Blog


Trail Perché à Entrelacs 16km/600D+ 14/10/18

publié le 14 oct. 2018 à 13:58 par Membre Bgsa   [ mis à jour : 14 oct. 2018 à 14:20 ]

L'entrainement n'était pas au top mais vu l'insistance de Gwen pour que je le suive sur cette course, je lui ai dit OK !
.... mais moi pour le 16 et non pour le 9km.
8h15 retrait des dossards.
8h30 préparation
8h40 petit échauffement
9h00 départ
9h10 1er côte, clignotant à droite, on se range et on se dit que ça va être TRÈS dur.
Après cette côte, j'essaie de relancer un peu mais ce n'est pas facile, je m’accroche du mieux que je peux mais chaque montée me mets dans le rouge.
Au 10ème km mon moteur diesel a l'air d'être assez chaud pour relancer et m'accrocher.
Je commence enfin à pouvoir doubler un peu.
Au 14ème km Gwen est là pour finir avec moi ... ça me met la patate comme Poelvoorde dans "le vélo de ghislain lambert".
J'accélère comme si je venais de partir...
Je finis cette belle course en 1h30 et me classe 60ème/233.
Je reçois un bouteille de bière en lot de finisher mais .... j'en bois plus ...

       

Trail de la croix de Feissons (06/10/2018)

publié le 8 oct. 2018 à 12:16 par Membre Bgsa

Courir à Moutier, sur le papier c’es pas très vendeur… Mais bon c’est pas loin et c’est le bon format qu’il me faut ce week-end. Petit trail local, seulement 90 inscrits. Un seul format de course : 22km 1300D+.

Le profil est simple, tu commences avec un KV puis tu fini tes 22 bornes. Avec un temps intermédiaire au sommet du KV (la croix de Feissons). Je passe 28ième à la croix.

Finalement les chemins sont bien jolis. KV: de Moutier à la croix de Feissons, puis descente directe sur Bride-les-Bains. Suivi d’environ 5-6km de plat plutôt ludiques le long du Doron, quasiment les pieds dans l’eau. Enfin c’est la dernière bosse de 300D+. Et comme c’est la dernière : elle pique.

Je fini 34ième en 2h42. Satisfait de ma performance.

 

Ju



Trail du petit saint Bernard (07/10/18)

publié le 7 oct. 2018 à 13:28 par Membre Bgsa

C’est sur le 40km 2350D+ que je m’aligne, on est 500 au départ!

Départ de l’hospice du petit saint Bernard à 8h. Le temps est clément par rapport annoncé! On a de la chance!

je parts tranquille dans les 15, léger faux plat puis descente vers l’Italie en passant par le lac Verney, puis jusqu’à l’Alpetta puis Porrasset, ça file vite, c’est roulant.

On s’enfile ensuite dans la vallée qui remonte au col des Chavanes pour faire 1000D+, c’est une piste carrossable qu’on découvre au fur à mesure et qu’on ne voit pas le bout! on fera 10km de monté! je m’efforce de courir, mais putain c’est dur! 


Le soleil est là, il fait bon. c’est top et c’est beau!

Les paysages magnifique!

Ensuite direction Col de Seigne, en face nord et dans le brouillard, un peu de neige, belle ambiance.

C’est assez plat mais pas roulant (cailloux neige). je cours encore un peu mais les jambes répondent bien moins, je gratte puis perd des places. La monté sur la piste à fait du mal! 

On descend pour remonter au col de l’Ouillon. 

Dans la descente, je laisse filer sans forcer, j’ai déjà plus envie de courir. Les chevilles on trinquer un peu. et je me démotive. 


Col de l’Ouillon passer, descente par le Vallon du Fornet, plat descendant avec portion de plat, roulant. je marche beaucoup. c’est long, c’est loin mais c’est sauvage.

On devine ensuite le Col de Forclaz. là c’est raide! env 800d+ ça va faire mal! le moral n’est plus, et ça n’avance plus!

Le col passé, on se laisse glisser à l’arrivé.

Je mets 5h07 et fini 20ème 

Une très belle course montagne mais roulante avec 2 ravitos, faut gérer. Un joli temps improbable!

La forme était là, mais je me démotive milieu de course et n’arrive pas à garder le rythme.

j’ai donc pu faire des photos ;-) et profiter des paysages qui nous entouraient. 

C’était grandiose! Vraiment beau avec des belles couleurs à cette période.

JeP



VVVG: la finale!

publié le 2 oct. 2018 à 12:20 par Membre Bgsa

Après le Col de Champlaurent, Col du Gd Cucheron, Col de Cochette, voici l’ascension finale du  Moutaret.



Comme d’habitude le rendez-vous est donné à 18h15 place de la mairie. Ce coup-ci la pluie n’est pas au rendez-vous, ce qui nous permettra de voir les grosses pointures.

Nous sommes environ un peu plus d’une vingtaines à pointer présent pour cette dernière session. 


Le départ est lancé pour une petite boucle d’échauffement sur les hauteurs de Presle avant de se diriger vers le pont. Point de départ de l’ascension.

