Lettre d'info n°19 oct 10

A la Une : Pour que l'ADDA disparaisseEh oui. A notre petite échelle de quartier, rassemblant des habitants du coin, on entend pas mal parler de l'ADDA ici ou là. Encore un article dans Nantes Passion, encore la présence des bénévoles au forum place Viarme, ou au dimanche au bord de l'eau. Encore quelques sollicitations, à Rennes ou Brest, pour parler de ce que nous faisons...

L'idéal serait que l'ADDA disparaisse. Cela voudrait dire qu'il n'y aurait plus besoin de rappeler certaines vérités simples.

Qu'il manque de lien social, que tout le monde ne prend pas l'avion, que des terres vivantes nourrissent mieux les humain-e-s vivants, que notre voisin-e sait des choses, que le don (et le contre-don) sont les pivots de la vie sociale, qu'être élu-e, c'est être responsable des présents, mais aussi des futurs, que nous vivons sur le pillage des ressources du sud, à qui nous donnons des leçons de CO2 en prime...

Plus d'ADDA, cela voudrait dire que la société est apaisée, que les élus sont responsables, que la consommation est celle des besoins de base et que le reste est choisi.

Mais ce n'est pas encore pour maintenant : l'aéroport reste sur les rails (ah ah - triste rire pour ne pas pleurer), la date de dépassementdes ressources renouvelables est maintenant le 21 août (un mois plus tôt qu'il y a deux ans !!), le pétrole ne finira pas le siècle et nous choquera encore et encore d'ici à 5 ans, les riches sont maintenant plus riches, etc...

Ah, ce n'est pas demain que l'ADDA disparaîtra.

Sommaire : la Une, ça s'est passé en septembre, ça se passera en octobre, les projets en cours, je cherche-je donne, à voir à faire.

Ça s'est passé en septembre :

* Deux évènements majeurs nous ont rassemblés : le forum des associations et le dimanche au bord de l'eau. Merci à tous et à toutes de nous avoir permis d'aller vers les autres.

* Pour le mois de septembre nous avons contribué pour heures au fonctionnement de l'ADDA, soit l'équivalent de presque personnes à temps plein.

* En alimentation, fleurs nous avons redistribué pour. Merci les pâtés végétaux, un produit à ne pas manquer...

Ça se passera en octobre: N'hésitez pas à proposer vous même un atelier, profiter du lieu pour partager vos passions....

* Samedi 09 oct 10h au Local : réunion de préparation du 10/10/10.

* Dimanche 10-10-10. L'ADDA organise un espace de gratuité le 10-10-10 prochain, place du Commerce, bien sûr, entre 14 et 16h. Une réunion d'organisation se tiendra au Local samedi 9/10 à 10h. Dans la mesure du possible, il faut venir avec ce que l'on peut porter soi-même et ramener ensuite ce qui n'aura pas trouvé preneur. Des services peuvent aussi être proposés (massages, câlins, musique, bisous, pourquoi pas coupe de cheveux, manucure ou autres). Nous sommes référencés sur 350.org, voir la page http://www.350.org/fr/adda-le-don. L'ADDA proposera ses dons 'habituels', selon l'arrivage : fruits, légumes, fleurs, vaisselle, habits livres, etc... IMPORTANT : si des personnes peuvent prêter des abris de jardins (légers), tréteaux, planches, cela nous permettrait de monter un petit village abrité de la pluie. Venez surprendre et montrer vos engagements à lutter contre le changement climatique !

* Mar 12 oct au Local 17h30 - 19h : A l'impro du panier.

* Mer 13 oct au Local 19h30 - 21h30 "Ce que j'ai compris sur la pensée critique" avec XavierFace au déferlement des informations dans nos vies, la paresse veut que nous nous contentions de les absorber, laissant notre jugeotte faire le tri ensuite. GRAND RISQUE. Car nous nous gavons alors d'erreurs de jugement, de fautes de raisonnement, d'abus de position dominante, voire de mensonges éhontés, qui deviennent autant de moisissures intellectuelles. La pensée critique, qui ne date pas de la dernière pluie, nous donne des moyens, simples mais exigeants, d'être vigilants face aux charlatans de TOUS bords. Le monde est complexe, laissez votre pensée le devenir aussi.

Après s'être dotés d'une trousse à outils pour détecter les fadaises, nous ferons ensemble quelques exercices de pensée critique face à des assertions aussi courantes que fausses. Aucun domaine ne sera épargné : pseudo-médecine, alimentation, écologie, capitalisme... Croyez ce que vous voulez, mais en connaissance de cause. Esprit critique, es-tu là ?Sans inscription

* Ven 15 oct au Local 18h - 19h : livraison de volailles.

* Sam 10 juillet à partir de 14h à Campbon : Christian notre producteur de lait de vache et fromages organise une opération binage des potirons (certes c'est court pour prévenir mais c'est le temps qui décide), ils poursuivront par la participation à la traite et la visite de la ferme et enfin un repas partagé. Les musiciens et chanteurs seront les bienvenus. Chacun peut prendre l'apm au moment où il le peut ou le souhaite. Les enfants sont les bienvenus.

