Resources Bibliographiques-Aures-

I.BIBLIOGRAPHIE:

(Recherche et compilation par  feu Ammar NEGADI)

HISTOIRE GENERALE

A / Dictionnaires – Encyclopédies

Aures: Vivre la terrre chaouie, Auteurs : Nadia Bouseloua, Azeddine Guerfi, Rachid Mokhtari et Philippe Thiriez Photos : Kays Djillali Editeur:Editions Chihab 2011
AARDES (Ass. Alg. pour la Rech. Démo. Eco. et Soc.) et CASHA (Centre Afr. des Sc. Hum. Appl.) : « Etude générale du département de l’Aurès », Alger, AARDES, 1966, 7 vol.
« Actes du premier congrès d’études des cultures méditerranéennes d’influence arabo-berbères », Alger, éd. SNED, 1973,
Encyclopédie berbère : Tout sur le monde amazigh. Déjà 22 n° parus intégrants la lettre H. Publiée par le LAPMO, s/dir. de G. Camps et diffusée par les éd. Edisud (La Calade, Aix-en-Provence). Quelques titres :
T.7, 1989, « Asarakae-Aurès », 143 p. ISBN 2-85744-201-7
T.8, 1990, « Aurès-Azrou », Aix-en-Provence, Edisud/UNESCO, T.VIII, encyclopédie berbère, 1990, pp. 1097-1287, nomb. phot., cart., fig., UNESCO- ISBN 2-85744-201-7 et Edisud-2-85744-461-3. (Pour ce qui concerne les Aurès 1097-1169).
Encyclopédie Universalis
YVER. G. : « Awras », article in « Encyclopédie de l’@!#$», Paris, 1913 et rééd. T.I, 1960,

B /Préhistoire... Origine...

ANONYME : « Stations préhistoriques des environs de Tébessa», Constantine, Sté Arch. de Constantine, T.XLIII, 1909, pp. 225-232.
BALOUT (Lionel) : « Quelques problèmes nord-africains de chronologie préhistorique», Alger, Rev. Afr., T. XCII, 1948, pp. 231-262.
--- : « Découverte d’un squelette humain préhistorique dans la région de Tébessa », Alger, Bull. Soc. Hist. Nat. de l’AFN, 1949, T.40, pp. 193-195.
--- : « Les hommes préhistoriques du Maghreb et du Sahara. Inventaire descriptif et critique (Paléolithique, Epipaléolithique, Néolithique) », Alger, CRAPE, Libyca, T.2, 1954, pp. 1-215.
--- : « Préhistoire de l’Afrique du Nord », Paris, Arts et Métiers Graphiques (AMG), 1955, 544 p. 72 pl.
--- : « Vingt-cinq ans d’histoire algérienne. T.I: La Préhistoire », Alger, Rev. Afr. T. C., 1956, pp. 45-79 (n° sp. à l’occasion du centenaire de la Sté Hist. Alg. 1856-1956).
--- : « L’Algérie préhistorique », Paris, AMG, 1958, 183p.
--- : « Canarias y Africa en los tiempos préhistoricos, protohistoricos » (Les Canaries et l’Afrique aux temps préhistoriques et protohistoriques), Madrid, Anuario de estudios Atlanticos, n°17, 1971, pp. 95-102.
--- et CAMPS (Gabriel) : « Fiches typologiques africaines : Fiches 129 - 166 », Alger, CRAPE - Paris/AMG, 1967, 58p. (Sur la céramique protohistorique de l’AFN).
--- : « Fiches typologiques africaines : fiches 167-199», Alger, CRAPE - Paris, AMG, 1968, 64 p. (Industrie osseuse épipaléolithique et néolithique du Maghreb et du Sahara).
--- : « Fiches typologiques africaines : fiches 200-225», Alger, CRAPE - Paris, AMG, 1968, 50 p.
--- : « Fiches typologiques africaines : fiches 294 - 323 », Alger, CRAPE - Paris, AMG, 1970, 46 p. (Sur les techniques des gravures rupestres dans le nord de l’Algérie).
--- et MAUNY (R.) : « Bibliographie préhistoriques : Maghreb - Sahara - Soudan. Années 1954 - 55 », Alger, CRAPE, Libyca, T.III, 1955, pp. 185-211.
--- et ROUBET (C.) : « Datation radiométrique de l’homme capsien de Aïn Dokkara et de son gisement (l’escargotière du chacal, région de Tébessa, Algérie) », Alger, CRAPE, Libyca, T.18, 1978, pp. 23-34.
CAMPS Gabriel : « Aux origines de la Berbérie. Monuments et rites funéraires protohistoriques », Paris, AMG, 1961, 627 p., biblio. XV tab., 24 pl., 172 fig.
--- : « Les Civilisations préhistoriques de l’Afrique du Nord et du Sahara », Paris, 1974, Doin, 1974, 376 p. 100 fig., 30 pl., tabl., biblio. ind.
--- : « L’origine des Berbères », in « @!#$, société et communauté. Anthropologie du Maghreb », Paris, CNRS, cah. du CRESM,
--- : « Berbère aux marges de l’histoire », Toulouse, Hespéris, 1980, 352 p. 159 ill., biblio. ind. ISBN 2-85588-006-8
--- : « Les traces d’un âge du bronze en Afrique du Nord », Alger, Rev. Afr., 104, 1960, pp. 31-55.
--- : « Corpus des poteries modelées (retirées des monuments funéraires protohistoriques de l’Afrique du Nord) », Alger/Paris, CRAPE/AMG, 1964, 93 p. (Catalogue raisonné d’un millier de poteries avec indication du lieu de découverte).
--- : « Les industries épipaléolithiques du Maghreb et du Sahara septentrional » in « L’épipaléolithique méditerranéen ». Colloque organisé par le CNRS, Aix-en-Provence, 1972 (1975), pp. 83-117.
--- : « La question des navigations préhistoriques dans le bassin occidental de la Méditerranée », Aix-en-Provence, Trav. du LAPMO, 1974, 12 p. ronéo.
--- : «Tableau chronologique de la préhistoire récente du Nord de l’Afrique. Deuxième synthèse des datations absolues obtenues par le carbone 14 », Paris, Bull. Sté Préhist. de Fce, 1974, t.71, pp. 261-278.
--- : « L’Afrique du Nord avant la révolution néolithique », Dijon, Rev. Archéologia, n°184, nov., 1983, pp. 42-54.
--- : « Recherches sur les plus anciennes inscriptions libyques de l’Afrique du Nord et du Sahara », Aix-en-Provence, Encyclopédie berbère, fasc. n°24, 1975.
--- : « Les relations du monde méditerranéen et du monde sud-saharien durant la préhistoire et la protohistoire », Aix-en-Provence, 1978,
--- : « Les Berbères, mémoire et identité », Paris, éd. Errance, 1988 ?, 260 p. ill.
CAMPS-FABRER (Henriette) : « Matière et art mobilier dans la préhistoire nord-africaine et saharienne », Alger, CRAPE et Paris, AMG, 1966, 574 p.
--- : « Un gisement capsien de faciès sétifien. Medjez II - El Eulma (Algérie) », Paris, CNRS, 1974, 450p. 163 fig.
--- : LEFEBVRE (G.) et RAMENDO (L.) : « Inhumation capsienne dans une escargotière de la région de Saint Arnaud », Alger, Libyca, T.9-10, 1961-62, pp. 59-80
--- : « Fiches typologiques africaines. Industries osseuses, fiches 200 - 225 », Alger, CRAPE, 1968,
CHAMLA (Marie Claude) : « Les populations anciennes du Sahara et des régions limitrophes. Etudes des restes osseux humains néolithiques et protohistoriques », Alger, Mémoire du CRAPE, IX, 1968, et Paris, AMG, 1968, 248 p. 8 pl. 1 carte.
--- : « Etude anthropologique de l’homme capsien de l’Aïn Dokkara (Algérie orientale) suivie d’une note sur la pathologie par Jean Dastugue », Alger, Libyca, t. XXI, 1973, pp. 9-53, tabl., fig.
--- : « Les Algériens et les populations arabo-berbères du Nord de l’Afrique. Etude anthropologique », Alger, CRAPE, 1974, 155 p.
C. ROUBET : «Economie pastorale en Algérie orientale. Le Néolithique de tradition capsienne », Paris, CNRS, 1979, 595 p.


HISTOIRE ANTIQUE

A / Epoque antique… romaine

« L’Afrique dans l’Occident romain, Ier siècle av. J.C. au IVè siècle ap. J.C. », Actes, colloque de l’Ecole française de Rome, 1990,
ALBERTINI ( E. ) : « Les inscriptions d’El Kantara», Alger, Rev. Af., 1931, pp. 193-261.
---: « A propos des numeri syriens de Numidie», Alger, Rev. Afr., 1934, pp. 23-42.
---: « L’Afrique romaine » ; Alger, 1922 ; rééd. en 1955, 128 p. (Rééd par le Gourver. Général, grâce à l’intervention de R. Lacoste).
---: « L’empire romain » ; Paris, Alcan, 1929, 429 p. ; rééd. PUF, 1970, 486 p., ind., biblio, cart.
---: «Bibliographie des travaux de Stéphane Gsell », Alger, Rev. Afr., 1932, pp. 37-53.
---: MARCAIS (G.) et YVER (G) : «L’Afrique du Nord française dans l’histoire», Paris-Lyon, Archat, 1937, rééd. 1955, 376 p. ill.
« L’Algérie : des Phéniciens aux islamistes », Paris, Rev. Notre Histoire, n°122, mai 1995, pp 34-49 (Doss. réalisé par S. Zéghidour).
« Armée romaine et Provinces I », Paris, Ecole Nle Sup., Cah. du Groupe de Rech. sur l’Armée romaine et les Provinces I, CNRS, 1977, XVIII - 9l. + 85 p. ISBN : 2-7288-0033-2 (Sur le «pseudo-camp» des auxiliaires de Lambèse avec un terrain d’exercices militaires» par Y. Le Bohec ).
« Armée romaine et Provinces II - Archéologie militaire de l’Afrique du Nord. Bibliographie analytique 1913-1977 », par Y. Le Bohec, Paris, Ecole Nle Sup. / CNRS, 1979, 38 p. 7 cart., ISBN 2-7288-0057-X (Plus de 350 titres rassemblés, classés et parfois analysés).
BARADEZ J. : « Fossatum Africæ, Recherches aériennes sur l’organisation des confins sahariens à l’époque romaine », Paris, AMG, 1949.
Jean-Louis BELHACHEMI : « Massinissa. Seigneur des Berbères », préf. Dominique Baudis, Paris, Publisud, 1992, 230 p. (Roman historique).
Marcel BENABOU : « La Résistance africaine à la romanisation », Paris, Maspéro, 1976, 633 p., biblio., tabl., cart., ind.,
Maâmar BENZEGOUTA : « Cirta-Constantine de Massinissa à Ibn Badis », Constantine, 1999, ill.
BIREBENT Jean : « Aquae Romanæ, recherches d’hydraulique romaine dans l’Est algérien », Alger, Ser. des Antiquités, 1964, 523 p. ind., fig., cart. (Concerne aussi bien l’agriculture, l’eau, les Aurès, etc. dans l’histoire).
Jean-Paul BRISSON : « Carthage ou Rome ? », Paris, Fayard, 1973,
CAGNAT René : « Carthage, Timgad, Tebessa et les villes antiques de l’Afrique du Nord », Paris, 1912, 160 p.
--- : « L’armée romaine d’Afrique et l’occupation militaire de l’Afrique sous les empereurs », Paris, Leroux, 1913, 2è éd., 2 vol. 805 p. ind.
--- : « L’annone d’Afrique », Paris, Leroux, 1935, 35 p. (sur la culture du blé et son rôle...)
Gabriel CAMPS : « Massinissa ou les débuts de l’histoire », Alger, Libyca, T.VIII, 1960,
--- : « De Masuna à Koceila. Les destinées de la Maurétanie aux VIè et VIIè siècles », Paris, Bull. arch. du CTHS, fasc. 19b, 1983 pp. 307-325.
--- : « Algérie. Les Berbères. Mémoire et identités », (3° édition). Paris, Errance, 1995. 704 p.
--- : « Les Berbères » Paris, Errance, 1998, 260 p.
CAMPS-FABRER (Henriette) : « L’Olivier et l’huile dans l’Afrique du Nord romaine », Alger, Imp. Officielle, 1953, 95 p. pl., cart.
COURTOIS Charles : « Les Vandales et l’Afrique », Paris, AMG, 1955,
DIEHL C. : « L’Afrique byzantine », Paris, 1896.
DUREAU DE LA MALLE : « L’Algérie. Histoire des guerres des Romains, des Byzantins et des Vandales », Paris, 1852
GAID Mouloud : « Aguellids et Romains en Berbérie », Alger, SNED, 1971, ENAL / OPU, 1985 2è éd.
--- : « Les Berbères dans l’histoire », Alger, éd. Mimouni, 1990, 3 vol. Vol.1: « Origines - De la préhistoire à la Kahina » ;
GSELL Stéphane : « Histoire ancienne de l’Afrique du Nord », Paris, 1908/1913 en huit volumes. Pour les Aurès, voir T.I, IV et VII.
St. GSELL, G. MARÇAIS et G.YVER : « Histoire de l’Algérie », Paris, Boivin et Cie, 1927, coll. les Provinces de France.
A.-G. HAMMAN : « La vie quotidienne en Afrique du Nord au temps de Saint Augustin », Paris, Hachette, 1979, 474 p. (Coll. ‘Vie quotidienne’).
JULIEN Charles-André : « Histoire de l’Afrique du Nord : Tunisie, Algérie, Maroc », Paris, éd. Payot, 1975, 2 vol. T.I : « Des origines à la conquête arabe » ; Paris, Payot, rééd. 1994, (Malgré certains reproches qui lui ont été faits, il demeure le meilleur ouvrage d’ensemble sur l’histoire du Maghreb. C’est le tome I qui nous intéresse).
Serge LANCEL : « Hannibal », Paris, Fayard, 1995, 396 p.
--- : « Saint Augustin », Paris, éd. Fayard, 1999,
Yann LEBOHEC : « Histoire militaire des guerres puniques », Paris, éd. du Rocher, 1995, 430 p.
Ali MOULAY : «Jugurtha », Alger, Ed. Il était une fois, 1990, 23 p. ill. en coul. 27cm. (Jeunesse).
Tahar OUSSEDIK : « Berbérie », Alger, ENAP/ENAL, 1989, 112 p., ill. (Histoire de l’Afrique du Nord jusqu’à 647).
PAPIER A. : « De l’étymologie des mots employés par les Grecs, les Romains, les arabes pour désigner le Djebel Aurès », Paris, Rev. de l’Afr. franc., 1887,
G.-Charles PICARD : « La civilisation de l’Afrique romaine », Paris,
Victor PIQUET : « Les civilisations de l’Afrique du Nord », Paris, éd. A. Colin, 1917,
POLYBE, trad. fr. par Denis Roussel, Paris, éd. Gallimard, coll. La Pléiade.
PROCOPE : « Bellum vandalicum », éd. J. Haury; éd. G.P. Goold, trad. angl. de H.B. Dewing. (Notamment sssur l’expédition du général Solomon dans les Aurès).
RACHET : « La guerre de Jugurtha »
Mohamed SAHNOUNI : « Préhistoire », Alger, OPU, 1990,
Saint Augustin : « Itinéraires Augustiniens », Paris, Centre de recherche augustienne de Bonnelles, France
--- : « Oeuvres de saint Augustin », Sous la direction de Lucien Jerphagnon, Paris, éd. Gallimard, La Pléiade, tome II : « la Cité de @!#$ ».
SALLUSTE : « La guerre de Jugurtha-Bellum Yugurthinum», trad. du latin par Alfred Ernout, Paris, Les Belles Lettres, 1941, éd. bilingue lat.-fr., réimp. 1974,
TACITE : « Annales », trad. fr. de Ch. Louandre, Paris, Charpentier, 1881,
TITE-LIVE : « Histoire romaine », trad. fr. de Paul Jal, Paris, éd. Les Belles Lettres, 1971,
Violaine VANHOYEKE : « Hannibal », Paris, France-Empire, 1995,

