
  
  
Le terrain est bien gelé, j'ai bien du mal à tenir mes skis, je laisse beaucoup de jus.
On arrive assez rapidement au pied du couloir de la Clapière ... crampons aux pieds et hop hop hop.

Bon sang qu'est-ce que c'est raide et impressionnant !!

Je n'en vois pas la fin, comme on dirait c'est pas un couloir de tafiole !!!
Le vent souffle beaucoup sur le dernier tiers, on a les doigts gelés ... qu'est-ce que l'on est HEUREUX de sortir enfin de cette glacière!!!
... il nous faudra bien quelques minutes pour reprendre nos esprits et nous réchauffer, heureusement que Fred prend toujours du thé dans son sac.
Allez c'est reparti et quelques instants après nous sommes au sommet.
On prends des photos et ensuite on redescend plus bas nous mettre à l'abri.
Etant donné que je ne me sens pas de redescendre dans ce MAJESTUEUX couloir, nous redescendons via le col de Ponsonnière.
La neige est décaillé juste ce qu'il faut ... on se régale pratiquement jusqu'à la voiture.
Encore une belle journée passée en Maurienne.
Oliv'

dent parrachée 12/04/17

publié le 12 avr. 2017 à 11:35 par Jérôme Vioud

s'est avec Kevin que nous partons direction aussois.
s'est cool nous partons ski au pied depuis le front de neige , du moins se qu'il en reste mais cela fera notre bonheur pour le retour.allez direction le vallon de la fournache qui nous mènera a la brèche loza .
une fois dans le couloir de la brèche les crampons seront les bien venu ,neige dure et sur la fin en mixte .
a partir de la chaise du pape nous sommes enfin au soleil et la neige a déjà bien travaillé .
nous garderons les crabes jusqu'au sommet.
super arête final d'ou nous avons pu jeter un œil Sur le couloir NW de la fournache.
le timing était nickel pour la descente qui se fera en moquette sur le haut puis transfo .
l'objectif était de descendre la face SE mais une fois dans le couloir nous tomberons sur 2 ressauts sans neige donc re crabe  brèche de loza pas grave.
pour finir nous voulions en avoir le cœur net donc nous remettrons les peaux   pour allez voir si nous étions dans le bon couloir et nous passerons par la pointe de bellecote et le col des hauts.
pour finir une bonne descente transfo pour rejoindre les piste.

Les Grands Moulins à ski...La dère de la saison sur ce sommet 12/04/17

publié le 12 avr. 2017 à 06:27 par Manu Barbier   [ mis à jour : 12 avr. 2017 à 06:29 ]

8h15 ce matin, je fais un essaie d'enfiler mes vieille TLT5 aux pieds...La douleurs à la malléole reste supportable, je vais tenter une sortie de ski.



8h45, les enfants sont posés à l'école, je file en direction de Val Pelouse et, surprise, je peu monter me garer au parking d'été.


9h15, je part ski sur le sac...Ils y resteront jusqu'au sommet.


11h00, me voilà en haut après une montée toujours aussi sympa par l'arrête. Le vent à ralenti les effets du soleil et je suis juste dans les temps.


11h15, j'attaque la descente par le couloir qui part directement du sommet, c'est juste comme il faut, et la descente jusqu'au plateau intermédiaire en belles courbes est une merveille.



La suite n'est pas mal non plus, seul le bas de la face est vraiment dégueu avec une neige mole sans font.


Je remet les peaux pour remonter, ski aux pied cette fois, jusqu'au sommet de la grande Montagne d'Arvillard.


J'hésite à faire la descente direct Nord de cette "couenne" et je file plonger sur Jasseplagne un peu plus loin.


Bien m'en a pris car les barres rocheuses étaient toute déneigé et la désescalade au milieu des arcos aurait été un peu tendue. ;-)


Je me laisse glisser jusqu'à la ruine pour remettre les skis sur le sac et rejoindre tranquillement le parking.



13h15, je me gare sur la place d'Arvillard pour aller boire une petite Leffe au Val Pelouse avant d'aller faire de la barbouille à la maison...Une bonne journée. :-)

Transvanoise (09/04/2017)

publié le 11 avr. 2017 à 12:16 par Membre Bgsa

Grand beau sur Pralognan en ce début avril, la Transvanoise va pouvoir proposer son plus beau tracé cette année: un somptueux parours sur les glaciers de la Vanoise en passant de jolis 3000m Pointe de la Réchasse, Pointe du Dard et Dôme des Sonnailles!
Comme c'est une course glacière, nous courrons par équipe de 3, pour le dernier dossard senior d'FX nous faisons équipe avec Alexandre. A 5h30, nous sommes une grosse trentaine d'équipe à relever le défi. Le bon regel nocturne me fera regretter mes peaux usées sur les deux longues premières montées (de 1800m et 1400m de D+ quand même). Ensuite 9kms  de ski encordés sur les glaciers, c'était beau et on a bien géré la corde. Au col du Pelve on a eu les encouragements de Jé, Sam,  Manu et Loïc, merci les gars, ça fait plaisir! On fait une bonne fin de course et nous
passons la ligne d'arrivée en 4ème position :-)
Bilan:  3900m de D+, 39kms, 5h40' de course: sacré périple! Merci FX et Alexandre, on a fait une belle équipe. Bravo à Greg et ses bénévoles pour ce magnifique parcours, la météo a enfin été clémente! 
Après cette dernière étape, je gagne la Coupe de France en vétéran, belle saison de dossards... Merci à FX de m'avoir accompagné sur toutes les manches en équipe, le jubilé sera pour + tard :-)

Lio


Glaciers de la Vanoise 09.04.17

publié le 9 avr. 2017 à 08:50 par Loïc Gaudry   [ mis à jour le·9 avr. 2017 à 09:05 par Samuel LE BAHER ]

Lio, notre stakanoviste, est engagé sur la Transvanoise alors on décide de faire une voiture pour aller l'encourager et en profiter un peu de ce temps.



Après une mise en route difficile sur la piste verglacée, nous sommes contents d'être là ensemble en montagne (Sam - Manu - Jé - Loïc). Le soleil vient nous cueuillir au refuge pour peaufiner le bronzage de Manu. Nous optons pour l'épaule de la Réchasse puis filons sur les glaciers de la Vanoise. Entre Dard et Pelve, nous prenons pieds sur le glacier des Somailles où les 1ers passent devant nous... Vraiment c'est top la rando !!!



Au phoquage, nous encourageons chaleureusement notre poulain et ses ouailles. Ils sont 4ème, respect.



Nous on se contente de monter à la pointe des Somailles où la vue n'est pas dégeu. La Grande Casse est omniprésente.



La descente est juste parfaite avec une petite poudreuse, l'altitude ça conserve. Le Jé encore tout ensommeillé, nous gratifiera d'un superbe cul par dessus tête !!!

Au passage, nous encourageons les copains du DSA ( DD, François, Benoit, Julien, Mich et Dom).



La traversée sous l'aiguille de la Vanoise sera à jetter mais qu'importe, la suite est en transfo à poil ras - tout bon.

En bas, on retrouve Lio et Fx à la buvette... Ils fêtent leur très belle 4ème place !!! Chapeau à pour votre saison - Respect.



La saison des dossards à skis est finie mais le ski de rando commence seulement...


1-10 of 1156