- Se raconter

Etape n°1: les listes


Écrire sans "trop" réfléchir...


-10 objets qui se trouvent sur ton bureau

-10 choses que tu aimes

-10 choses que tu n’aimes pas

-10 bêtises ou mensonges

-10 bonnes actions

-10 envies

-10 choses que tu ne supportes pas

-10 choses qui te rendent heureux

-10 choses à te rapporter des magasins

-10 aliments préférés

-10 aliments détestés

-10 choses à emporter en voyage



Et voici les réalisations de nos petits écrivains en herbe :


Bravo Cassandre (9 ans)


Etape n°2 : Encore quelques listes

-10 choses qui t’énervent

-10 choses qui te font du bien

-10 choses que tu aimes sentir

-10 choses que tu aimes toucher

-10 choses que tu aimes voir

-10 choses que tu aimes goûter

-10 choses que tu aimes entendre


-Installe-toi devant ta fenêtre, dans ton jardin, sur ton balcon, dans une pièce de la maison et note tout ce que tu vois ou tout ce qui s’y passe pendant 10 minutes.



Etape n°3 : un peu de travail d’acteur

-Voici un extrait du roman de Barbara Constantine,” Tom, petit Tom, tout petit bonhomme, Tom”, page 36



Quand commence le dialogue et jusqu’en bas de la page, lis à voix haute cet extrait de différentes façons:

- en parlant tout bas

- de manière énervée

- très lentement

- très rapidement

- avec une voix de sorcière

- à la manière d’un présentateur sportif

- timidement,...



Etape n°4: Les animaux


Toute la famille à la maison! Nos animaux sont certainement très heureux de cette situation! Caresses et jeux en abondance, voilà qui change des semaines habituelles!


Voici 2 extraits de romans:


Claude Gutman, “Toufdepoil”, Livre de poche


Mon petit papa chéri,

Je te jure que je m’occuperai du chien, tout le temps.

S’il est malade, s’il attrape la varicelle, c’est moi qui le soignerai.

Tu n’auras même pas besoin d’aller chez le pharmacien.Mais de toute manière, je ferai tellement attention

qu’il n’attrapera pas la varicelle.

Alors comme ça, je peux le garder. Dis oui, Papa. Je t’en supplie.


Malika Ferdjoukh, Quatre soeurs, L’Ecole des Loisirs ( Ce roman existe aussi en BD)


Un chat.

Un chat aux oreilles en dentelle, au cou de travers, au poil hérissé, encore mouillé d’un récent séjour dehors. Il était difficile de définir sa couleur. Quelque chose entre le steak grillé et la soupe de tomate.

Il dévisageait les quatre filles. Qui en faisaient autant à son endroit. Il finit par se lécher sans le moindre énervement.

  • Il est à ta cousine?

  • - Non. Tu ne le reconnais pas? C’est celui qui suit Augustin...

(...)

  • Il a l’air d’être chez lui.

(...)

  • Qui se sent le courage de le fiche dehors?

Personne.


As-tu déjà promis pour recevoir, garder un animal? Qu’as-tu promis?

As-tu déjà recueilli un animal? Comment cela s’est-il passé?



Etape n°5: jouons avec les lettres


  • Le Tautogramme:


Huit hiboux hululent, hou-houuu!

Une bibliothécaire buvait une bière dans un bar à Bora Bora.


Il faut donc créer une phrase, et que chaque mot commence par la même lettre (exception faite des petits mots: article, préposition,..)


-Le lipogramme:


“Comment être poli si vous rencontrez une sorcière?

(...)Tournez trois fois en rond, piétinez et récitez un poème de Victor Hugo du dernier mot vers le premier.

Ouvrez et refermez trois fois votre ombrelle noire.Tournez le dos et montrez vos fesses.”


Extrait de: Yak Rivais et Michel Laclos, Les sorcières sont N.R.V, L’Ecole des Loisirs


A présent, il faut écrire en supprimant une lettre (ou plusieurs…)

Pour que ce soit plus facile, on peut choisir un thème d’écriture: les sorcières, la famille, raconter un conte connu, une recette,...



Etape n°6: les vêtements


(...)J’ai dépensé les 15 euros que j’avais emportés avec moi et qui représentent à peu près toute une vie d’économies.

Je suis la propriétaire de deux tee-shirts à ma taille et d’une jupe informe couverte de nénuphars. Je crois que la jupe est une erreur.


Marie Desplechin, Jamais contente, L’Ecole des Loisirs


 (...) Les cousins Fougasse sont quatre garçons. Chaque année, ils nous refilent les vieux vêtements pourris qui ne leur vont plus et, au nouvel an, on a droit à une photo où ils sont tous alignés au pied du sapin par ordre de taille, en blazer à écusson et noeud papillon.

Jean-Philippe Arrou-Vignod, Une famille aux petits oignons, Gallimard jeunesse


As-tu déjà porté des vêtements que tu n’aimais pas? A quelle occasion? Comment te sentais-tu? Et dans quels vêtements te sens-tu bien? Pourquoi?



Etape n°7: Quelles sont les nouvelles de ton for intérieur?


Bulle d'@ir se confine encore quelques temps et s'interroge sur tes états d'âme.

Raconte-nous ce qui se passe en ton for intérieur...


Et voici les réalisations de nos petits écrivains en herbe :

 Notre douleur

Ma douleur a toujours été supportable
Ce sentiment inconsolable
Cette solitude présente même entourée
Tout cela est facile à tolérer
Mais le moment où j'ai le plus souffert
Est sans hésiter
Quand la souffrance d'une personne qui nous est chère
Ne la lâche plus jusqu'à l'exterminer. 