B / Depuis l’@#^@*

Rachid BOUROUIBA : « Cités disparues : Tahert, Sédrata, Achir, Kalaa des Beni Hammad », Alger, Ministère de l’information, 1982, 151 p. ill. en noir et en coul.
BRUNSCHVIG R. : « La Berbérie orientale sous les Hafsides, des origines à la fin du XIè siècle », Paris, Geuthner, 1940,
CAMBUZAT P.-L. : « L’évolution des cités du Tell en Ifrikya du VIè au XIè siècle », Alger, OPU, 1986,
EL BEKRI Abou Obeid : « Description de l’Afrique septentrionale », trad. de Slane, Alger, 1857-1858, Rééd. à Paris, éd. Geuthner, 1965, pp. 122/144, 168/177, 321/357.
EL IDRISSI : « Le Maghreb au VIè siècle de l’Hégire », Trad. Hadj Saddok, Paris, Publisud, 1983,
El IDRISSI : « La Première géographie de l’Occident », prés. par Henri Besc et Anneliese Nef, Paris, GF Flammarion, 1999,
GAID Mouloud : « Les Berbères dans l’histoire », Alger, éd. Mimouni, 1990, 3 vol. Vol. 2 : « La conquête de l’Espagne- Les dynasties berbères (période musulmane) ».
GALIBERT : « l’Algérie ancienne et moderne », Paris, 1844,
GAUTIER E.-F. : « Le Passé de l’Afrique du Nord », Paris, Payot, 1937,
GUERNIER E. : « La Berbérie, l’islam et la France », Paris, Payot, 1950
IBN KHALDOUN : « Histoire des Berbères et des Dynasties musulmanes de l’Afrique septentrionale », trad. de Slane, Paris, Guethner, 1978, 4 vol.
IDRIS Hady Roger : « La Berbérie orientale sous les Zirides (Xè - XIè s.) », Paris, Guethner, 1962,
JULIEN Ch.-A.: « Histoire de l’Afrique du Nord », Paris, Payot, 1952, 2 vol. Consultez le T.2 : de l’arrivée des Arabes à la conquête française.
Nabhani KORIBAA : « Les Kharédjites », Aix-en-Provence, Edisud, 1991,
Vincent LAGARDERE : « Les Almoravides. Le Djihad andalou (1106-1143) », Paris, l’Harmattan, 1999, 328 p. ISBN 2-7394-7447-0
L’AFRICAIN Léon (Hassan el-Wazani) : « Description de l’Afrique », Paris, Ad. Maisonneuve, 1951,
G. MARÇAIS : « les Arabes en Berbérie du XIè au XIVè siècle »,
--- : « La Berbérie au IXè siècle, d’après Al Yacoubi », Alger, Rev. Afr., t.LXXXV, 1961, pp. 40-61
Rabah MOULA, Ouahmed KHELLIL : « Tarek Ibn Ziad », Alger, ENAP, 1991, 32 p., ill. (Jeunesse)
RAGOT W. : « Le Sahara et la province de Constantine », Constantine, Rec. de Constantine, t. XVI, 1873-1874,

C / Contemporaine.

« Affaire de l’Oued Makouine (Cercle de Tébessa). Massacre d’une caravane (27 victimes) », Paris, Challamel, 1870, 2 vol. VII-398 et 367 p.
AGERON Ch.-R. : « Les Algériens musulmans et la France 1871-1919 », Paris, PUF, 1968,
--- : « Histoire de l’Algérie contemporaine, 1930-1964 », Paris, PUF, 1964,
« Armées, guerre et politique en Afrique du Nord (XIXè et XXè sicles) », Paris, Ecole Nle Sup., 1977, 81 p. 3 cart., ISBN : 2-7288-0035-9 (Trois études : «A propos de la guerre d’Afrique. Insurrection et répression (1845-1847)» par Jacques Frémeaux ; «l’Armée d’Algérie et le Maroc. Le dynamisme de la conquête (fin du XIXè siècle - début du XXè siècle» par Daniel Nordman ; «Les étudiants algériens en guerre (1955-1962)», par Guy Pervillé).
« l’Armée d’Afrique 1830 - 1962 », s/dir. du général Huré, Hugues de Nanteuil, Paul Devautour, Jean de Lamaze, Paris, Lavauzelle, 1981, 512 p. nomb. ill.
« L’Armée française en 1961 », Paris, la Nouv. Critique, n° sp. 134, janv. 1962, 135 p.
GAID Mouloud : « Chronique des beys de Constantine » Alger, OPU, 1978,
HADDAD M. : « Etude des mouvements de résistance et d’opposition du Constantinois du premier quart du XXè siècle », doctorat d’hist. Univ. Aix-en-Provence - Marseille, 1978,
Mohamed HARBI : « le FLN, mirage et réalités. Des origines à la prise du pouvoir (1945-1962) », Paris, éd. Jeune Afrique, 1980,
JULIEN Ch. A. : « L’Afrique du Nord en marche », Paris, Julliard, 1953,
MARCY G. : « Le problème du droit coutumier berbère », Paris, Rev. La France méditerranéenne et africaine, 1939, vol.2, fesc.1, pp. 7-70

D / Monographie sur l’Aurès proprement dit.