Les travaux dans les gorges ne nous permettent pas de prendre de l’élan pour entamer la montée. Donc « Sur les pédales, il faudra appuyer!!! ».


Le Prés’ part devant suivi de près par Thomas et Valentin. Etonnamment au début je me trouve devant le cador (Loïc). Il ne tardera pas à me doubler, dans la roue de Baptiste; et finiront devant.


Je ne pourrais décrire le reste de la course car je n’ai plus rien vu, j’étais comme le dit l’expression « La tête dans le guidon ». Donc le reste de la montée se résume à Potence noir, Guidoline blanche, et Scotch rouge.


Arrivé au sommet petit demi-tour, histoire d’encourager les derniers qui arrivent (esprit BGSA).


Une fois tout le monde retrouvé au sommet, deux équipes se forment pour rentrer. 

Une équipe finira le tour par Allevard et Arvillard. 

Et l’autre rentrera par le même itinéraire que la montée afin de rentrer pas trop tard au bercaille.



Concernant les résultat du Challenge VVVG, nous verrons cela à l’AG du BGSA le 19 Octobre.



A’rvi,

Charles

VGS 2018

publié le 30 sept. 2018 à 09:52 par Samuel LE BAHER   [ mis à jour : 30 sept. 2018 à 09:53 ]

    Ça devient une classique de fin septembre. Les accros du pentu, les forças de la pente se donnent rendez vous à Cholonge pour la "Verticale du Grand Serre". Cette année, nous sommes 7 du BGSA, tous surmotivés par l’événement.


    C'est SebM qui lancera les hostilités, suivi de Thomas puis Valentin, Erwan, SebY, Moi (Sam) et Lionel. A l'arrivée l'ordre de départ n'est pas tout à fait respecté mais tout le monde est content.
    Lionel améliore sa marque et la tombe à 37'26".


    SebY et Valentin se permettent de descendre sous les 39' (38'26" pour Seb et 38'45" pour Valentin). Bravo !!


    Je suis derrière avec un chrono de 39'42" (Breaking 40'... Yessss !!), très content !!.


    Très bon chronos aussi pour Thomas en 40'20", SebM en 43'03" et Erwan en 43'05"... 


    On redescend tous ensemble en refaisant la course, on se change et on file manger et là BOUM !! On apprend que le record du monde féminin vient d'être battu par Axelle Mollaret en 34'36" et que Rémi Bonnet vient de réaliser la 3ème meilleur perf mondiale et le record de l'épreuve en 30'13" !!


    Du coup, on pourra dire qu'on y était et c'était beau...  Merci le DSA !! A oui, on a bu une bière aussi mais ça n'a rien d'exceptionnel... A l'année prochaine.

Tour du Grand Mont (23/09/2018)

publié le 25 sept. 2018 à 11:54 par Membre Bgsa   [ mis à jour : 28 sept. 2018 à 09:59 ]

Sylvain m’accompagne pour une sortie longue en montagne ce dimanche. Départ depuis Bénétant direction les lacs de la tempête. On remonte un raide chemin avec câbles et marches en acier. Quand on a un peu de visi à travers la végétation on voit bien pourquoi : on remonte la falaise au bord d’une grande cascade. La marche est haute par endroit.

Cliquez ici pour voir la video
 


On débouche ensuite au chalet de Chiseraz dans un magnifique vallon herbeux avec ruisseau, torrent et soleil. C’est beau. On remonte hors sentier la combe vers le passage du Dard. On empreinte la croupe herbeuse et aérienne de gauche. C’est trop beau et ludique. On abouti sur un mini sommet qui domine le passage du Dard et on valide la pointe du Dard à proximité.


On continu hors sentier jusqu’au lac Cornu. Pierrier, névé, lac, pente herbeuse, pierrier, lacs, ah ! on trouve un sentier. Mais on le quitte rapidement au pied de la combe des cristaux. Si ça passe en ski ça doit bien passer à pied. Chamois. On remonte moraine puis pierrier de gros blocs jusqu’au sommet en passant par un verrou en virgule finalement facile. Faut juste poser un peu les mains.






Sommet !



Descente trail jusqu’au col de la Louze, puis les lacs de la Tempête (pause baignade). C’est magnifique. Puis retour parking.

Le massif est vraiment super joli à tous points de vue, on c’est régalé visuellement et physiquement. Et hop! Même pas mal aux pattes.

Ju




Traversée Toit-Pyramide : 17/09/18

publié le 24 sept. 2018 à 11:28 par Manu Barbier

Enfin un e sortie avec le Steph avant la Els 2900, il était temps... ;-)





Nous choisissons la traversée Toit-Pyramide au dessus des 7 Laux





Après une bonne montée à bon rythme, nous voilà au sommet du Toit.





On passe le baudrier, on s'encorde, les sangles autour du buste et ....j'ai oublier les dégaines à la voiture.





Heureusement 3 des sangles sont équipé de mousquetons et on récupère tout se que l'on peu . Celui du machard, celui de la tige à retirer les coinceurs....