Jeanne

Bravo Jeanne et merci!!!



Etape n°8: caviardage


Il s’agit de biffer les mots d’un texte pour qu’apparaisse un nouveau texte.

Imprime une page de conte ou utilise une page de journal ou d’un livre que tu ne désires pas conserver!


“Avec son mètre quatre-vingt-huit, Julia Child était une jeune fille particulièrement grande. Quand la seconde guerre mondiale éclata, elle voulut s’engager dans l’armée. On la refusa à cause de sa taille. La marine  aussi estima qu’elle était trop grande. Alors Julia devint espionne.

L’une de ses premières missions fut de résoudre un problème hautement explosif. Des bombes constellaient le fond de l’océan, ciblant les sous-marins allemands; malheureusement, des requins s’en approchaient tant qu’ils les déclanchaient sans cesse. Tous les autres agents restaient perplexes-mais Julia eut une idée. Elle se mit aux fourneaux. Mélangeant toutes sortes d’ingrédients dégoûtants, elle fit cuire des gâteaux qui sentaient le requin mort quand on les jetait à l’eau. Les requins n’osaient pas s’en approcher.”


Histoires du soir pour filles rebelles. Les Arènes



“Avec son mètre quatre-vingt-huit, Julia Child était une jeune fille particulièrement grande. Quand la seconde guerre mondiale éclata, elle voulut s’engager dans l’armée. On la refusa à cause de sa taille. La marine aussi estima  qu’elle était trop grande. Alors Julia devint espionne.

L’une de ses premières missions fut de résoudre un problème hautement explosif. Des bombes constellaient le fond de l’océan, ciblant les sous-marins allemands; malheureusement, des requins s’en approchaient tant qu’ils les déclanchaient sans cesse. Tous les autres agents restaient perplexes-mais Julia eut une idée. Elle se mit aux fourneaux. Mélangeant toutes sortes d’ingrédients dégoûtants, elle fit cuire des gâteaux qui sentaient le requin mort quand on les jetait à l’eau. Les requins n’osaient pas s’en approcher.”


Le premier texte est le texte original et le second, celui transformé. Les mots verts sont ceux qui ont été supprimés et un nouveau texte apparait!



 

Etape n°9: Dormir

- Voici la chambre de mademoiselle, dit-elle.


Une fois à l’intérieur, Viola fut soulagée de constater qu’un feu brûlait dans une cheminée de marbre noir.

Madame Lebrun referma la porte derrière elle, et le froid brutal qui transissaitViola jusqu’aux os se dissipa enfin.

Madame Lebrun alluma les bougies disposées sur plusieurs chandeliers pendant que Viola examinait la chambre.

Elle était simplement meublée et décorée dans une gamme de verts. Le couvre-lit était vert amande, tout comme le tapis.

Les rideaux émeraude s’accordaient avec les guirlandes de feuilles qui tranchaient sur le fond vert tendre du papier peint.

(...) Viola imagina le battant s’ouvrant, une forme blanche se glissant dans la pièce, trop loin pour qu’elle puisse bien la distinguer et trop près pour qu’elle puisse rejoindre le couloir sans la croiser.


N.M. Zimmermann, Les ombres de Kerohan, L’Ecole des Loisirs


Te souviens-tu des endroits où tu as dormi: chambre chez des cousins, dans une maison de vacances, dans la nature, en colonie, en classes vertes, ...,?

Peux-tu les décrire? Y as-tu vécu des moments étranges, drôles ? Raconte!



Etape n°10: nos livres


(...)

-Un livre? dit-il. Qu’est-ce que tu veux faire d’un livre, pétard de sort!

-Le lire, papa.

-Et la télé, ça te suffit pas? Vingt dieux! on a une belle télé avec un écran de 56, et toi tu réclames des bouquins! Tu as tout de l’enfant gâtée, ma fille.

(...)Au cours des après-midi suivants, Madame Folyot eut peine à détacher ses regards de la petite fille assise des heures durant dans le grand fauteuil au bout de la pièce, avec le livre sur les genoux. Le volume était en effet trop lourd pour qu’elle pût le tenir dans ses mains, si bien qu’elle devait rester penchée en avant pour pouvoir lire.

Et c’était un étrange spectacle que celui de cette minuscule créature aux cheveux noirs, assise avec ses pieds qui n’atteignaient pas le sol, totalement captivée par les aventures de Pip et de la vieille Miss Havisham dans sa maison pleine de toiles d’araignée, totalement envoûtée par la magie des mots assemblés par le prodigieux conteur qu’était Dickens.


R. Dahl, Mathilda, Folio junior



Te souviens-tu de ton livre préféré? Celui que l’on te lisait, petit ou de celui que tu as lu seul.e.

Pourquoi ce livre t’a-t-il marqué.e?

Lis-tu dans un endroit particulier?


Raconte!



Etape n°11: Si j’étais….


Si tu étais….. que ferais-tu, que changerais-tu, où irais-tu?


-Si j’étais un film ou une série, je…

-Si j’étais une fourmi, je….

-Si j’étais premier.e ministre, je…

-Si j’étais une rivière, je…

-Si j’étais magicien, je…

-Si j’étais invisible, je…

-Si j’étais très vieux, je….

-Si j’étais un bébé, je….

-Si j’étais loin, je….

-Si j’étais méchant.e, je….

-Si j’étais une fille, je…

-Si j’étais un garçon, je….

-Si j’étais un chien, je….

-Si j’étais un nuage, je…

-Si j’étais une invention, je…

-Si j’étais professeur.e, je…..