ALGERIE-TIMGAD-VOYAGE : « Autre façon de découvrir et d’aimer l’Algerie, Timgad », Timgad A.T.V. , 1991, 14 p. ill. en coul.
ALQUIER (J. ) : « Les ruines antiques de la vallée de l’Oued el-Arab », Alger, Rev. Af., t. LXXXV, 1941, pp. 32-39 ( Sur les très vieilles ruines retrouvées « indigènes » dans les Aurès).
Louiza AOUACHRIA-HADDAD : « Le rôle de Batna dans sa wilaya », Thèse histoire et géographie (Position stratégique indéniable, Batna est longtemps restée comme lieu de passage, d’échange et de rencontres commerciales, jusqu’à ce que les Français, en 1844, la choisissent, non en fonction de son intérêt économique et agricole certains , pour en faire une base d’appui et un point stratégique de conquête et de contrôle jusqu’à ce qu’elle devienne une capitale économique et administrative régionale).
Abdelmalek BAHLOUL : «Mutation d’une ville moyenne de l’Algerie orientale : Batna », thèse géographie économique
BALLU (A.) : « Guide de Timgad », Paris, Levy et Neurdein, 1925, VII+142 p., cart. dépl., nomb. phot.
--- : « Les ruines de Timgad, antique Thamugadi. Sept années de découvertes, 1903-1910 », Paris, Neurdein, 1911, 186 p., 19 plans, 26 pl. h.t. dont 3 en couleurs.
--- : « Guide illustré de Timgad (Antique Thamugadi) », Paris, Neurdein frères, s.d. (1910), VIII-142 p., 48 pl., 1 panorama dépl., 1 plan.
--- : « Le monastère byzantin de Tébessa », Paris, E. Leroux, 1897, .
--- BOESWILLWALD (E. 1815-1896) et CAGNAT (R.) : « Timgad, une cité africaine sous l’empire romain », Paris, Leroux, 1891-1905, XXII-362 p. +XLIII f. de pl. ill. (Aspects historiques, archéologiques, etc.).
--- et CAGNAT (R.) : «Musées et collections archéologiques de l’Algérie et de la Tunisie. Musée de Timgad », Paris, Leroux, 1903, carte, 14 pl. h.t
André BERTHIER, Jacques JUILLETet René CHARLIER : « Le ‘Bellum Jugurthinum’» de Salluste et le problème de Cirta », Constantine, Attali, 1949,
« Biskra and the Constantine Sahara », Alger, Imp. Officielle, 1923, 226 p.
«Biskra, album artistique », s.l.n.d., (v. 1930), 16 photos.
BOCHER Ch. : « La prise de Narah par le colonel Canrobert (Janvier 1850) », Paris, Revue des deux Mondes, juin 1857,
CAGNAT René : « Carthage, Timgad, Tebessa et les villes antiques de l’Afrique du Nord », Paris, 1912, 160 p.
--- : « L’armée romaine d’Afrique et l’occupation militaire de l’Afrique sous les empereurs », Paris, Leroux, 1913, 2è éd., 2 vol. 805 p. ind.
--- : « L’annone d’Afrique », Paris, Leroux, 1935, 35 p. (sur la culture du blé et son rôle...).
CAMPS (Gabriel) : « L’inscription de Beja et le problème des Dii Mauri », Alger, Rev. Afr., 98, 1954, pp. 233-260.
--- : « Nouvelles observations sur l’architecture et l’âge du Medracen, mausolée royal de Numidie », Paris, Compte-rendu de l’Acad. des Inscrip. des Belles Lettres, janv. 1974, pp. 470-517.
CARCOPINO (Jérôme) : « Le tombeau de Lambiridi et l’hermétisme africain », Paris, Rev. d’Archéol., 1922, pp. 211-301 (Sur l’aspect religieux notamment).
--- : « Un empereur maure inconnu d’après une inscription latine récemment découverte dans l’Aurès », Paris, Rev. des Etud. Anc., t.46, 1944, pp. 94-120 (Sur Mastiyas, roi des Aurès).
--- : « Encore Masties, l’empereur maure inconnu », Alger, Rev. Afr., t.100, 1956, pp. 339-348.
CATEL (P.) : « Tébessa. Histoire et description d’un territoire algérien » ; Paris, Paulin et Cie, 1905, XIV-190 et 252p.
CARTON (Dr) : « L’Olivier sauvage, un chapitre de la lutte entre broussailles et culture dans l’Afrique du Nord » ; Lille, extrait du compte-rendu au Congrès Nl de la Soc. Fse de Géographie, 1902, 18 p.
CARTON (Louis) : « Ornementations et stigmates tégumentaires chez les indigènes de l’Afrique du Nord », Mémoire de la Soc. d’Anthrop. de Bruxelles, 1910, 79 p. 11 pl. (Excellent introduction aux tatouages nord-africains).
André CHASTAGNOL : « L’album municipal de Timgad », Bonn, Habelt, 1978, 109 p., ill.
COURTOIS Charles : « Timgad, antique Thamugadi », Alger, 1951,
Yvette Duval : « Lambèse chrétienne, la gloire et l’oubli : de la Numidie romaine à l’Ifrîqiya », Paris, rev. Etudes augustiniennes, 1995,
FAUBLEE URBAIN M. : « Magasins collectifs de l’Oued el Abiod (Aurès )», Paris, Journal de la société des Africanistes, vol. 21, n°2, 1951, pp.139-150.
--- : « Sceaux des magasins collectifs (Aurès) », Paris, Journal de la société des Africanistes, vol. 25, 1955, pp.19-23.
FEVRIER P.-A. : « Masuna et Masties », Paris, Ant. Afr., T.24, 1988.
Mohamed FILAH : « Recherches sur les agglomérations antiques, le réseau urbain et le paysage rural en Numidie occidentale (Algerie) », Thèse histoire (Etude historico-archéologique de trois sites : Diana Veteranorum –Zana-, Lamasba –Belezma/Merouana- et Zarai –Zraia-)
FORNIER (Capitaine) : « Notice sur l’Aurès (8 janvier 1845) », Paris, Manuscrit H. 229. SHAT à Château de Vincennes.
JANON M. : « Recherches à Lambèse : la ville et les camps », Paris, Antiquités Africaines, 7, 1973,
--- : « Lambèse et l’occupation militaire »,
--- : « Paysans et soldats », Rev. Univ. d’Ottawa, 52/1, 1979,
--- : « L’Aurès au VIè siècle. Note sur le récit de Procope ». Paris, Antiq. Africaines, t.15, 1980, pp. 345-351
« Journal de marche : 16 / 29 juin 1845 chez les Amamra » par le Colonel Herbillon, Paris, SHAT, Château de Vincennes.
« Journal de marche et opérations de la colonne expéditionnaire de l’Aurès aux ordres du lieutenant-général Bedeau, juin 1845 », Paris, SHAT, Vincennes,
« Journal de marche de la colonne placée sous les ordres du général de Saint Arnaud dans les Nemenchas et les Aurès, mai-juin 1845 », Paris, SHAT, Vincennes,
R. de LARTIGUE (Lieutenant-colonel du 3è régiment de zouaves): « Monographie de l’Aurès », Constantine, Marlé-Andrino, 1904, 480 p., biblio. Pp. 477-480, nomb. ill. n. et b.
Jean LASSUS : « Visite à Timgad », Alger, Ministère de l’éducation, Direction des affaires culturelles, 1969,142 p. fig., plan, carte,
---: « La forteresse byzantine de Thamugadi », Paris, CNRS, 1981, ( Fouilles à Timgad 1938-1956)
Robert LEQUEMENT : « Fouilles à l’amphithéâtre de Tébessa : 1965-1968 : 2ème supplément au Bulletin d’archéologie algérienne », Alger, République algérienne démocratique et populaire, Ministère de l’information et de la culture, [1968].
MASQUERAY E. : « De Aurasio Monte », Paris, 1886.
--- : « Voyage dans l’Aouras », Paris, Bull. Soc. Géog., juillet 1876, et octobre 1876,
--- : « Le Djebel Chechar », Alger, Rev. Afr., t.XXII, 1878,
--- : « Note concernant les Ouled Daoud du Mont Aurès (Aouras) », Alger, Jourdan, 1879,
--- : « Formation des cités chez les populations sédentaires de l’Algérie (Kabyles du Djurdjura, Chaouia de l’Aouras, Beni Mzab) », prés. F. Colonna, Aix-en-Provence, Edisud, 1983,
--- : « Ruines anciennes de Khenchela (Mascula) à Bessariani (Ad Majores) », Alger, Rev. Afr., XXIII, 18798, pp. 65-80.
MEYNIER Gilbert : « Aperçus sur l’insurrection du Sud Constantinois, nov. 1916 - mai 1917 », Communication Groupe d’Etudes et de recherches sur le Maghreb, Paris, 11/03/1978.
« Monographie », Batna, Wilaya, Impr. A. Guerfi, 1971, 278 p. fig., tabl., graph. (Histoire).
MORIZOT P. : « Le génie Auguste de Tfilzi (Nouveaux témoignages de la présence romaine dans l’Aurès) », Paris, bull. du CTHS, nouv. série, 10/11b 1977, pp. 45-91.
--- : « Vues nouvelles sur l’Aurès antique », Paris, CRAI, 1979, pp. 309-337.
--- : « La zaouia des Béni Babar, cité pérégrine ou municipe latin? », Paris, Bull. arch. du CTHS, 1988, pp. 31-75.
--- : « Pour une nouvelle lecture de l’elogium de Masties », Paris, Ant. Afr., t.25, 1989, pp. 263-284.
John MURRAY (Firm) : « Handbook for travellers in Algeria and Tunis : Algiers, Oran, Tlemcen, Bougie, Constantine, Tébessa, Biskra, Tunis, Carthage, etc », by Sir R. Lambert Playfair. 4th ed., thoroughly rev. London : J. Murray, 1890.
PAPIER A. : « De l’étymologie des mots employés par les Grecs, les Romains, les arabes pour désigner le Djebel Aurès », Paris, Rev. de l’Afr. franc., 1887,
« Sites archéologiques et naturels, stations thermales de l’Est algérien », Constantine, [s.n.], [s.d.], 5 f. carte.
Abdelhamid ZERDOUM : « Les Biskris - La France » 96 p. et « Les Français à Biskra », Deux petits ouvrages édités à compte d’auteur en 2000, ( «C’est donc avec un immense soupir de soulagement accompagné d’un hommage éternel aux martyrs que les survivants Biskris, crachant sur l’histoire de la France militaro-colonialiste depuis le général Bourmont (1830) jusqu’au général Salan (1962) pour laquelle le glas sonna la fin de sa présence en Algérie musulmane le 1er juillet 1962, reconquirent fièrement le territoire de leurs ancêtres zibanis spoliés au jour néfaste du 4 mars 1844», selon l’auteur).
Etienne Jean Joseph SEREE de ROCH : « Tébessa, antique Theveste», [Alger, 1952].
Charles THOMAS-STANFORD : «About Algeria : Algiers, Tlemcen, Constantine, Biskra, Timgad », New York, John Lane company, 1912
Abdelhamid ZOUZOU : « L’Aurès au temps de la France coloniale. Evolution politique, économique et sociale (1837-1939) ». Alger, Editions Houma, 2001, 1996 p. en 2 volumes. (L’auteur, professeur en histoire contemporaine à l’université d’Alger, a passé quinze années de recherche et de documentation pour présenter une thèse de doctorat d’Etat à l’université Paris XII, 1992. Dans sa préface, Charles-Robert Ageron, professeur à l’université Paris XII, écrit que la thèse de Zouzou est une encyclopédie de savoir et de connaissances, mais aussi une histoire construite et expliquée où les Algériens retrouveront, présentés dans une problématique postcoloniale, tous les traits caractéristiques de la domination coloniale. «Au total, cette thèse écrite directement en français par un universitaire de langue arabe retient l’attention par l’ampleur de son information, le classicisme de sa facture et la solidité de ses démonstrations». Quant à l’auteur, il souligne que le fait d’être originaire des Aurès n’explique en rien son choix, la raison la plus simple, c’est que cette partie de l’Algérie n’a fait l’objet d’aucune étude académique. Le choix chronologique n’est pas non plus fortuit : il marque la chute du Beylik Echark, l’année 1837 a été prise comme point de départ parce qu’elle coïncide avec le déclenchement de la résistance aurassienne ; laquelle n’avait pas attendu l’arrivée de l’armée à Batna, en 1843, pour se manifester. Quant à 1939, cette date correspond au commencement du conflit mondial, «En ce sens elle trace une limite séparant nettement l’ancienne époque d’une nouvelle phase caractérisée par une entière prise de conscience politique tout à fait apte à agir contre le système colonial»).