L'arête commence par une bonne descente puis une remontée de couloir.





Ensuite on reste bien sur le fil avec un passage pas évident, du au manque de confiance que l'on a eu pour un énorme bloc posé sur l’arête...





la suite est logique, la vire évitant le gendarme évidente à trouvé puis, on remonte le bastion final en d'abord à droite puis à gauche.





Nous voilà au sommet, quelques petits pas en désescalade avant de se dés-encorder et de plonger en direction de la cuvette sous le col de l'amiante.





Une course d'arête facile (PD) bien sympa que je recommande aux copains.


Trail du nivolet Classic 22/09/18

publié le 24 sept. 2018 à 09:30 par Membre Bgsa   [ mis à jour : 24 sept. 2018 à 23:43 ]

Après l'échappée belle, il est temps de remettre un dossard sur une distance plus courte direction le trail du Nivolet classic à Saint Alban Leysse pour s'aligner sur le 18km 1300mD+ en duo avec une amie. Nous étions 3 BGSISTES Oliv Michelli et moi  sur le 18 km en duo et Thomas sur le 9 km qui termine à une belle 4 ème place. Le temps est parfait, soleil et pas trop chaud, 9h15 nous voila partis pour une montée de 9 k et 1300m D+, sa part fort difficile de voir nos adversaires du jour en mixte. Première rampe et je sors l'élastique pour mon binôme, une première pour elle, les mètres de dénivelé s'enchaine bien les jambes sont bonnes. On pense être troisième et on aperçoit toujours un autre binôme mixte devant  nous mais c'est la bataille avec un autre duo qui nous suis de prêt. Arrivée au ravito on s'arrête 2 min et sa repart pour une dernière rampe bien raide avant la bascule. On sort du bois sous la croix où on remet un coup d'accélérateur pour distancer le duo qui nous suis de prêt, on bascule devant et au terme d'une belle descente roulante par moment et accidentée à d'autres on arrivent à les distancer . On passe  la ligne d'arrivée 4eme au final sur 20 équipes en duo mixte et 10 ème au scratch sur 40, content de notre course et du beau parcours qui nous a été proposé. Oliv michelli fini lui 14 ème avec son binôme du jour.

albaron 12/09/18

publié le 14 sept. 2018 à 08:10 par Jérôme Vioud   [ mis à jour : 14 sept. 2018 à 12:49 ]

en ce beau mois de septembre les sorties en haute montagne me titillent. en regardant strava je vois que math a eu un loupé de rdv et sachant qu'il est dans les parrages cette semaine ,ça serait l'occase de refaire une petite sortie ensemble.
apres 2 3 textos l'objectif du jour est décidé.nous echangerons la voiture au parking de la charbonnel contre les vtt pour se rendre au refuge d'averole.
nous mettons les vélos à l'abris des regards et c'est parti droit dans le pentu direction le passage du colerin,tout au long de la montée  nous aurons la bessanese en vue et math me fera un topo de son périple avec manu ( costaud les types)pas pour moi.

bref une fois au passage du colerin nous rejoindrons la pointe du colerin 3475m jusqu'a l'objectif du jour l'albaron3637m.

pendant la traversée d'arrete nous avons une vue a 360 la charbonnel sur notre gauche, la bessanese et l'ouille d'arberon dans notre dos et la petite et grande ciamarela  face a nous.un paysage comme on les aime.
le chemin du retour se fera par le meme itineraire.

une fois au refuge nous avons bien apprecié d'avoir les vtt pour faire le bout de chemin pour rejoindre la tuture.

Trail Combe Bénite (09/09/18)

publié le 12 sept. 2018 à 13:26 par Membre Bgsa   [ mis à jour : 12 sept. 2018 à 13:29 ]

Premier dossard de l’année sur le trail de combe Benite. (30km,2300D+)

Un départ de Granier (à 1200m d’alt) au dessus de Aime. 

Un première montée à la pointe de Combe Bénite à 2500m. 1ier sommet! 1300 de D+ ou je me trouve un rythme constant, ça passe bien jusqu’en haut. je reprend même qq places, parti dans les 15

c’est magnifique, le temps est avec nous.

Ensuite descente sur le Cornet d’Arêche, puis remontée au Mont Coin. 2ieme Sommet! par une pt arête; très sympa! de beaux passages technique. On en prend plein la vue! 

je guère la montée, et peu encore trottiner par endroit. A la descente sur le refuge de la Coire, les jambes commencent à durcir.

Dernière remontée, vers le Crêt du faillé. je peux plus relancer, donc je marche au plus vite.

je sent les crampes qui arrivent, mais le moral est là car je reprend des coureurs depuis le début. 

Les qq relances sont durs avant la dernière descente ou je reprend une dernière place.

Enfin l’arrivée, que je passe en marchant avec des crampes de malade! j’aurais pas pu faire 20m de plus! 

je mets 3h40 et fini 7eme

Une des plus belles courses montagne que j’ai fait! une vu à couper le souffle tout le long!

Rien à jeter, même l’organisation et les bénévoles étaient top!

JeP

1-10 of 1335