Introduction


Par Franck Cobby.- Le langage représente le moteur des relations humaines. Tout individu, de quelque condition qu’il soit, est pris dans un réseau d'interactions médiatisées par le langage.

Mais, si les hommes interagissent par le langage, ils ne se comprennent ou ne se méprennent que par le fait du discours.

A travers les médias, les relations interpersonnelles ou socioprofessionnelles, nous interagissons en laissant constamment des traces linguistiques qui échappent aux modèles traditionnels d’interprétation des faits de communica-tion. 

Ces traces langagières insaisissables, a priori, constituent la preuve que ce qui est dit, du point de vue de la communication, n’est pas nécessairement ce qui est suggéré en regard du discours.

Le discours est une pratique finalisée ancrée dans un contexte sociohistorique. Sa compréhension ou interprétation passe par la connaissance de ses modes d’articulation et de dérivation. On ne peut pas faire économie de ce savoir sous peine d’avoir à chercher l’essentiel de la communication langagière là où il n’est pas.

Bienvenue sur analyse-du-discours.com et documentez-vous!