Guerre de Libération

BRODIEZ (Rémy, général, cr) : « Les Aurès, épicentre de la rébellion, 1952-1955 », Mémoire de DEA, s/dir. de J.-C. Jauffret, Univ. Paul Valéry, Montpellier III, oct. 1996,
Serge BROMBERGER : « Les rebelles algériens », Paris, Plon, 1958 275 p. (Ce livre révèle, en particulier, les conditions de tenue du Congrès de la Soummam et les discussions internes entre «politiques» et «militaires» du FLN. On y trouve également, un tableau saisissant de la situation dans les Aurès, dans les années 1955-1956.
CALLET (Jean) : « Hiver à Tébessa », Paris, Berger-Levrault, 1959, 240 p. (Récit-témoignage d’un Français pendant la guerre de libération).
COURRIERE Yves : « La guerre d’Algérie. Les Fils de la Toussaint. Le Temps des Léopards », etc., Paris, Fayard, 1968, 4 vol.
Jacques DELVAL : « Le train d’El Kantara », Paris, Ed. Flammarion, 1987, 94 p. Roman (Guerre d’Algérie)
Jean-Claude DEREY : « Fièvre indigo », Paris, La Table ronde, 1991, 308 p. Roman ayant pour cadre la guerre d’Algérie. Une intrigue se noue entre un coopérant Français et une Algérienne, Leïla, qui sera enlevée par les nationalistes. Le jeune Français part la rejoindre dans les Aurès).
Pierre DREYER : « J’étais appelé dans les Aurès ». Paris, La Pensée universelle, 1984, 171 p. Témoignage
« Honneur et gloire à nos martyres : la lutte de libération nationale 1954-62 : catalogue », 1979, Batna, Service des archives de la wilaya, 44 f.
Claude JACQUEMARD : « Chélia, duel dans l’Aurès », Paris, Ed. Presses de la cité, 1965, Roman (Récit sur la guerre d’Algérie par un militaire ultra, qui fera partie de l’OAS et de l’attentat du Petit Clamart contre de Gaulle).
MORIZOT Jean : «L’Aurès ou le mythe de la montagne rebelle », Paris, l’Harmattan, 1992, 273 p. ISBN 2-7384-0965-2 (Essai d’un ancien administrateur de commune mixte dans l’Aurès et ailleurs en Algérie au temps de la colonisation. Dans un ouvrage plus ancien, intitulé l’Algérie kabylisée, cet auteur relève et met en exergue ce que cent trente ans de colonisation n’y étaient pas parvenus à briser , à savoir l’unité fondamentale du peuple algérien. Sournoisement il tentait de dresser les Kabyles contre le reste des Algériens et, inversement de brosser un tel tableau des Kabyles pour les rendre détestables et haïssables par les leurs.
Ici, avec ce nouvel ouvrage, il tombe dans les mêmes travers, c’est-à-dire dévaloriser les Chaouis et les rendre ridicules sinon méprisables car selon lui, les Chaouis… ne seraient pas si patriotes ni si valeureux que cela… Toujours selon lui, le petit peuple des Aurès ne s’est pas soulevé le 1er novembre 1954, mais s’est laissé entraîner dans un combat à l’issue douteuse, sinon incertaine, par l’un des siens, Mostefa Ben Boulaïd, qui avait des raisons de se plaindre du comportement de l’administration à son égard. C’est très curieux qu’un « petit notable », victime de l’abjecte administration coloniale, parvienne à soulever toute une région et même tout un peuple !
Qu’importe, ce sont justement des Chaouis, des Kabyles, et tous les Algériens, qui l’ont mis dehors ! Lui et son administration coloniale ! Voilà la véritable raison de sa hargne et de sa morgue).
Musée national du moudjahid : « Mémoire n°6». Alger, 2001 n°6, (Périodique édité par le Ministère des anciens moudjahidin et le musée national du moudjahid. Cette revue d’études historiques sur la résistance et la révolution algérienne développe les thèmes suivants : situation de l’Algérie à la veille de l’invasion coloniale française (1800-1830), les événements du 8 mai 1945, à travers quelques documents officiels français, les forces militaires françaises face à la révolution dans la région I (Aurès Nememcha, 1954-1956), les retombées et l’incidence de la révolution algérienne sur la politique du général de Gaulle, l’Algérie devant les Nations unies ou encore le chapitre réservé au combat, à l’engagement, et autres sacrifices de la femme algérienne. Dans son éditorial, M. Mohamed Cherif Abbès, ministre des Moudjahidine, y apporte sa caution quant à la vulgarisation de l’histoire révolutionnaire de l’Algérie : «Présenter ce sixième numéro de Mémoire nécessite une halte de contemplation au seuil de tous les chapitres de la révolution en matière d’analyses profondes portant sur l’écriture de l’histoire. Et cela, loin de toutes perversions ou autres “amputations”.»
Jean-Noël PANCRAZI : « Madame Arnoul », Paris, Gallimard, 1995, rééd. Paris, Gallimard, 1997, 137 p. (Roman autobiographique. Batna, dans les années cinquante, un adolescent s’attache à une femme, Madame Arnoul, Alsacienne pas tout à fait intégrée à la société pied-noire ; délaissée par son époux, elle s’attache à un adolescent pour lequel elle devient une seconde mère. Avant de passer de « l’autre côté », elle aura tout à la fois sauvé l’adolescent d’un attentat aveugle, en même temps qu’elle écartait de son esprit la tentation de la haine).
Jean SERVIER : « Dans l’Aurès sur les pas des rebelles», Paris, France Empire, 1955, 301 p.
--- : « Adieu djebels ». Paris, France Empire, 1958, 285 p. (L’auteur, l’ethnologue de formation, l’un des créateurs de la SAS, donne son appréciation sur la guerre d’Algérie en 1958 : «la guerre a éclaté en Algérie par le fait de cinquante mille bandits - au sens le plus strict du terme – éclaireurs de pointe d’action étrangère, ennemie. C’est ce qui m’est apparu après deux ans d’une étude patiente».
--- : « Demain en Algérie ». Paris, Robert Laffont, 1959, 175 p. Essai
Germaine TILLION : « L’Algérie en 1957 ». Paris, Ed. de Minuit, 1957, 125 p.
--- : « L’Algérie bascule vers l’avenir ». Paris, Ed. de Minuit, 1960, 178 p. Ed. augmentée de «L’Algérie en 1957».
--- : « Les ennemis complémentaires ». Paris Ed. de Minuit, 1960, 218 p.,
Présentation par Benjamin Stora: Ethnologue, née en 1907, Germaine Tillion a accompli, de 1934 à 1940, des missions ethnographiques dans les Aurès. Résistante, elle a été déportée à Ravensbrück. Pendant la guerre d’Algérie, elle se lance dans la création du Service des Centres Sociaux dont l’objectif était de sortir l’Algérie du sous-développement. Elle est en désaccord avec la politique de Jacques Soustelle et dans ses livres, plaide pour une compréhension du nationalisme algérien. En 1957, elle mène une enquête sur les lieux de détention en Algérie.
René VAUTIER : « Avoir vingt ans dans les Aurès », Paris, Blacke Editions, 1995,


Archéologie :

CARBUCCIA (Colonel) : « Description des ruines situées sur le route suivie par la colonne du général de Saint Arnaud, mai-juin 1850 dans les Nemenchas et dans l’Aurès »,
GSELL Stéphane : « Atlas archéologique de l’Algérie », Alger, 1902, (suppl. 1916), feuille 27 (Batna) et 38 (Aurès).
Danièle JEMA-GOUZON : « Villages de l’Aurès, archives de pierres », Paris, l’Harmattan, 240 p. ISBN 2-73840139-2
MASQUERAY E. : « Ruines anciennes de Khenchela (Mascula) à Besseriani (Ad Majores) », Alger, Rev. Afr., XXIII, 1879, pp. 65-80.
MORIZOT P. : « Renseignements archéologiques complémentaires sur la vallée de l’Oued Mellagou », Alger, Bull. Arch., t.7, 1977-1979, fasc.I, 1985
MORIZOT J. et P. : « Les ruines romaines de la vallée de l’oued Guechtane (Aurès) », Alger, Rev. Afr., XCII, 1948, pp. 120-142.
REYGASSE M. : « Monuments funéraires préislamiques de l’Afrique du Nord », Paris, 1951,


Géographie :


Ouarda BENSEGUENI: « Logique d’occupation spatiale dans l’Aurès : le cas des Beni Souik », Constantine: Centre universitaire de recherche, études et de réalisations, 1981, 196+226 f. (Habitat traditionnel. Aménagement du territoire)
BERNARD Augustin : « Afrique septentrionale et occidentale », in Géographie universelle, T.XI, Paris, A. Colin, 1937,
BESNIER M. : « Notes sur l’Aurès. La plaine d’Arris », Paris, Annales de géogr., t.VIII, 1899,
BUSSON H. : « Les vallées de l’Aurès », Paris, Annales de Géog., t.XI, 1900,
CHABIN J.-P. : « Climatologie et géographie. Exemple d’une région pré-saharienne de l’Est algérien » in « Climat et climatologie », vol. offert en hommage au professeur Pierre Pagney, Dijon, Univ. de Bourgogne, Centre de Rech. et de Climat., 1988, pp. 653-77 (La région en question est l’Aurès).
COTE M. : « Mutation rurale en Algérie : le cas des hautes plaines de l’Est », Alger/Paris, OPU/CNRS, 1981, 170 p.
--- : « l’espace algérien - Les prémices d’un aménagement », Alger, OPU, 1983, 278 p.
--- : « L’Algérie ou l’espace retourné », Paris, Flammarion, 1988, 366 p.
--- : « Géomorphologie et évolution historique sur quelques piémonts de l’Est algérien », in Géomorphologie et dynamique des bassins-versants élémentaires en région méditerranéenne. Poitiers, Etudes Méditer., fasc. 12, 1988.
DESPOIS (Jean) : « L’Afrique blanche française », T. I. L’Afrique du Nord » Paris, PUF, 1949, 623 p. cartes et graph. Ce même ouvrage sera rééd. mais élagué de la première partie de son titre en devenant : « L’Afrique du Nord », Paris, PUF, 1964, 3è éd. mise à jour, XII-615 p. 8 pl., ht, cartes dépl., biblio., ind.
--- : « La bordure saharienne de l’Algérie orientale », Alger, Rev. Afr., n°392-393, 3/4è tri. 1942.
--- et RAYNAL R. : « Géographie de l’Afrique du Nord-Ouest », Paris, Payot, 1967, 570 p.
DRESCH J. et BIROT P. : « La Méditerranée et le Moyen-Orient. T.I, La Méditerranée occidentale », Paris, PUF, 1953,
FALLOT E. : « Etude sur les Monts Aurès », Bull. de la Soc. de Géog. de Marseille, T.X et II, 1886.
ISNARD H. : « Le Maghreb », Paris, PUF, coll. Magellan, 1966, 273 p.
LATRUFFE C. : « Les monts Aourès », Paris, Bull. de la Soc. de Géog., t.XX, 1880,
RINN Louis : « Géographie ancienne de l’Algérie. Localités désignées par l’historien Procope en son récit de la deuxième expédition de Solomon dans le djebel Aourès », Alger, Rev. Afr., t.XXXVII, 1893, pp. 297-329.
TROIN J.F. (s/dir de. ) : « Le Maghreb-Hommes et espaces », Paris, Colin, coll. U., 1985, 360 p.



Géologie


Djelloul AÏSSAOUI : « Les structures liées à l’accident sud-atlasique entre Biskra et le jebel manndra, Algérie. évolution géométrique et cinématique », Thèse Géologie
BALLAIS (J.-L.) : « Nouveaux sites préhistoriques des Aurès et de leurs bordures », Alger, CRAPE, Libyca, T.XXVI-XXVII, 1978-79, pp. 135-145.
--- et GUIRAUD (René) : « Carte géologique d’El Kantara au 1/50 000è : El Kantara 259 », Alger, Sce de la Carte Géolog. d’Alg., 1973, 19 p. ill. carte dépl. en coul.
--- et ROUBET (C.) : « Morphogenèse et préhistoire dans les Aurès (Algérie) », Paris, rev. de Géol. Dyn. et de Géog. Phys., vol. 23, 1981-82, pp. 375-384.
N. GOUSKOV: « Notice explicative de la carte géologique au 1/20000ème Biskra (48) », Alger, Service géologique de l’Algérie, 1964, Impr. Institut pédagogique national, 15 p.
Hadda KALLA-DRIDI : « Recherches géomorphologiques dans la plaine de Tébessa et ses bordures (Algérie orientale) », [s.n.] 1994
B. KRIVIAKINE et V. VNOUTCHKOV, M. KOVALENKO : « Notice explicative de la carte géologique à 1:50.000 M’daourouch », Alger, Office national de la géologie, 1989, 38 p., Cartes
LAFITTE R. : « La formation et l’épaisseur des sédiments dans l’Aurès », Paris, 1935, (volume du tricentenaire du Muséum d’histoire naturelle).
--- : « Etude géologique de l’Aurès », Alger, Bull. du service de la carte géologique, n°15, 1939, 484 p.
--- : « Etude géologique de l’Aurès », Alger, Bull. Serv. de la carte géol. de l’Algérie, n°15, 1939, 484 p.
J. M. Vila : « Notice explicative de la carte géologique au 1/ 50 000 : Merouana ex-Corneille : 172 », Alger, Service de la carte géologique , SONATRACH, division hydrocarbures, dir. exploration, 1977, 15 p. pl., carte, dépl. en coul.
--- : « Notice explicative de la carte géologique au 1/ 50 000 : Touffana : 202 », Alger Service de la carte géologique, SONSTRACH, division hydrocarbures, dir. exploration, 1977, 8 p. pl., carte, dépl. en coul.
--- : « Notice explicative de la carte géologique au 1/ 50 000: Tazoult ex-Lambèse : 201 », Alger, Service de la carte géologique, SONATRACH, division hydrocarbures, dir. exploration, 1977, 10 p. pl., carte, dépl. en coul.
--- : « Notice explicative de la carte géologique au 1/ 50 000 : Ain Azel ex Ampère : 143 », Alger, Service de la carte géologique, SONATRACH, division hydrocarbures, dir. exploration, 1977,16 p. pl. ,carte
--- : « Notice explicative de la carte géologique au 1/ 50 000 : Ain Beida : 149 », Alger, Service de la carte géologique, SONATRACH, division hydrocarbures, dir. exploration, 1977, 7 p. pl., carte, dépl. en coul.
--- : « Notice explicative de la carte géologique au 1/ 50 000 : Oum El Bouaghi ex-Canrobert : 148 », Alger, SONATRACH, Service de la carte géologique, division hydrocarbures, dir. exploration, 1977, 8 p. pl. ,carte, dépl. en coul.
--- : « Notice explicative de la carte géologique au 1/ 50 000 : Ain Kercha : 147 », Alger, SONATRACH, Service de la carte géologique, division hydrocarbures, dir. exploration, 1977,10 p.: pl. ,carte, dépl. en coul.
---: « Notice explicative de la carte géologique au 1/ 50 000 : Boughzel : 145 », Alger, SONATRACH, Service de la carte géologique, division hydrocarbure, dir. exploration, 1977, 8 p. pl. ,carte, dépl. en coul.
--- : « Notice explicative de la carte géologique au 1/ 50 000 : Khenchela : 203 », Alger, SONATRACH, Service de la carte géologique, division hydrocarbures, dir. exploration, 1977, 13 p. pl. ,carte, dépl. en coul.

