retour 100% Citoyen

Monsieur le Président,

Votre questionnaire a retenu toute mon attention et je vous prie de me pardonner pour le délai de ma réponse. Nous n'avons pas les moyens humains et logistiques des grandes listes, ni même de conseillers pour nous assister dans nos relations avec le monde associatif. Toutefois je tenais à vous répondre personnellement.

J'aurai pu répondre d'une manière très démagogique à votre questionnaire en vous soutenant pour chacune des propositions. Je ne le ferai pas, si je suis candidat aux élections régionales c'est pour changer les pratiques politiques et éviter le clientélisme. Par ailleurs, j'avoue humblement que je n'ai pas actuellement toutes les informations nécessaires pour répondre de manière précise à vos questions aussi pertinentes soient-elles.

Mais je vais quand même vous répondre en tant que simple citoyen. J'ai été usager au moins tri-hebdomadaire de la ligne TER Annecy - Aix - Lyon pendant près de 6 mois de novembre 2014 à avril 2015. Je l'ai été mais je ne le suis plus, quand bien même je poursuis mes activités professionnelles sur Lyon. 

La principale raison de ce changement de moyen de locomotion est le temps nécessaire pour rallier Lyon depuis Annecy, 1h59 c'est identique à un Lyon-Paris. Depuis que je prends mon véhicule je gagne près de 30mn de porte à porte matin et soir malgré le trafic intense à l'arrivée sur Lyon.

Par ailleurs au-delà de 75km la région ne consent pas à un abonnement domicile-travail me permettant d'accéder à un tarif plus avantageux. Je n'ai jamais compris cette discrimination kilométrique dans une période de crise les distances domicile - travail on tendance à s'allonger.

Autre raison et pas des moindre, le fait que la SIBRA arrête son service de bus dès 20h ce qui au moindre retard du TER de 18h08 m'obligeait à terminer mon voyage à pied (30 bonnes minutes pour mon cas personnels).

En fait c'est lors de l'éboulement sur la voie début mai que j'ai testé le covoiturage. Et cette solution s'est révélée avantageuse à bien des égards (coût, rapidité, fréquence, confort et même convivialité). Pourtant je reste un ardent défenseur du train, mais dans les conditions actuelles d'exploitation c'est comme si la SNCF voulait sacrifier son réseau de proximité et nombreux sont les covoitureurs à partager cette opinion. 

Je suis persuadé que ce n'est pas la demande qui crée l'offre mais l'offre qui crée la demande. Il est donc indispensable de proposer à nos habitants, visiteurs, touristes des solutions ferroviaires performantes, régulières, ponctuelles et abordables, conditions loin d'être réunies par l'exploitant de nos voies ferrées. 

Pour la substitution des lignes d'autocar par des trains j'attendrai d'avoir des études plus précises pour me prononcer. Mais en tant qu'élu je m'appuierai aussi sur les travaux d'associations comme la votre afin de porter la voix des citoyens dans la nouvelle assemblée régionale.

Enfin je terminerai cette réponse-témoignage par la volonté de notre liste de penser au futur du transport de personnes. Pour se faire, nous  proposons de faire de la Région Auvergne Rhône-Alpes le pilote d'un "hyperloop européen" en mobilisant nos chercheurs, universitaires et industriels pour développer notre propre technologie sur un projet encore bien futuriste mais qui pourrait voir une déclinaison commerciale avant même la fin de la prochaine mandature régionale en Californie.

 vous l'aurez compris, notre liste veut imposer au niveau de nos collectivités de nouvelles pratiques, nous prônons le droit à l'expérimentation, droit qui peut aussi s'appliquer au domaine des transports. Sachez que même après la période électorale, et quelque soit les résultats des urnes, je serai ravi de vous rencontrer afin de prendre connaissance des travaux de votre association. Vous trouverez mes coordonnées en signature de cet email. 

Je vous prie d'accepter, Monsieur le Président, mes sincères salutations.

Comments