Pensez co-voiturage (ferme de Riglanne) et si possible tenez-les informés du nombre de présents (paysansfromagers@orange.fr ou 02 40 31 81 85). Munissez-vous de vos binettes, paroir, houe etc... si vous en disposez.

* Lun 18 oct au Local 17h15 - 18h15 : livraison paniers laitiers. Si vous êtes intéressé(e)s ou pour avoir des renseignements écrivez ici.

* Mar 19 oct au Local 17h30 - 19h : A l'impro du panier.

* Sam 23 oct au Local 14h - 16h : L'espace de gratuité "A l'Adda mode de chez nous" avec Julie et Nathalie. THE rendez-vous autour du don de vêtements et de livres.

Fermeture du Local du mercredi 27 octobre au lundi 01 novembre inclus.

Les projets en cours :

* Mais où (en) est Nomadda ?

En cette rentrée, vous pouvez toutes et tous vous poser cette question. Formellement, on peut répondre où se trouve Nomadda : dans le garage pour le tracteur et dans la cour pour la remorque. Par contre, on ne peut pas répondre à la question où en est Nomadda.

En effet, le prototype réceptionné le jour de l'AG (30 mai) n'avait pas été testé, n'était pas complet ni conforme au cahier des charges. Le fabriquant a passé une journée supplémentaire, le 6 juin, pour faire quelques finitions parmi celles que nous demandions, nous laissant le soin de le tester en grandeur nature (ce qui n'était pas prévu, nous pensions récupérer quelque chose de fonctionnel). Après quelques mètres (au sens propre : nous ne sommes même pas sortis de la cour du Local !!), une ligne de chaîne s'est tordue, bloquant les roues et nos essais.

Pour le moment, nous (le CA) sommes donc en train d'essayer de trouver un arrangement avec le fabriquant, à qui nous avons versé plus que les arrhes, notamment pour l'aider côté trésorerie, comme nous faisons avec certains producteurs. Nous espérons que tout cela s'arrangera à notre contentement mutuel.

La suite ? Selon les options retenues, nous pourrons peut-être faire expertiser Nomadda indépendamment, ne serait-ce que pour savoir s'il peut tracter 400 kg de légumes en ville à 15 km/h, chose que nous ignorons. En fonction de la réponse, cela vaudra ou pas le coup de le faire réparer, par un lycée technique ou une école d'ingénieurs, par exemple. Et peut-être qu'ensuite, nous le verrons rouler dans Nantes. Bref, après avoir patienté un an, c'est sans doute reparti pour une autre révolution...

* le jardin collectif, mode d'emploi. Le syndic de copropriété de l'immeuble du 102, rue Bellamy a donc rendu un avis favorable pour le projet de jardin. Les associations ADDA et Carterie-Chateaulin en seront cogestionnaires.

Voici l'extrait du compte-rendu :

- un contrat d'une durée d'un an (NDLR : reconductible, mais cela sera soumis à nouveau à l'AG)

- horaires d'accès : lun au ven de 10 à 19h et samedi de 10 à 18h

- les copropriétaires ou leurs locataires peuvent librement y avoir accès (NDLR : il y a un seul propriétaire habitant ; la proposition que les locataires y aient accès vient de nous)

- jouissance "en bon père de famille" (NDLR : sic) : pas de musique, pas de barbecue, pas d'alcool et pas de festivités (NDLR : il a été convenu que, sur demande particulière, cette règle puisse être assouplie)

- à usage de jardinage uniquement

- pas d'accès aux véhicules

- rédaction d'un contrat par notaire à charge du demandeur (sous forme de commodat)

Nous attendons maintenant que le contrat soit signé pour 'ouvrir' aux adhérent-e-s intéressé-e-s cet espace. Nous avons bon espoir de pouvoir (p)réparer la terre, au moins une petite surface, avant l'hiver, pour la mettre au repos et pouvoir démarrer quelques plantations d'essai à la fin de l'hiver.

A voir - A faire :

*Une nouvelle initiative permet à 1 million de citoyens européens de présenter officiellement des propositions de loi à la Commission Européenne. Nous y sommes presque -- Rassemblons un million de voix pour demander un moratoire sur les plantes OGM jusqu'à ce que la recherche soit menée à terme. Cet appel sera remis au Président de la Commission Européenne Barroso. Signez la pétition et faites suivre ce message à vos amis et vos proches :https://secure.avaaz.org/fr/eu_gmo/?vl

* Vous êtes cordialement invités aux 4èmes rencontres de l'habitat groupé coopératif "coopérer pour un habitat durable et solidaire" organisées par le GRT Ouest qui se dérouleront à Lorient le samedi 23 octobre prochain.

Ces rencontres qui font suite aux journées de Redon et Plumaudan en 2008, Rennes et Nantes en 2009, sont un temps d'échanges et de travail regroupant les acteurs habitants, élus, techniciens et professionnels, pour aider au développement des projets d'habitants et leur implication dans la conception et la gestion de leur habitat.

Cette journée s'adresse autant aux acteurs déjà engagés dans une démarche qu'à ceux qui souhaitent y entrer. Renseignements sur : http://www.cohabitatsolidaire.org/index.php?rubrique=agenda