Sociologie :

Fanny COLONNA: Le Meunier, les moines et le bandit. Des vies quotidiennes dans les Aurès (Algérie) au tournant du XXe siècle. Éditeur : Actes Sud. Date de publication : 02/01/10. N° ISBN : 9782742785834

Souad ABBAS: Conflits villageois, stratégies de pouvoir Et discours de légitimations
- Les Aurès à l'épreuve des années 1990 - These de doctorat d'etat sous la direction du Professeur L. ICHEBOUDENE Alger 2007

Kedidja ADEL : « Les Beni Frah de l’Aurès : une ruralité en devenir », Alger, Univ. Thèse Géographie rurale Aurès. Description d’une lente –et parfois rapide- décomposition de la société traditionnelle, où les ‘vieux’ et la femme perdent leur rôle et importance au sein du group familial, lequel tend à se réduire au couple et ses enfants… Rançon du progrès, destructuration sociale et crise économique pour un semblant d’urbanité encore en devenir et mal assimilée…
ARRIPE (H.-J.) : « Essai sur le folklore de la commune mixte de l’Aurès », Alger, Rev. Afr., 1911, 1er tri., pp. 450-470 ; (Brève monographie sur les Auressiens. Intéressante du point de vue ethnographique).
--- : « Les Chaouia tels qu’ils sont », Recueil des Notices et Mémoires de la société archéologique de Constantine, année 1926,
« Aurès/Algérie 1954. Les fruits verts d’une révolution », prés. Fanny Colonna, Paris, Rev. Autrement, n°33, novembre 1994, 174 p.
BEAUGE (Florence) : « Quelque part en Algérie. Batna dans le vertige des peurs et des frustrations », Paris, Monde diplomatique, mars 1993,
BOURDIEU Pierre : « Sociologie de l’Algérie », Paris, PUF, coll. Q.S.J.?, n° 802
CAMBUZAT P.-L. : « L’évolution des cités du Tell en Ifrikya du VI au XIè siècle », Alger, OPU, 1986,
CARETTE (capitaine E.) : « Recherches sur l’origine et la signification des principales tribus de l’Afrique septentrionale », Paris, 1853, 489 p.
CIBOT Achille (capitaine) : « Souvenirs du Sahara. Excursion dans les monts Aurès (cercle de Biskra) », Alger, Galmiche, 1870,
CORREZE Françoise : « Femmes des mechtas », Paris, EFR, 1975, 252 p. (Témoignages recueillis dans les Aurès).
DESANGES J. : « Catalogue des tribus africaines de l’Antiquité à l’Ouest du Nil », Dakar, 1962, pp. 208-211.
DUPONY A. : « Une Algérie peu visitée : l’Aurès et le Zab-Chergui », Paris, Rev. Universelle, t.I, 1902,
Mathéa GAUDRY : « La Femme chaouïa de l’Aurès. Etude de sociologie berbère », préf. de Tassadit Yacine, Paris, 1998, 300 p. nomb. ill. et croquis (Rééd. d’un ouvrage paru à Paris, chez Geuthner, en 1929. Malgré son titre, cet ouvrage dépasse largement le cadre purement féminin pour aborder la société chaouie dans tous ses aspects sociaux, culturels, artisanaux et économiques).
KEUN Odette : « Les oasis de montagne », Paris, Calmann Lévy, 1919,
--- : « L’Aurès inconnu, soleil, pierres et guelaas », Paris, Société française d’édition littéraires et techniques (SFELT), 1934,
MASQUERAY E. : « Traditions de l’Aouras oriental », Alger, Bull. de Corresp. Afr., IV, 1885.
MORIZOT Jean : « Le nomadisme agricole chez les Serhana et les Cheurfa de l’Aurès oriental. Ses conséquences économiques », Paris, CHEAM, 1941,
MORIZOT P. : « Le groupement berbérophone chaouïa du sud constantinois. Ses caractéristiques, son évolution », Paris, CHEAM, Conférences, 1946.
NIPPGEN I. : « les éléments ethniques de l’Aurès », Paris, rev. anthropol., t. XXXIII, mars-avril 1923,
PAPIER A. : « Description de Menaâ », Paris, 1895,
PAPILLAULT : « Sur les populations de l’Aurès. Notes rédigées d’après les observations de D. Chellier », Paris, Bull. de la Soc. d’anthropol., t.VII, 1897,
PETIGNOT (Capitaine) : « Crimes et délits dans l’Aurès », Alger, Rev. de la gendarmerie, nov. 1937, pp. 789-817 et janv. 1938, pp. 49-78.
--- : « Le banditisme en pays chaouïa », Alger, Rev. de la gendarmerie, 15/11/1938; janv. 1939; mars 1939; mai 1939;; juillet 1939.
RIVIERE Thérèse : « Aurès - Algérie, 1935-1936 », Alb. phot. suivi « Elle a passé tant d’heures... » par F. Colonna , Alger/Paris, OPU/éd. de la Maison des Sc. de l’Hom., rééd. 1987, 214 p. ill. tabl., cart., pl. biblio.
ROBERT M. : « Le long des oueds de l’Aurès », Alger, Baconnier, 1938,
ROLAND J. : « Etude sur la commune mixte de l’Aurès », Batna, 1894,
SAINSAULIEN A. : « Evolution des activités et de l’habitat à Menaa », Thèse, Paris, Inst. de géog.
SEROKA et BISSUEL : « Histoire du cercle de Biskra » par le lieutenant-colonel Seroka (jusqu’en 1855) et par le capitaine Bissuel (2è partie) 1856-1870.
SERVIER Jean : « Les Berbères », Paris, PUF, coll. Q.S.J.? n°718,
--- : « Jeux rituels et rites agraires des Berbères d’Algérie », Paris, Univ. Sorbonne, Thèse, 1955,
--- : « Les portes de l’années, rites et symboles dans la tradition méditerranéenne », Paris, Laffont, 1962,. Rééd. rev. et aug. en 1985 sous le titre de : « Tradition et civilisation berbères : les portes de l’année », aux éd. du Rocher à Monaco,
SOUGUENET L. : « Mission dans l’Aurès (1915-1916) », Paris, La Renaissance du livre, 1928,
Germaine TILLION et WOOD : « L’Algérie Auressienne », Paris, La Martinière, 2001, 160 p. ISBN : 2732427691 Genre : Beaux livres.


Médecine :

CHELLIER Dorothée : « Voyage dans l’Aurès. Notes d’un médecin », Tizi Ouzou, 1895,
http://www.gutenberg.org/etext/15375
Raymond FERRY : « L’Oeuvre médicale française en Algérie ». Paris, Jacques Gandini, 1994. Témoignage (Raymond Ferry est resté très marqué par ses années de médecin de colonisation, dans les Aurès et en Kabylie. Il étudie la médecine de colonisation, l’enseignement médical, l’équipement sanitaire, la lutte contre les épidémies et les endémies et le rôle joué par les médecins dans la guerre.
MALBOT H. et VERNEAU R. : « Les Chaouias et la trépanation du crâne en Aurès », Paris, l’Anthropol., t.VIII, 1897,
MARTIN L.-T. : « La trépanation du crâne telle qu’elle est pratiquée par les Kabyles de l’Aurès », Montpellier, 1867,
Armand MAURIN : « Khenchela ». Paris, La Pensée Universelle, 1981, 224 p. Mémoire (L’auteur évoque l’activité des médecins français en Algérie, et sa vie personnelle à Khenchela,).
PARIS A. : « De la trépanation céphalique pratiquée par les médecins indigènes de l’Aurès », Alger, Gazette médicale de l’Algérie, 1868,


@!#$ :

Blancs (Pères... Missionnaires d’Afrique) : «Diaires et chroniques des postes d’Arris et de Medina (1893-1919) », Rome, Archives generalizia,
COLONNA Fanny : « L’@!#$ en milieu paysan : le cas de l’Aurès 1936 - 1938 », Alger, RASJEP, T.XIV, n°2, 1977, pp. 277-289.
--- : « Saints furieux et saints studieux, ou dans l’Aurès comment la @!#$ vint aux tribus », Paris, ESC, n° 3-4, mai-août 1980, pp. 642-662
--- : « Saints paysans. Eléments d’histoire sociale de l’Algérie rurale », Alger, OPU, 1987,
--- : « La reconversion d’un lignage saint dans le nord-ouest de l’Aurès », Oran, Hist. Soc. de l’Algérie, n°4, 1983,
DEPONT et COPPOLANI : « Les confréries religieuses musulmanes », Alger, 1897,
DERMENGHEM E. : « Le culte des saints dans l’@!#$ maghrébin », Paris, Gallimard, 1954,
DOUTTE Edmond : « Magie et @!#$ dans l’Afrique du Nord », Alger, 1909,
MARCY G. : « Origine et signification des tatouages des tribus berbères », Paris, Rev. de l’Hist. des religions, 1930,
MONCEAUX P. : « Histoire littéraire de l’Afrique chrétienne depuis les origines jusqu’à l’invasion vandale », Paris, 1901/1923,
--- : « L’Eglise donatiste, organisation et caractère », Paris, Rev de l’Hist. des relig., 1911, T. LXIII et LXIV


Administration

« Assemblée départementale économique sociale du département de l’Aurès (Session du 12-1-68 : Installation officielle », 1968, 7 f.
« Assemblée départementale économique sociale du département des Aurès (Session du 11 avril 1968) : Examen du Budget départemental », 1968, 45 f.
« Assemblée départementale économique et sociale Deuxième session ordinaire de 1968 : séances des 10 et 11 octobre 1968 : procès verbal des séances », 1968, [s.n.], 118 f. (Conditions économiques et sociales)
« Assemblée départementale économique et sociale : « Première (1ère) session ordinaire de 1969 : séance du 5 mai 1969 », 1969, [s.n.], 38 f. (Conditions économiques et sociales)
« Assemblée populaire de la Wilaya. Session ordinaire, avril 1970 » ; Batna, Wilaya des Aurès, 1970, 63 ff.
« Assemblée populaire de la wilaya de l’Aurès (1ère session ordinaire de 1970: étude du projet de budget primitif: exercice 1970 », Batna, [s.n.], 1970, 55 f. tabl.
« Assemblée populaire de la Wilaya : session ordinaire d’avril 1970 », Batna, [s.n.], 1970, 63 f. tab.
« Balances régionales : wilaya de Batna 05 », Alger, Secrétariat d’Etat au plan, 1978, [47] p. ill.
« Balances régionales : wilaya de Biskra 07 », Alger, Secrétariat d’Etat au plan, 1978, [33] p. ill. (Balance commerciale. Réforme agraire).
« Balances régionales : wilaya d’Oum-el-Bouaghi 04 », Alger, Secrétariat d’Etat au plan, 1978, [36] p. ill.
BELKACEM (Rachid) : «Echos des communes : El Kouachia, village d’avenir (village de la révolution agraire dans l’Aurès) », Alger, Réalités Alg., janv. 1974, pp. 50-56.
« Budget de l’exercice 1968 : décision modificative n°1 », Batna, Préfecture, 1968, 33 p.
« Budget de l’exercice 1970 », [Batna], [s.n.], 48 p. tabl.
« Budget de l’exercice 1970 : Décision modificative n°1 », Batna, [s.n.], 1970, 24 p. tabl.
« Compte administratif des dépenses du département de l’Aurès : année 1967 », Batna, 1968, 29 f. tabl.
« Compte administratif des recettes et des dépenses de la wilaya de l’Aurès. Année 1969 », Batna, wilaya de l’Aurès, 1970,
« Compte administratif des recettes et des dépenses de la Wilaya de l’Aurès : Année 1969 », Batna, [s.n.], 1970, 22 p. tabl.
CORNET R. et DESCLOITRES R. : « Commune et Société rurale en Algérie administration locale et participation au développement dans l’Aurès », Aix-en-Provence, CASHA, 1968, Bruxelles, Civilisation, n°4, 1968, pp. 501-540,
« Expose de Mr. le préfet du département de l’Aurès : Séance de travail du jeudi 22-2-68 », Batna, 1968, 49 f. ;
« Procès-verbal des délibérations de l’Assemblée populaire de la wilaya de l’Aurès : session ordinaire du mois de septembre 1969 », [s.l.], [s.n.], 1969, 2 vol., 107+[48]) f. tabl.
« Procès-verbal des délibérations de l’assemblée populaire de la wilaya : session extraodinaire 6 novembre 1969 », 15 f. 2 tabl.
« Propositions de projets arrêtes par l’assemblée populaire de la wilaya dans le cadre de la préparation du plan quadriennal de développement 1970-1973 : session ordinaire de septembre 1969 », [s.l.], [s.n.], 1969, 149 f. tabl.
« Rapport des communes du département de l’Aurès », 1967, 31 f.
« Rapport de synthèse des présidents des assemblées populaires communales des Aurès »,Alger, 1969, [s.n.], 33 p.
« Rapport de synthèse des présidents des assemblées populaires communales des Aurès »,[s.l.], [s.n.], 1970, 22+11p.
« Recueil des actes administratifs Aurès», ISSN : 1111-6552, Périodique de la wilaya des Aurès.
« Recueil des actes administratifs, Tébessa », [s.n.], [s.d.], Type Doc. : Publication en série
« Recueil des actes administratifs, Oum-El-Bouaghi », [s.n.], [s.d.]


Démographie :


BIRABEN (Jean Noël) : « Essai d’estimation des naissances de la population algérienne depuis 1891 », Paris, Populations, INED, n° 41, juil.-août, 1969, pp. 711-734, annexes, tabl., graph.
CHAMLA M.-C. et Françoise DEMOULIN : « Croissance et conditions de vie dans la région de l’Aurès (Bouzina, Menaa et Arris) », Alger, Libyca, t.23, 1975, pp. 9-40, fig. tab.
--- : « Croissance des Algériens de l’enfance à l’âge adulte (régions de l’Aurès) », Paris, CNRS, 1976, 176 p.
--- : « Condition de vie et structure démographique d’une population berbère rurale de l’Aurès, Algérie », Paris, Population, 1983, n°4/5, pp. 849-965.
--- : « Croissance et conditions de vie dans la région de l’Aurès (Bouzina, Menaa et Arris) », Alger, Libyca, T.XXIV, 1975, pp. 9-40,
--- : « Données démographiques sur une commune rurale de l’Aurès (Bouzina Aurès) », Paris, l’Anthropologue, juillet 1975, n°2, pp. 285-297.
« Recensement général de la population et de l’habitat 1966. Wilaya de l’Aurès ». prés. Ali Oubouzar, Oran, S/Direct. des Statist., 1969, vol. 4, 224 p.
--- : « Données démographiques sur une commune rurale de l’Aurès (Bouzina, Aurès). », Paris, L’Antrhopologie, juillet 1975, N°2,
TABUTIN D. : « Mortalité infantile et juvénile en Algérie », Paris, INED/PUF Trav. et Doc., cahier n°77, 1976


Economie / Industrie / Artisanat

Samia ADJALI: HABITAT TRADITIONNEL DANS LES AURÈS
( Le cas de la Vallée de l'Oued Abdi (Ighzer n Abdi) )
In : Annuaire de l’Afrique du Nord T. XXV, 1986, pp.271-280

Salah AIDAOUI : « Les ressources en eaux et aménagement hydro-agricole de la région de Biskra, Algérie », [s.n.] 1994,
ARRIPE (H.-J.) : « Des société indigènes de prévoyance, de secours et de prêts mutuels », Alger, thèse de droit, 1930,
« Agriculture dans le département de l’Aurès », Alger, Bull. Eco. de l’APS, n° 104, janv.1968, pp. 5-27.
Djamel BELAÏD: « Elevage du mouton : son alimentation et ses principales maladies », Batna, Impr. des Aurès, 1986, 18 p. tabl.
Tatiana BENFOUGHAL : « Bijoux et bijoutiers de l’Algérie », Alger, Musée national du Bardo, 1993, 177 p. ill., photos (Catalogue du musée national du Bardo d’Alger) ; rééd. sous le titre : « Bijoux et bijoutiers de l’Aurès : Algérie, traditions et innovations », Paris, CNRS, 1996,
Mohamed BENKHALED : « Etude chimique des composes acides et basiques de la centaurea Incana », Batna, [s.n.], 1982,
32 p.
Cahiers des Arts et Techniques d’AFN : Consacré à l’habitat en AFN : « L’habitation de Grande Kabylie, La maison de l’Aurès, contribution à l’étude de l’habitation du Mzab, la maison arabe du Souf,... Toulouse, Privat, CAT de l’AFN, n°5, 1959, 145 p. nomb. ill. Le même thème est poursuivi dans le n°6, 1960, avec 227 p. et nomb. ill. sur la maison de campagnes des environs d’Alger, la maison mauresque de Constantine, notes sur l’architecture religieuse du Mzab...
Henriette CAMPS-FABRER : « Le bijou traditionnel en Algérie », Alger, CRAPE, 179 p. 8 pl. coul. ht. Rééd. sous le titre de : « Bijoux berbères d’Algérie : Grande Kabylie-Aurès », Aix-en-Provence, La Calade, Edisud, 1990, 148 p. nomb. ill. coul., 270 fig.
--- : « L’origine des fibules berbères d’Afrique du Nord », Aix-en-Provence, ROMM, n°13-14, 1973, pp. 217-230.
--- : « Problèmes posés par l’origine de l’orfèvrerie émaillée en Afrique du Nord », Aix-en-Provence, ROMM, n° sp., 1970, pp. 95-110
« Les Caractéristiques économiques du département des Aurès », Alger, ONA, 85, mars 1966, pp. 7-26.
CELLES (Jean Claude) : « Contribution à l’étude de la végétation des confins constantinois (Algérie)», Nice, Université, Thèse, 1975, 364 p.
--- : « Carte internationale du tapis végétal. Feuille de Biskra au 1/500 000 ». Toulouse, Nice, Fac. de Sc. 1976,
« Circuit de l’Aurès », Alger, Gouvernement général, Direction du Tourisme, s.d. (v. 1917), 31 p. nomb. vignettes photo. (Publié juste un an après la fin de la révolte de 1916 dans les Aurès, le pouvoir colonial signifiant par-là que tout est de nouveau rentré dans l’ordre et très calme).
CIBOT (Achille capitaine) : « Souvenirs du Sahara. Excursions dans les monts Aurès (cercle de Biskra) », Alger, Galmiche, 1870, (C’est l’une des premières descriptions françaises sur l’Aurès).
Collectif : « La wilaya de Tébessa, perspectives de développement », Constantine, Inst. des Sc. de la Terre, 1983, 81 p.
COSSON : « Rapport sur un voyage botanique en Algérie de Philippeville à Biskra et dans les monts Aurès », Paris, Masson, 1856,
--- et JAMIN (P.) : « Notes sur les cultures des oasis des Zibans », Paris, Bull. Soc. Bot. Fse, 1855, pp. 36-51 et 599-611.
Abdelfateh DERDOURI : « L’Approvisionnement en viande en Algerie : cas de la wilaya de Batna », Thèse (Viande: Industrie et commerce, consommation)
FAUBLEE URBAIN M. : « Magasins collectifs de l’Oued el-Abiod (Aurès) », Paris, Journ. de la Soc. des Afr., vol. 21, n°2, 1951, pp. 139-150.
« Formation professionnelle dans la wilaya Batna : année 1982 », Constantine, O.N.S., 1985, 16 f. tabl. Statistiques
NOUSHI André : « Enquête sur le niveau de vie des populations rurales constantinoises de la conquête à 1919 », Tunis, thèse lettres, 1961,
PAPIER A. : « La guelaâ de Kebaïch et l’oasis de Mechounech », Paris, 1894,
--- : « Coutumes agricoles de l’Aurès », Paris, Etud. et doc. Berb., 3, 1987, pp. 124- 152.
« Prix moyens mensuels a la consommation observes à la ville de Batna : année 1982 », Batna, O.N.S., 1985, 52 f. tabl. Statistiques régionales
Wissam SAFAR : « Contribution à l’étude dendroécologique du pin d’Alep (Pinus halepensis Mill.) dans une région semi-aride d’Algérie : l’Atlas Saharien (Ouled Naïl, Aurès, Hodna) », Univ. d’Aix-Marseille 3, thèse, 1994
TILLION Germaine : « Le partage de la terre chez les transhumants du sud de l’Aurès », Paris, CHEAM, 1939,


Langue, linguistique, littérature...

ABDESSEMED (Boubakeur) : « Nous les gueux », Rabat, 1961,
--- : « Les niveleurs ou dix ans de la vie d’un cancre », Alger, 1972, 2 vol. 140 et 135 p.
---: « T’Fouda, terre africaine. T.1, Ifis l’illuminé du désert », Alger, EPA, 1975, 352 p. (4 tomes étaient annoncés, le tout devant constitué une sorte de saga...). L’auteur : né le 8 mai 1918 à El-Madher (Aurès), fait ses études à Constantine. Mobilisé dans l’armée française de 1939 à 1945. De retour en Algérie, il est comptable à Aïn-el-Kebira. Ensuite, il regagne la ferme familiale T’Fouda jusqu’en 1954 ou il est commis greffier près du tribunal de Batna. En 1958, il part en France où il exerce différents métiers jusqu’en 1960. Au Maroc, il est à l’office de l’irrigation jusqu’en 1963.
De retour en Algérie, il est inspecteur du trésor jusqu’en 1965. Puis sera détaché à l’inspection régionale de l’agriculture pour la wilaya d’Alger, du Titteri et de Tizi Ouzou.
En 1970, il cesse de gérer sa ferme et fait don de ses cinquante hectares à la révolution agraire.
Yabdas AMAGHESTAN (pseud. de Y. RAHMOUNE) : « Algérie : Le Messager des Aurès », Oberts-hausen, Editions Les Atlas, s.d. (1995). 218 p. Roman.
AMMI (Kebir) : « Le partage du monde », Paris, éd. Gallimard, 1999,
--- : « Thagaste », La Tour d’Aigues (France), éd. de l’Aube, 1999, 149 p. (Histoire de Thagaste –Souk Ahras- et de Saint Augustin, natif de la région).
ARRIZ-TAMZA (Maya) : « Zaïd le mendiant », Paris, Publisud, 1989, 72 p. ISBN 2-86600-370-5 (Conte).
--- : « Quelque part en Barbarie », Paris, l’Harmattan, 1993 ?, 90 p. ISBN 2-7384-2051-6 (Récit dans lequel un jeune auteur, Chaoui d’origine, résidant à Marseille, évoque la fin de la guerre de libération, le retour d’Amen dans son village des Aurès pour emmener femme et enfants en France : conflit d’après-guerre, migrations, haine, querelles villageoises et familiales).
André BASSET: « Atlas linguistique des parlers berbères », Alger, 1936 et 1939 + carte.
--- : « Sur la toponymie berbère et spécialement sur la toponymie chaouïa Aït Frah », Paris, Onomastica, 1948, pp. 123-126
--- : « Textes berbères de l’Aurès (Parler des Aït Frah) », Paris, 1961, 353 p.
Henri BASSET: « Essai sur la littérature des berbères », Alger, Carbonnel, 1920,
René BASSET: « Loqman berbère... », Paris, 1890, (15 textes de l’Aurès).
--- : « Notice sur les dialectes berbères des Harakta et du Djerid tunisien », Paris, Journ. Asiat., 1896, pp. 163-175.
--- : « Notes sur le chaouia de la province de Constantine (Sedrata) », Paris, Journal Asiatique, 1896, 36 p.
A. DAOUD : « La poésie populaire et son rôle dans la grande révolution de libération dans les Aurès ». Alger, ENAL, 1988, 418 p. Poésie.
A. DJARALLAH : « Baghayay, un conte chaouï », Paris, Awal, Cahiers d’études berbères, 3, 1987, pp.198-201.
--- : « Un conte dans le parler des Aït Abdi , Aurès méridional», Paris, Awal, Etudes et documents berbères, 4, 1988, pp. 139-142.
--- : « Un conte chaouï : Hend utteghyult », Paris, Awal, Cahiers d’études berbères, 1, 1985, pp. 163-175
E. DOUTTE et E.-F. GAUTIER : « Enquête sur la dispersion de la langue berbère en Algérie », Alger, Gouvernement général, 1913,
HAMOUDA N. : « Les femmes rurales de l’Aurès et la production poétique », Paris, rev . Peuples méditerranéens, n°22-23, 1983, pp. 267-269.
R. P. HUYGHES: « Dictionnaire français-chaouïa », Alger, 1906, 750 p.
--- : « Dictionnaire chaouïa-arabe-kabyle-français », Alger, 1907, 571 p.
A. JOLY: « La chaouya des Ouled Sellem », suivi d’un vocabulaire, Alger, 1912, 88p.
Y.-G. KERHUEL: « Chants et poèmes des Berbères de l’Aurès », Alger, rev. Simoun, in Aspects de la Littérature populaire en Algérie, 1957, pp. 11-26.
M. MAOUGAL: « L’arabisation des Chaouïa », Paris, Nedjma, n°1, Paris, 1981, pp. 20-42.
--- : « Une étude sociolinguistique en pays chaouïa », Paris, Nedjma, n°6, 1984, pp. 35-50.
H. MAMMERI: « Folklore musical des Chaouïa constantinois », in Actes du premier congrès... Alger, 1973,
E. MASQUERAY : « Le groupement berbérophone chaouïa du Sud constantinois. Ses caractères, son évolution », Paris, CHEAM, 1946,
--- : « Comparaison d’un vocabulaire du dialecte des Zenaga avec les vocabulaires correspondants des dialectes Chawia et des Beni Mzab », Paris, Imp. Nationale, 1879, pp. 473-533
Yamina MECHAKRA : « Arris », Paris, éd. Marsa, rev. Algérie/Littérature/Action, 1999,
--- : « La Grotte éclatée », Alger, ENAG, 2000, réédition d’un roman parut en 1979,
G. MERCIER : « Le Chaouia de l’Aurès (dialecte de l’Ahmar Khaddou), étude grammaticale, texte en dialecte chaoui », Paris, Leroux, 1896, 80 p.
--- : « Cinq textes berbères en dialecte chaouïa », Paris, Journ. Asiat., 1900, 64 p.
--- : « Les noms de plantes en dialecte chaouïa de l’Aurès », XVIè Congrès International des orientalistes, Alger, 1905, pp. 79-92.
--- : « Etude sur la toponymie berbère de la région de l’Aurès », Actes du XIè Congrès international des Orientalistes, Paris, 1918, pp. 173-207.
--- : « La langue libyenne et la toponymie antique de l’Afrique du Nord », Paris, 1924,
Mohamed-Salah OUNISSI : « Aïssa El Djermouni », Alger, ANEP, 2000, (Textes en arabe et en tamazight, sur la vie et l’œuvre du plus célèbre chanteur chaoui de la première moitié du XXè siècle par un auteur universitaire, originaire de Tazougaght, vers Khenchela, Aurès).
A. PELLEGRIN: « Essai sur les noms de lieux d’Algérie et de Tunisie », Tunis, 1949,
Th. G. PENCHOEN: « Etude syntaxique d’un parler berbère (Aït Frah de l’Aurès) », Napoli, Stud. Maghreb. V, 1973, 217 p(pdf)
PLAULT : « Etudes berbères, la langue berbère dans la commune mixte de Barika », Alger, Rev. Afr., 1946, pp. 194-207.
Thérèse RIVIERE : « Coutumes agricoles de l’Aurès », Paris, Awal, Etudes et documents berbères, 3, 1987, pp. 124-152
Jean SERVIER : « Chants de femmes de l’Aurès », Thèse compl. doct. de lettres, Paris, 1955.




Sur la « Kahina » précisément

D. AOUNER : «El Kahina», Alger, rev. Progrès, n°5, février 1954.
R. et J. BATAILLA : «L’Epopée berbère, El Kahina», Bruxelles, édit. de Belgique.
Germaine BEAUGUITTE : «La Kahina, reine des Aurès», Paris, édit. des Auteurs, 1959. 157 p. (Roman historique. De peu d’intérêt).
C. BENABDESSADOK : «El Kahina reine des Aurès», Alger, rev. El Djazairia, n°73, 1979
B. BENCHICOU-ABOULKER : «La Kahéna, reine berbère», Alger, Soubiron, 1933.
Magali BOISNARD : «Le roman de la Kahéna, d’après les anciens textes arabes», Paris, édition d’art, H. Piazza, 1925,
J. BOULANGER : «Une reine berbère», Alger, Bulletin de la Société de Géographie d’Alger, n°91, 4e trimestre. 1922.
Gabriel CAMPS : « L’Afrique du Nord au féminin : héroïnes du Maghreb et du Sahara », Paris, Perrin, 1992. 333p. ISBN 2-262-00740-3 (L’histoire de l’AFN vue à travers la vie de vingt personnages féminins marquant, de la Kahina à Fatma Aït Mansour).
Pierre CARDINAL : «La Kahéna», Paris, Julliard, 1975. 156 p. (Roman de peu d’intérêt se situant pendant la guerre de libération vue du côté français. Malgré son titre, il n’a rien à voir avec la Kahina, personnage historique).
J. CASTANO : «La Princesse berbère (La Kahéna)», Montpellier, Imp. Dehan, 1984.
Jean DEJEUX : «Femmes d’Algérie. Légendes, Traditions, Histoire, Littérature», Paris, La Boîte à Documents, 1987.
Abdelkader DJEGHLLOUL : «Al Kahena», Paris, Debresse, 1957.
Ch-E. DUFOURCQ : «Kahina ou divine Damnienne ?», Paris, rev. l’Algérianiste, n°13, 15 mars 1981 ;
--- : «La coexistence des chrétiens et des musulmans dans Al-Andalus et dans le Maghreb au Xè siècle», in « Occident et Orient », Paris, Société des Belles Lettres, 1979 ;
--- : «Berbérie et Ibérie médiévale ; un problème de rupture», Paris, Revue historique, t CCXI, 1968.
Abdelaziz FERRAH : « Kahina », Alger, Marinoor, 1998, 363 p. (Roman historique ; rééd. par les mêmes éditions en 2000, avec en sous-titre : « dans la problématique berbère» ).
G. GRANDJEAN : «La Kahéna, par l’or, par le fer, par le sang», Paris, édit. du Monde moderne, 1926.
S. GUIRAMAND : «Kahéna», Tunis, MTE, 1977.
J. HILAIRE : «La Kahéna», Rouen, H. Defontaines, 1918.
Roger, IKOR : «La Kahina», Paris, éd. Encre, 1979. 211 p.
Yacine KATEB : «La Kahina», Montréal, rev. Dérives, n°31-32, 1982.
Yacine KATEB : «Kahina. Extrait de La guerre de deux mille ans », (texte traduit en kabyle sans nom du traducteur ni indication s’il s’agissait d’un texte de Kateb Yacine directement écrit en kabyle… !), Awal. Cahiers d’études berbères. N°: 9 Hommage à Kateb Yacine, 1992 p. 221-230.. Paris/Alger, Maison des Sciences de l’Homme: CERAM/Awal. Tassadit Yacine, Réd. en chef.
M. MAGDINIER : «La Kahéna», Paris, Calmann-Lévy, 1953.
Didier NEBOT : « La Kahéna, reine d’Ifrikia », Paris, éd. Anne Carrière, 1998, 323 p. (De peu d’intérêt. Comme toujours… La Kahina, reine des ‘Berbères’…, issue de la tribu des Djerawa…, de confession juive…, etc., etc. Toujours les mêmes poncifs, les mêmes images, les mêmes réflexions, les mêmes inepties ! Depuis qu’un certain Ibn Khaldun, aussi malheureux que maladroit, eut la fâcheuse idée d’avancer, sans preuves aucune, que certaines populations d’Afrique du Nord étaient de confessions -et non pas d’origine- juives… Dès lors, certains ne manquant ni d’audace ni d’outrecuidance, mais démontrant par là leur servitude et leur ignorance crasse, s’ingénient à démontrer que l’Afrique du Nord, et l’Algérie en particulier, fut carrément juive depuis plus de trois milles ans ! Tel que l’affirma le ‘Grand’ nainbot (nain et pied-bot donnent ceci) de Boutef à l’occasion du 25è centenaire de Constantine… ).
M. OUADIH : «Bir al-Kahina», Alger, SNED, 1973
N. ROTH : « The Kahina : Legendary material in the accounts of the ‘Jewish Berber Queen’», The Maghreb Review, Vol 7. 5-6, 1982
E. ROUDIE : «La Kahéna», Paris, Libr. théâtrale, 1923.
Noureddine SABRI : « La Kahina : un mythe-enjeu dans les littératures du Maghreb ». Montpellier, thèse lettre s/dir. de Jeanne-Marie CLERC, 1992.
N. SLOUSCH : «La race d’El-Cahina (les nomades juifs)», Alger, La Revue Indigène, n°44, décembre 1909 ;
--- : « Judéo-Hélènes et Judéo-Berbères », Paris 1909.
H. STORA-SUDAKA : «Premières immigrations juives en Berbérie. Une Debora berbère : La Kahéna», Alger, Société des Conférences juives d’Alger, Bulletin n°3, 1928-1929.
M. TALBI : «Un nouveau fragment de l’histoire de l’Occident musulman (62-196/682-812) : l’épopée d’al-Kahina», Tunis, Les Cahiers de Tunisie, t. XIX, n°73-74, 1er et 2è tri. 1971, pp. 19-53. Et in Encyclopédie de l’@!#$ nouvelle édition t. IV: Kahina.
« Une Jeanne d’Arc africaine, Épisode de l’invasion des arabes en Afrique : La Kahina», Paris, J. André, sd.

© Ammar NEGADI

ADDENDA

LIVRES :

Général AUSSARESSES : « Services spéciaux. Algérie 1955-1957 », Paris, éd. Perrin, 2001, 390 p.

Jean BASTIER : « Les Agriculteurs d’Algérie du XIXè siècle à 1962 », in « Décisions et Gestion, Colloque de l’ESUG », Toulouse, Presses de l’Universitaires des Sciences sociales, 1999,

Raphaëlle BRANCHE : « La torture et l’armée pendant la guerre d’Algérie. 1954-1962 », Paris, éd. Gallimard, 2001, 475 p.

Elisabeth CAZENAVE : « Les Artistes de l’Algérie. Dictionnaire des peintres, sculpteurs, graveurs : 1830-1962 », Paris, Bernard Giovanangeli éditeur, Association Abd-el-Tif, 2001, 448 p.

Jean-Luc EINAUDI : « Octobre 1961, un massacre à Paris », Paris, éd. Fayard, 2001

Jacques FREMEAUX : « La France et l’@!#$ depuis 1789 », Paris, PUF, 1991,

Mohamed HARBI : « Une vie debout, mémoires politiques », T., 1945-1962 », Paris, éd. La Découverte, 2001, 418 p.

Elisabeth HIGONNET-DUGUA : « La mer blanche du milieu », Paris,éd. Séguier,2001, 245p. p.

Jean-Charles JAUFFRET : « La Guerre d’Algérie par les documents , T.II : les portes de la guerre (1946-1954 », Vincennes, SHAT, 1998,

Sylvie THENAULT : « Une drôle de justice. Les magistrats pendant la guerre d’Algérie », Paris, éd. La Découverte, 2001, 350 p.

Xavier YACONO : « Histoire de l’Algérie de la fin de la régence turque à l’insurrection de 1954 », Versailles, éd. de l’Atlanthrope, 1993,


REVUES RECENTES :

1 / Guerre d’Algérie magazine, n°1, janv-fév.2002, Saint Cloud.

2 / « L’Inéluctable réconciliation. France-Maghreb l’Histoire interdite », tel est le titre de la revue Histoire événement, Hors Série n°2, janv-fév. 2002, Paris.

3 / « @!#$ – Chrétienté : Le choc des religions », Paris, revue Historia thématique, n°75, janv-fév. 2002.

4 / « Polémique sur l’histoire coloniale », Paris, revue Manière de voir, n°58, juillet-août 2001, (Excellent dossier où sont réunis journalistes, historiens et spécialistes de la période considérée…)


II.AUTRE BIBLIOGRAPHIE :

Fakihani TIBERMACINE: Tanast U Kejjuf= amawal tacawit-ta3rabt; dictionnaire chawi-arabe
Publication: HCA Alger, 2009

Yabdas AMAGHESTAN
 : Th'Chèwith : Racines de la Mémoire : Mémoires des Racines
Self-published, 2004.


Mohamed Salah OUNISSI
 : Amawal, s Tcawit, Tafransist, Taârabt = Dictionnaire, Chaoui, Francais, Arabe 
Alger : ENAG éditions, 2003.

*JOURNALS

Gustave MERCIER: 
Le noms des plantes en dialecte chaouia 
Act. XIVe Congr. Intern. Orient. 2: 79-82(1906)


ACADEMIA 

M. MEZIANI 
Les Clitiques en Tachawit. DEA 
Université de Geneve, 1997.


Touring-Club de France, "Sites et Monuments - Algerie (Alger - Constantine, Oran)", 1902.
Pages 143-145 contain 4 valuable photos depicting the daily life in Beni Ferah described in the book as a picturesque village.

Bela Bartok, "Die Volksmusik der Araber von Biskra und Umgebung", Zeitschrift fur Musikwissenschaft 2, no. 9, June 1920. The book contains the transcription of a Farhi piece of music widely played and sang in weddings.

M. W. Hilton-Simpson, "Among the hill-folk of Algeria; journeys among the Shawia of the Aures mountains", New York, Dodd, Mead, 1921. The entire Chapter II of the book is dedicated to Beni Farah with a hint of admiration from this traveller

Peysonnel, Jean A. 1838. Voyages dans les Regences de Tunis et d’Alger. Paris.(Contient un petit glossaire chawi-français)

Thomas Shaw,”Travels; Observations; relating to several Parts Of Barbary And The Levant” 2 volumes, London 1808.
(glossaire: Anglais-chawi inclus)

Khedidja Adel, "Strategies feminines d'adaptation a la ville de Constantine. Cas des femmes de la communaute des Ah Frah de l'Aures", Compte rendu de recherche, CRASC, Avril 1996.

Khedidja Adel et Nadia Belhocine-Messaci, "Femmes et migrations: Acteurs d'integration et de resistance a la citadinite", African Gender in the New Millennium Conference, Cairo, 7-10 April 2002.

Ouahmi Ould-Braham, "Mission scientifique de Masqueray dans l’Aures et ses dependances (1875-1878)", Etudes et Documents Berberes, 17, 1999, pp. 19-129. This paper contains only three paragraphs about Beni Farah but they are extremely useful.

M. W. Hilton-Simpson :Some Algerian Superstitions Noted among the Shawia Berbers of the Aures Mountains and Their Nomad Neighbours
Folklore, Vol. 26, No. 3 (Sep. 30, 1915), pp. 225-254.

Sierakowsky A.: Das Schaui, ein Beitrag zur berberischen Sprach- und Volkskunde, Dresde, Kraszewski, 1871, 137 p.

M. W. Hilton-Simpson :Among the hill-folk of Algeria : journeys among the Shawia of the Aures mountains
T. Fisher Unwin, 1921.

M. W. Hilton-Simpson :Arab Medicine and Surgery: A Study of the Healing Art in Algeria
Oxford University Press, 1922.

David Randall-MacIver & Anthony Wilkin: Lybian Notes 1901.(pdf)


F. Rakob, "Numidische Konigsarchi- tektur in Nordafrica," Die Numider. Reiter und Kiinige nordlich der Sahara (Bonn 1979)

H. GHANES 
Attitudes et représentations linguistiques des Chaouia de la ville de Batna, DEA, Inalco, 1997.




Frank DIELEMAN, Esquisse de Description de la langue Berbere Chaouia(Algerie) : Variation lexicales et phonetiques et Investigation sociolinguistique, Maitrise des Sciences du language, Aix-Marseille I, dir. : M. Rossi, 1994.

(poesie, proverbes, contes)

Mohamed Salah OUNISSI: 
Contes de berbérie et du monde = Tinfusin si tmazgha d umadal, traduit par Djebaïli Abdellah

Alger ENAG, 2003

Mohamed Salah OUNISSI: 
Inzan d timseâraq : s tcawit, tafransist, taârabt : proverbes et devinettes chaouis : traduits au francais et à l’arabe 
Alger : ENAG éditions, 2002

Mohamed Salah OUNISSI: Aksel d Dihya, roman historique en tachawit



Abdellah KHELFA: 
Moumna 
Éditions Echihab, Batna, 2002



Mena LAFKIOUI et Daniela MEROLLA
: Contes berbères chaouis de l’Aurès (d’après Gustave Mercier)
Berber Studies, Volume 3
 Rüdiger Köppe Verlag, Köln (Cologne), 2002.

Tayeb DJELLAL: Si tinfussin n’umadal, Editions HCA, Alger 2006



Abdallah DJARALLAH
: Un conte dans le parler des Aït Abdi (Aurès méridional)
Etudes et Documents Berbères, 4, 1988, p. 139-142.



Abdallah DJARALLAH
: Baɣyay, un conte chaoui
 Awal, Cahiers d'études berbères, 3, 1987, p. 198-201.



Abdallah DJARALLAH:
 un conte chaoui : Hend u tteɣyult
Awal, Cahiers d'études berbères, 1, 1985, p. 163-175.



Naziha HAMOUDA
: Rural Women in the Aures: A Poetry in Context
Journal Of The Oral History Society
 Volume 13 Nos 1-2 (1985)

Leo Charles Dessar (Author), B. Martin Justice (Illustrator)
A Royal Enchantress: The Romance Of The Last Queen Of The Berbers
Publisher: Kessinger Publishing USA (June 2007)

Med Salah OUNISSI: Izoran n'lmuzigeth tawrasit(les racines de la musique auresienne)
ENAG Alger 2008


SOCIETE D’ETUDES ET DE RECHERCHES SUR L’AURES ANTIQUE

Aouras, 1, 2003

Morizot (Pierre), Avant-Propos, Aouras, 1, 2003, p.3-16
Côte (marc), L’Aurès, une montagne atypique, Aouras, 1, 2003, p. 17-32
Galand (Lionel), Etat linguistique de l’Aurès antique, Aouras, 1, 2003, p. 33-42
Dupuis (Xavier), Quatre épitaphes de Morsott, Aouras, 1, 2003, p. 43-50.
Lengrand (Denis), Inscriptions de Vazaïvi (Zoui), Aouras, 1, 2003, p. 51-58
Morizot (Pierre) ; Nasraoui (Abdelmalek), Boubakeur (Ouadi), Maisons fortes et fortins de la forêt des Braja-Beni Melloul : Gémi et Ksar-el-Ma, Aouras, 1, 2003, p. 59-78.
Faure (Jean-Pierre), Découverte d’un pressoir à huile dans l’oued Rharrhar, Aouras, 1, 2003, p. 79-84
Aouras et « Une année de l’Algérie en France », Aouras, 1, 2003, p. 85-88.
Debergh (Jacques), Aurès, essai de bibliographie, Aouras, 1, 2003, p. 89-95.

Aouras, 2, 2004

Jehan Desanges, «In Memoriam : Maurice Euzennat (1926-2004) », Aouras, 2, 2004, p. 3-4.
Pierre Morizot, « Avant-propos » , Aouras, 2, 2004, p. 7-15.
Jean-Pierre Faure, « Un manuscrit inédit conservé à la Bibliothèque de l’Institut de France : la Description des ruines situées sur la route suivie par la colonne du Général de Saint-Arnaud dans les Némenchas et dans l'Aurès (3 mai-16 juin 1850) » , Aouras, 2, 2004, p. 17-63 (avec p. 16 une photo présumée du colonel Carbuccia).
Jean-Marie Lassère, « La romanisation de l'Aurès » , Aouras, 2, 2004, p. 65-76.
Pierre Morizot, avec la collaboration de Bakhta Moukraenta, « Tableaux onomastiques de l'Aurès » , Aouras, 2, 2004, p. 77-88.
Pierre Morizot, « Divinités africaines ou toponymes antiques du Djebel Aurès », Aouras, 2, 2004, p. 91-102.
Jérémie Chameroy, « La collection Gölz : un ensemble de monnaies antiques trouvées dans l'Aurès », p. 103-116 et « Catalogue de la collection Gölz », Aouras, 2, 2004, p. 116-153.
Jean-Louis Ballais, « Dynamiques environnementales et occupation du sol dans les Aurès pendant la période antique », Aouras, 2, 2004, p. 154-168.
Jean-Pierre Rey-Coquais, « Les marques de propriété impériale gravées sur des rochers dans la forêt libanaise », Aouras, 2, 2004, p. 170-176.
Barbara Seeberger, « Eine ungewöhnliche Achillesdarstellung auf einem nordafrikanischen Lampenfragment vom Typ Hayes IIA/Atlante X Ala aus Morsott/Algerien » , Aouras, 2, 2004, p. 177-184.
Jacques Debergh, « Quelques publications relatives à l'Aurès parues en 2003 », Aouras, 2, 2004, p. 185-192.
Marie-Claire Micouleau-Sicault. «Notes de lecture », Aouras, 2, 2004, p. 193-200 ; p. 193-196 : CR de S. Lancel, De Massinissa à saint Augustin ; p. 196-200 : CR de JM Blas de Roblès et Claude Sintès, Sites et monuments antiques de l’Algérie, 2003.


Aouras, 3, 2006

Avant-propos, par P. Morizot , p.3-4.
In memoriam Serge Lancel, par J.-P. Morel , p.5-6.
Serge Lancel (1928-2005) et l'Algérie, par J. Desanges , p.7-8.

Actes des journées d'études sur l'Aurès antique

Allocution d'accueil, par A. Bakkouche , p.9-10.
Message inaugural, par P. Morizot , p.13-17.
Préhistoire :
C. Roubet, « Pastoralisme et ruralité néolithiques dans l'Aurès » , p.19-38.
A. Guerbabi, « Protohistoire de l'Aurès, réflexions méthodologiques », p.39-51.

Sources :
J. Desanges, « Aperçu sur les sources classiques relatives à la Numidie méridionale » , p.53-63.
J.-P. Faure, « Les enseignements d'ordre archéologique tirés de la Description des ruines de l'Aurès du colonel Carbuccia » , p.65-77.
J. Chameroy, « L'apport de la numismatique à la connaissance de l'Aurès antique » , p.79-106.

Le Haut-Empire :
D. Lengrand, « Aperçu sur l'Aurès du Haut-Empire » , p.107-112.
M. Christol, « L'Aurès et les problèmes de la province de Numidie au milieu du IIIe siècle ap. J.-C. », p.113-136.

Le Bas-Empire et la conquête musulmane :
S. Lancel, « Baghaï : un site à redécouvrir dans le piémont nord de l'Aurès » , p.137-146.
P. Morizot, « La bataille de Baghaï » , p.147-158.
Y. Modéran, « De Masties à la Kâhina » , p.159-183.
W. E. Kaegi, « The Aures and the Byzantine Defeat at Sbeitla in 647 » , p.185-206.
A. Khelifa, « Les Aurès au moment de la conquête musulmane », p.207-227.

Sites :
N. Abdelouahab, « Les ateliers de mosaïstes de Timgad et leur influence sur les mosaïques d'Hippone » , p.229-244.
J.-M. Lassère, « Notice sur Mascula » , p.245-254.
S. Ferdi, «Les mosaïques de la maison de Vénus à Khenchela », p.255-272.
R. Hanoune, « La maison de Vénus à Khenchela : documents d'archives et compléments » , p.273-284.
J.-P. Laporte, « Henchir el-Hammam (antique Aquae Flauianae) », p.285-322.
Y. R. Hadji, « Thouda, aperçu archéologique » , p.323-339.

Épigraphie :
D. Djebaïli et B. Ouadi, « Inscriptions inédites du Nord de l'Aurès et de son piémont», p.341.
N. Benseddik, « Le piémont nord de l'Aurès et les cultes chthoniens » , p.343-364.
Y. Aïbèche et M. Christol, « Une inscription byzantine de Mons (Algérie) » , p.365-374.
(Divers)
J. Debergh, « Quelques publications relatives à l'Aurès parues en 2004 » , p.375-382.
M.-C. Micouleau, «Notes de lecture» , p.383-387.


III.AUDIOS/VIDEOS/FILMS/THEATRE:

Amor BOUAZIZ: Tanfust n’Yunes, audio cassette
Association Scientifique et culturelle de Khenchela, 2003

Injil S'tchawith(la bible en chaoui: audios,videos et transcriptions)
http://chaoui.kalaam.org/index.php

Tanfust n’sidna Essa: histoire de Jesus en tachawit, audio mp3
http://globalrecordings.net/language/8710


Film n’sidna Essa: film sur jesus en tachawit, video
http://www.jesusfilm.org/languages/

An unkown race, the shawias de the Aures mountains, video
New York: American Museum of Natural History, 1924

Paysans de l’Aures: film documentaire,
http://www.ina.fr/video/AFE00003986/paysans-de-l-aures.fr.html

UNESCO: Thamugadi video/virtuel
http://whc.unesco.org/en/list/194

Timgad,La vie au coeur des Aures, documentaire
Amor Hakkar, 2001

Akham Awragh(la maison jaune), film, Amor Hakkar
Editions Sarah, 2008
http://lamaisonjaune-lefilm.com/

Ajjamad n'tarjayyin(Rive des reves), piece theatrale en chawi
Realisation: Lahsen Chiba, scenario: Salim Souhali
Decembre 2009

Alghem Abuhali(le chameau naif), piece theatrale en chawi
TRB, 2009

Aguwar Amenhus(le village maudit), piece theatrale en chawi(en production)
 écrite  par Mohamed Bouchareb, mise  en scène par Ali Djebara,
TRB, Decembre 2010


Ċ
Ali Chir,
24 mai 2010 15:02